share_book
Envoyer cet article par e-mail

Joseph Kerkhoven

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Joseph Kerkhoven

Joseph Kerkhoven

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Joseph Kerkhoven"

Joseph Kerkhoven constitue le troisième volet d'une trilogie (dont les deux premiers volumes sont L'Affaire Maurizius et Etzel Andergast) conçue par Jakob Wassermann comme son grand oeuvre : à la fois critique de la société contemporaine et analyse de l'être humain. Malade, ruiné, traqué, persécuté par les nazis, Wassermann termine Kerkhoven en octobre 1933 et envoie le manuscrit à son éditeur et ami Fischer, qui, par crainte de représailles, le refusera. L'écrivain se résigne à le confier à l'éditeur hollandais Querido. Wassermann meurt le 1er janvier 1934. Joseph Kerkhoven paraîtra après sa mort. Il est facile d'imaginer, à suivre ce tourbillon, sinon cette espèce de chasse à l'homme, que Wassermann se soit complu au portrait d'un médecin, Kerkhoven, qui fait de la folie sa principale étude. Il paraît logique qu'un créateur comme Wassermann ait voulu décrire la folie du monde non seulement par le cas exemplaire d'un traitement - celui de l'écrivain Herzog que Kerkhoven soigne et délivre d'un passé douloureux et obscur - mais par son expérience intime même. C'est du fond de cet abîme qu'on croit deviner que Wassermann a perçu ou distingué le commencement d'une réponse à la condition humaine. Artiste total qui assume à lui toute l'humanité.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 586  pages
  • Dimensions :  4.4cmx13.6cmx22.0cm
  • Poids : 580.6g
  • Editeur :   Mémoire Du Livre Paru le
  • Collection : Mémoire Livre
  • ISBN :  291386743X
  • EAN13 :  9782913867437
  • Classe Dewey :  833.91
  • Langue : Français

D'autres livres de Jakob Wassermann

L'Affaire Maurizius : Suivi de Réflexions sur L'Affaire Maurizius

Léonard Maurizius, homme de lettres élégant et frivole, est accusé d'avoir assassiné son épouse. Au terme d'un procès tumultueux, le meurtrier présumé est condamné à la prison à vie par le procureur Andergast. Il croupit en prison depuis plus de dix-huit ans lorsque Etzel Andergast, enfa...

Voir tous les livres de Jakob Wassermann

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Joseph Kerkhoven constitue le troisième volet d'une trilogie (dont les deux premiers volumes sont L'Affaire Maurizius et Etzel Andergast) conçue par Jakob Wassermann comme son grand oeuvre : à la fois critique de la société contemporaine et analyse de l'être humain. Malade, ruiné, traqué, persécuté par les nazis, Wassermann termine Kerkhoven en octobre 1933 et envoie le manuscrit à son éditeur et ami Fischer, qui, par crainte de représailles, le refusera. L'écrivain se résigne à le confier à l'éditeur hollandais Querido. Wassermann meurt le 1er janvier 1934. Joseph Kerkhoven paraîtra après sa mort. Il est facile d'imaginer, à suivre ce tourbillon, sinon cette espèce de chasse à l'homme, que Wassermann se soit complu au portrait d'un médecin, Kerkhoven, qui fait de la folie sa principale étude. Il paraît logique qu'un créateur comme Wassermann ait voulu décrire la folie du monde non seulement par le cas exemplaire d'un traitement - celui de l'écrivain Herzog que Kerkhoven soigne et délivre d'un passé douloureux et obscur - mais par son expérience intime même. C'est du fond de cet abîme qu'on croit deviner que Wassermann a perçu ou distingué le commencement d'une réponse à la condition humaine. Artiste total qui assume à lui toute l'humanité.