share_book
Envoyer cet article par e-mail

La Mort en Perse

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La Mort en Perse

La Mort en Perse

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La Mort en Perse"

La vie d'Annemarie Schwarzenbach (1908-1942), écrivain, reporter-photographe et archéologue, fut marquée par la morphine, les amours malheureuses, une lutte acharnée contre le nazisme et une amitié tumultueuse avec Klaus et Erika, les enfants terribles de Thomas Mann. Issue d'une riche famille d'industriels zurichois, elle fut rendue célèbre sous le pseudonyme de Christina, l'héroïne tragique du livre d'Ella Maillart, «La Voie cruelle». En 1935, après une tentative de suicide, elle épouse un diplomate français en poste à Téhéran. La légation britannique les invite tous deux à camper dans la vallée du Lahr, au pied du Demavend. C'est là qu'Annemarie commence ce récit de voyage intérieur où les paysages de ces lieux extrêmes, tels d'impitoyables miroirs, la renvoient à elle-même.« Ce livre donnera peu de joie à ses lecteurs" prévient l'éditeur. Peu de joie en effet, mais le souffle coupé par l'intelligence, la sensibilité, la lucidité, de cette prose désespérée. » («Télérama»)"

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 176  pages
  • Dimensions :  1.4cmx11.0cmx16.2cm
  • Poids : 140.6g
  • Editeur :   Payot Paru le
  • Collection : Petite Bibliothèque Payot
  • ISBN :  2228894249
  • EAN13 :  9782228894241
  • Classe Dewey :  838.9
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

La vie d'Annemarie Schwarzenbach (1908-1942), écrivain, reporter-photographe et archéologue, fut marquée par la morphine, les amours malheureuses, une lutte acharnée contre le nazisme et une amitié tumultueuse avec Klaus et Erika, les enfants terribles de Thomas Mann. Issue d'une riche famille d'industriels zurichois, elle fut rendue célèbre sous le pseudonyme de Christina, l'héroïne tragique du livre d'Ella Maillart, «La Voie cruelle». En 1935, après une tentative de suicide, elle épouse un diplomate français en poste à Téhéran. La légation britannique les invite tous deux à camper dans la vallée du Lahr, au pied du Demavend. C'est là qu'Annemarie commence ce récit de voyage intérieur où les paysages de ces lieux extrêmes, tels d'impitoyables miroirs, la renvoient à elle-même.« Ce livre donnera peu de joie à ses lecteurs" prévient l'éditeur. Peu de joie en effet, mais le souffle coupé par l'intelligence, la sensibilité, la lucidité, de cette prose désespérée. » («Télérama»)"