share_book
Envoyer cet article par e-mail

L'autre fin des Romanof et le prince de l'ombre

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
L'autre fin des Romanof et le prince de l'ombre

L'autre fin des Romanof et le prince de l'ombre

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "L'autre fin des Romanof et le prince de l'ombre"

Dans la nuit du 16 au 17 juillet 1918, Nicolas II, le dernier tsar de toutes les Russies, la tsarine Alexandra, leurs cinq enfants et quatre fidèles serviteurs se sont purement et simplement volatilisés: la plus grande énigme de l'Histoire est alors née. Le juge Nicolas Sokoloff a enquêté sur cette disparition mystérieuse. Il conclut au massacre de la Famille Impériale dans la maison Ipatiev à Ekatérinenbourg et à l'anéantissement des corps réduits en cendre ou dissous dans de l'acide. Retrouvés récemment, des squelettes attribués aux Romanof contredisent pourtant ses allégations. Mais, ne s'agit-il pas d'une ultime imposture pour masquer la vérité? Cette vérité, un homme de l'ombre l'a certainement connue, il s'agit du prince Nicolas Orloff. Haut fonctionnaire de la police secrète et proche des Romanof, il a été le protecteur du juge Sokoloff et de sa jeune et mystérieuse épouse. L'auteur a recueilli des informations inattendues provenant de personnes qui ont directement ou indirectement connu le prince et le juge réfugiés en France après avoir fui la Russie sibérienne. L'une d'elles lui a fait des confidences tellement surprenantes qu'il a voulu en vérifier la vraisemblance. Il a mené sa propre enquête et procédé à une analyse précise de cette histoire aussi extraordinaire que complexe. Au terme de ses investigations, il ne peut que confirmer l'intime conviction de son informateur privilégié: la Famille Impériale n'a pas été massacrée dans la maison Ipatiev et l'une des Grandes-Duchesses aurait bien survécu, mais il ne s'agit pas d'Anastasia.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 414  pages
  • Dimensions :  3.6cmx15.6cmx24.0cm
  • Poids : 698.5g
  • Editeur :   Fernand Lanore Paru le
  • Collection : Histoire
  • ISBN :  2851575678
  • EAN13 :  9782851575678
  • Classe Dewey :  947
  • Langue : Français

D'autres livres de Elie Durel

Jeanne de Belleville, corsaire par amour

L'amour conduit parfois sur des sentiers inenvisagés... Jeanne Louise de Belleville, douce et tendre, est éperdument amoureuse d'Olivier IV de Clisson. Cet homme, pour qui elle donnerait sa vie, est pourtant aussi fier qu'elle est humble et aussi hargneux qu'elle est calme. Aussi, lorsqu'au cours ...

Voir tous les livres de Elie Durel

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Dans la nuit du 16 au 17 juillet 1918, Nicolas II, le dernier tsar de toutes les Russies, la tsarine Alexandra, leurs cinq enfants et quatre fidèles serviteurs se sont purement et simplement volatilisés: la plus grande énigme de l'Histoire est alors née. Le juge Nicolas Sokoloff a enquêté sur cette disparition mystérieuse. Il conclut au massacre de la Famille Impériale dans la maison Ipatiev à Ekatérinenbourg et à l'anéantissement des corps réduits en cendre ou dissous dans de l'acide. Retrouvés récemment, des squelettes attribués aux Romanof contredisent pourtant ses allégations. Mais, ne s'agit-il pas d'une ultime imposture pour masquer la vérité? Cette vérité, un homme de l'ombre l'a certainement connue, il s'agit du prince Nicolas Orloff. Haut fonctionnaire de la police secrète et proche des Romanof, il a été le protecteur du juge Sokoloff et de sa jeune et mystérieuse épouse. L'auteur a recueilli des informations inattendues provenant de personnes qui ont directement ou indirectement connu le prince et le juge réfugiés en France après avoir fui la Russie sibérienne. L'une d'elles lui a fait des confidences tellement surprenantes qu'il a voulu en vérifier la vraisemblance. Il a mené sa propre enquête et procédé à une analyse précise de cette histoire aussi extraordinaire que complexe. Au terme de ses investigations, il ne peut que confirmer l'intime conviction de son informateur privilégié: la Famille Impériale n'a pas été massacrée dans la maison Ipatiev et l'une des Grandes-Duchesses aurait bien survécu, mais il ne s'agit pas d'Anastasia.