share_book
Envoyer cet article par e-mail

L'arbalete de l'Orient à l'Occident

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
L'arbalete de l'Orient à l'Occident

L'arbalete de l'Orient à l'Occident

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "L'arbalete de l'Orient à l'Occident"

    Ce livre est le troisième de la collection débutée par l'auteur avec les titres précédents "Le longbow ou l'arc occidental" et "L'arc composite ou l'arc oriental". La finalité de cet ouvrage reste de traiter de l'étude de l'arbalète dans le même esprit et de clore cette trilogie consacrée à l'histoire de l'archerie. Les premières arbalètes virent le jour dans la Chine du VIe siècle avant J : C., mais cette invention se produisit également dans l'Occident gréco-romain, deux siècles plus tard avec la création d'arbalètes géantes servant de machine de guerre. Si l'arbalète chinoise va être utilisée de façon continue jusqu'à la fin du XIXe siècle, elle ne va que peu évoluer, en termes de forme et de puissance. En Occident, cette arme est "oubliée" à la fin de l'Antiquité, car elle est étrangère à la culture germanique. Elle est curieusement "réinventée" vers l'an mil et va, tout au long de cette seconde moitié du Moyen Âge, être constamment perfectionnée jusqu'à devenir une arme extrêmement sophistiquée et puissante. Entre le XIIe et le XIVe siècle, l'arbalète joue un rôle primordial dans toutes les grandes expéditions militaires européennes. C'est le cas principalement des croisades, de la reconquista espagnole, mais aussi de la conquête de la Prusse orientale par les chevaliers teutoniques. Bien plus répandue que le fameux arc long anglais, elle ne connaîtra des déboires durant la guerre de Cent Ans qu'en raison d'un déplorable usage tactique. Après six siècles de règne, l'arbalète va finir par quasiment disparaître durant le XVIe siècle, simplement surclassée par les armes à feu. Utilisée cependant durant toute " cette traversée du désert " par quelques guildes d'archerie, l'arbalète va connaître, à partir des années 50, un renouveau en tant qu'arme de tir sportif, notamment dans les pays germaniques. Tout au long de cet ouvrage, l'auteur a cherché à vulgariser les éléments nécessaire à la compréhension de cette arme, de ses projectiles et de ses accessoires. Sont présentés successivement l'histoire, l'environnement, la technologie, les techniques de fabrication et de tir de l'arbalète. Les sites historiques les plus caractéristiques de ce arme sont également analysés afin de mieux en comprendre l'usage tactique lors de son apogée. Ce livre, illustré de plus de 225 photos, est le premier de cette importance édité en France, il apporte une somme importante de connaissances aux amateurs et pratiquants d'archerie ainsi qu'aux passionnés d'histoire antique et médiévale.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 235  pages
    • Dimensions :  1.4cmx16.4cmx21.8cm
    • Poids : 539.8g
    • Editeur :   Editions Crépin-Leblond Paru le
    • ISBN :  2703003234
    • EAN13 :  9782703003236
    • Classe Dewey :  623.441
    • Langue : Français

    D'autres livres de Gilles Bongrain

    Le Katana

    Le katana est devenu le symbole du samouraï, cependant, au-delà du mythe, il représente l'arme de coupe la plus efficace, mais aussi une œuvre d'art. Tout ce qui entoure ce sabre, de sa fabrication à son escrime, est empreint d'une dimension spirituelle. Son nom est connu de tous, mais [.......

    Le Damas ou L'Art du feu et de l'acier

    Dans la suite des couteaux d'art, Gilles Bongrain traite la matière essentielle à la fabrication des véritables lames artistiques, le damas. Le damas résulte de l'association de trois métaux que sont le fer, l'acier et le nickel afin de former des lames aussi belles que résistantes. Cette tech...

    Le longbow ou le grand arc occidental

    Actuellement, le longbow, sous sa forme modernisée, est devenu un arc de loisir et de chasse. Apprécié malgré la concurrence des arcs à poulies, il reste une arme attachante, racée et surtout forte d'une histoire de plus de 12 000 ans. Le longbow ou "grand arc" reste lié aux yeomen ou archers...

    Voir tous les livres de Gilles Bongrain

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Ce livre est le troisième de la collection débutée par l'auteur avec les titres précédents "Le longbow ou l'arc occidental" et "L'arc composite ou l'arc oriental". La finalité de cet ouvrage reste de traiter de l'étude de l'arbalète dans le même esprit et de clore cette trilogie consacrée à l'histoire de l'archerie. Les premières arbalètes virent le jour dans la Chine du VIe siècle avant J : C., mais cette invention se produisit également dans l'Occident gréco-romain, deux siècles plus tard avec la création d'arbalètes géantes servant de machine de guerre. Si l'arbalète chinoise va être utilisée de façon continue jusqu'à la fin du XIXe siècle, elle ne va que peu évoluer, en termes de forme et de puissance. En Occident, cette arme est "oubliée" à la fin de l'Antiquité, car elle est étrangère à la culture germanique. Elle est curieusement "réinventée" vers l'an mil et va, tout au long de cette seconde moitié du Moyen Âge, être constamment perfectionnée jusqu'à devenir une arme extrêmement sophistiquée et puissante. Entre le XIIe et le XIVe siècle, l'arbalète joue un rôle primordial dans toutes les grandes expéditions militaires européennes. C'est le cas principalement des croisades, de la reconquista espagnole, mais aussi de la conquête de la Prusse orientale par les chevaliers teutoniques. Bien plus répandue que le fameux arc long anglais, elle ne connaîtra des déboires durant la guerre de Cent Ans qu'en raison d'un déplorable usage tactique. Après six siècles de règne, l'arbalète va finir par quasiment disparaître durant le XVIe siècle, simplement surclassée par les armes à feu. Utilisée cependant durant toute " cette traversée du désert " par quelques guildes d'archerie, l'arbalète va connaître, à partir des années 50, un renouveau en tant qu'arme de tir sportif, notamment dans les pays germaniques. Tout au long de cet ouvrage, l'auteur a cherché à vulgariser les éléments nécessaire à la compréhension de cette arme, de ses projectiles et de ses accessoires. Sont présentés successivement l'histoire, l'environnement, la technologie, les techniques de fabrication et de tir de l'arbalète. Les sites historiques les plus caractéristiques de ce arme sont également analysés afin de mieux en comprendre l'usage tactique lors de son apogée. Ce livre, illustré de plus de 225 photos, est le premier de cette importance édité en France, il apporte une somme importante de connaissances aux amateurs et pratiquants d'archerie ainsi qu'aux passionnés d'histoire antique et médiévale.