share_book
Envoyer cet article par e-mail

Mémoires : Suivis de Apologie de l'avant-garde

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Mémoires : Suivis de Apologie de l'avant-garde

Mémoires : Suivis de Apologie de l'avant-garde

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Mémoires : Suivis de Apologie de l'avant-garde"

    " J'appris que, lors de la mise en état de ici tombe de Pouchkine, il s'était produit un glissement partiel du sol sablonneux de la colline, qui avait découvert coin du cercueil. Je me précipitai vers la tombe et, en effet, là où la colline sable avait cédé, j'aperçus un coin du cercueil sacré. Je l'entourai de mes bras et le baisai pieusement ; j'en arrachai même un débris de quelque chose c me parut avoir été jadis un galon de passementerie ". Les Mémoires de Diaghilev sont pleines d'anecdotes, souvent légères et drôles sur les ballets russes, la cour de Russie et les personnalités du Tout-Paris. lecteur y croisera des grands-ducs, le tsar Alexandre III, les membres de famille Pouchkine, Aristide Briand et des barytons ivres. L'intérêt de ces Mémoires ne se résume cependant pas aux savoureuses descriptions que Diaghilev fait de " la société des snobs ". Les musicologues y trouveront d'importantes infor mations sur des compositeurs comme Massenet, Stravinsky, Tchaïkovsky Rimski-Korsakov, etc., ou des chanteurs, tels Tamagno ou Chaliapine. Enfin ces Mémoires, qui jusque là étaient restées inédites, permettront aux esthètes de tout bord de mieux apprécier l'extraordinaire personnalité de celui qui, i a tout juste cent ans, stupéfia la Fronce avec ses concerts de musique russe

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 123  pages
    • Dimensions :  1.4cmx14.0cmx20.6cm
    • Poids : 181.4g
    • Editeur :   Hermann Paru le
    • Collection : Hermann Danse
    • ISBN :  2705666206
    • EAN13 :  9782705666200
    • Classe Dewey :  780
    • Langue : Français

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    " J'appris que, lors de la mise en état de ici tombe de Pouchkine, il s'était produit un glissement partiel du sol sablonneux de la colline, qui avait découvert coin du cercueil. Je me précipitai vers la tombe et, en effet, là où la colline sable avait cédé, j'aperçus un coin du cercueil sacré. Je l'entourai de mes bras et le baisai pieusement ; j'en arrachai même un débris de quelque chose c me parut avoir été jadis un galon de passementerie ". Les Mémoires de Diaghilev sont pleines d'anecdotes, souvent légères et drôles sur les ballets russes, la cour de Russie et les personnalités du Tout-Paris. lecteur y croisera des grands-ducs, le tsar Alexandre III, les membres de famille Pouchkine, Aristide Briand et des barytons ivres. L'intérêt de ces Mémoires ne se résume cependant pas aux savoureuses descriptions que Diaghilev fait de " la société des snobs ". Les musicologues y trouveront d'importantes infor mations sur des compositeurs comme Massenet, Stravinsky, Tchaïkovsky Rimski-Korsakov, etc., ou des chanteurs, tels Tamagno ou Chaliapine. Enfin ces Mémoires, qui jusque là étaient restées inédites, permettront aux esthètes de tout bord de mieux apprécier l'extraordinaire personnalité de celui qui, i a tout juste cent ans, stupéfia la Fronce avec ses concerts de musique russe