share_book
Envoyer cet article par e-mail

Gang bang : Enquête sur la pornographie de la démolition

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Gang bang : Enquête sur la pornographie de la démolition

Gang bang : Enquête sur la pornographie de la démolition

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Gang bang : Enquête sur la pornographie de la démolition"

" Gang Bang ", " Bukkake ", " Throat Gagger " : une nouvelle pornographie violente, une pornographie de la " Démolition ", se développe sur Internet où des " hardeurs ", souvent masqués, s'y prennent à plusieurs pour éreinter, parfois violer des jeunes femmes anonymes appelées " Candy " ou " Sweety ". Des milliers d'actrices se voient ainsi châtiées, maltraitées, humiliées dans ce qu'il faut bien appeler un bagne sexuel. Cette nouvelle pornographie dite aussi " gonzo " - une expression américaine désignant une forme de reportage où le journaliste participe à l'événement - gagne non seulement la Toile, mais influence toute l'industrie du cinéma X. Dans cette enquête inquiétante, Frédéric Joignot, pourtant amateur de pornographie et hostile à toute prohibition, lève l'omerta qui règne sur ce cinéma sans limites et donne la parole aux actrices et aux " travailleurs du sexe ". II nous met en garde : un viol filmé n'est plus considéré comme un viol mais comme un reality-show ; la réalité de la souffrance et des corps a été absorbée par le virtuel.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 202  pages
  • Dimensions :  1.8cmx13.0cmx18.4cm
  • Poids : 258.5g
  • Editeur :   Seuil Paru le
  • Collection : Non conforme
  • ISBN :  2020893363
  • EAN13 :  9782020893367
  • Classe Dewey :  363.47
  • Langue : Français

D'autres livres de Frédéric Joignot

Ravages, N° 3, Automne 2009 : Tous des bêtes

Qu'ils soient sournois ou brutaux, planétaires ou dans les cerveaux, elle les traque par tous les moyens, artistiques, théoriques, littéraires, pamphlétaires, photographiques, avec une joie ravageuse. RAVAGES est une revue internationale, éclectique, multiculturelle, contradictoire, car les rav...

Ravages, N° 1, Printemps 2008 : République malade

Qu'ils soient sournois ou brutaux, planétaires ou dans les cerveaux, elle les traque par tous les moyens, artistiques, théoriques, littéraires, pamphlétaires, photographiques, avec une joie ravageuse. RAVAGES est une revue internationale, éclectique, multiculturelle, contradictoire, car les rav...

Ravages, N° 5, Eté 2011 : Sale race

De la phobie des transfusions sanguines dans les années 30 aux expulsions de Tsiganes de l'ancien gouvernement Fillon, en passant par toutes les variantes hexagonales, européennes et internationales, la haine raciale est le sentiment le plus partagé du monde. Pour ce 5e numéro, RAVAGES s'est off...

Ravages, N° 2, Printemps 2009 : Infantilisation

Qu'ils soient sournois ou brutaux, planétaires ou dans les cerveaux, elle les traque par tous les moyens, artistiques, théoriques, littéraires, pamphlétaires, photographiques, avec une joie ravageuse. RAVAGES est une revue internationale, éclectique, multiculturelle, contradictoire, car les rav...

Voir tous les livres de Frédéric Joignot

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

" Gang Bang ", " Bukkake ", " Throat Gagger " : une nouvelle pornographie violente, une pornographie de la " Démolition ", se développe sur Internet où des " hardeurs ", souvent masqués, s'y prennent à plusieurs pour éreinter, parfois violer des jeunes femmes anonymes appelées " Candy " ou " Sweety ". Des milliers d'actrices se voient ainsi châtiées, maltraitées, humiliées dans ce qu'il faut bien appeler un bagne sexuel. Cette nouvelle pornographie dite aussi " gonzo " - une expression américaine désignant une forme de reportage où le journaliste participe à l'événement - gagne non seulement la Toile, mais influence toute l'industrie du cinéma X. Dans cette enquête inquiétante, Frédéric Joignot, pourtant amateur de pornographie et hostile à toute prohibition, lève l'omerta qui règne sur ce cinéma sans limites et donne la parole aux actrices et aux " travailleurs du sexe ". II nous met en garde : un viol filmé n'est plus considéré comme un viol mais comme un reality-show ; la réalité de la souffrance et des corps a été absorbée par le virtuel.