share_book
Envoyer cet article par e-mail

François Baroin, Le faux discret

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
François Baroin, Le faux discret

François Baroin, Le faux discret

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "François Baroin, Le faux discret"

La silhouette est juvénile, la mèche sage, le timbre profond, monocorde et rassurant. Calme, apparemment lisse, tandis qu'il est confronté à une crise d'une exceptionnelle gravité, le ministre de l'Economie et des Finances n'est pas à un paradoxe près.  Fils de Michel Baroin, président de la GMF, Grand Maître du Grand Orient de France, il est rompu dès l'enfance aux codes du monde de la politique, mais il se défend d'avoir contracté au berceau le virus d'une carrière débutée à 27 ans sur les bancs de l'Assemblée nationale dont il fut le benjamin. Porteur des gènes de la gauche, il est tombé sous le charme de Jacques Chirac, qui l'a pris sous son aile après la disparition brutale de son père en 1987 dans un accident d'avion.  Ce grand inquiet, limite hypocondriaque, a préféré au journalisme et au barreau la dureté et la violence des joutes électorales. Réservé, pudique, ce père de famille divorcé défie les rubriques people au bras de fiancées médiatiques qui s'appellent Marie Drucker ou aujourd'hui Michèle Laroque. Il cache ses blessures sous une apparente désinvolture, feintant l'adversaire sous un trompeux dilettantisme et lance des déclarations qui font mouche. Sans outrance, sans ciller, sans jamais franchir la ligne jaune.  Du feu sous la glace ?  « Un dur parmi les durs sous sa gueule d'ange » Que cachait cette boutade lâchée par Christine Lagarde au seuil du ministère dont au terme d'un parcours déjà riche il recevait les clés ? Journaliste politique, Anne Fulda a voulu savoir. Au terme d'une série d'entretiens à cœur ouvert, elle livre entre ombre et lumière le portrait surprenant de ce « rebelle serein », plusieurs fois ministre, maire de Troyes depuis 1995, qui a hérité en pleine tempête d'un portefeuille à haut risque.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 170  pages
  • Dimensions :  2.6cmx13.0cmx20.4cm
  • Poids : 281.2g
  • Editeur :   Jc Lattès Paru le
  • Collection : Essais et documents
  • ISBN :  2709630338
  • EAN13 :  9782709630337
  • Classe Dewey :  320
  • Langue : Français

D'autres livres de Anne Fulda

Un président très entouré

Qui donc est Jacques Chirac, président de tous les Français ? Derrière le discours officiel de l'homme unifié", en accord avec lui-même, subsiste la vision d'un homme pétri de bonne volonté mais incapable de tenir la ligne choisie. Et s'il était plus coupable qu'on ne le dit des errements de...

Prix : 150 DH

Voir tous les livres de Anne Fulda

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

La silhouette est juvénile, la mèche sage, le timbre profond, monocorde et rassurant. Calme, apparemment lisse, tandis qu'il est confronté à une crise d'une exceptionnelle gravité, le ministre de l'Economie et des Finances n'est pas à un paradoxe près.  Fils de Michel Baroin, président de la GMF, Grand Maître du Grand Orient de France, il est rompu dès l'enfance aux codes du monde de la politique, mais il se défend d'avoir contracté au berceau le virus d'une carrière débutée à 27 ans sur les bancs de l'Assemblée nationale dont il fut le benjamin. Porteur des gènes de la gauche, il est tombé sous le charme de Jacques Chirac, qui l'a pris sous son aile après la disparition brutale de son père en 1987 dans un accident d'avion.  Ce grand inquiet, limite hypocondriaque, a préféré au journalisme et au barreau la dureté et la violence des joutes électorales. Réservé, pudique, ce père de famille divorcé défie les rubriques people au bras de fiancées médiatiques qui s'appellent Marie Drucker ou aujourd'hui Michèle Laroque. Il cache ses blessures sous une apparente désinvolture, feintant l'adversaire sous un trompeux dilettantisme et lance des déclarations qui font mouche. Sans outrance, sans ciller, sans jamais franchir la ligne jaune.  Du feu sous la glace ?  « Un dur parmi les durs sous sa gueule d'ange » Que cachait cette boutade lâchée par Christine Lagarde au seuil du ministère dont au terme d'un parcours déjà riche il recevait les clés ? Journaliste politique, Anne Fulda a voulu savoir. Au terme d'une série d'entretiens à cœur ouvert, elle livre entre ombre et lumière le portrait surprenant de ce « rebelle serein », plusieurs fois ministre, maire de Troyes depuis 1995, qui a hérité en pleine tempête d'un portefeuille à haut risque.