share_book
Envoyer cet article par e-mail

Isadora Duncan, une sculpture vivante

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Isadora Duncan, une sculpture vivante

Isadora Duncan, une sculpture vivante

Collectif,   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Isadora Duncan, une sculpture vivante"

    Autodidacte née en Californie, pionnière de la "danse libre", Isadora Duncan (1877-1927) défia les conventions en plaçant son art au coeur d'un projet de société plus démocratique. Cet ouvrage, le premier consacré aux années qu'Isadora passa en France, s'attache à restituer le contexte intellectuel et artistique d'une époque, et retrace le parcours de la danseuse, de ses débuts dans les salons parisiens aux succès sur des scènes prestigieuses - Gaîté-Lyrique, théâtre du Châtelet ou des Champs-Élysées - en évoquant également le rayonnement de ses écoles de danse, déterminantes pour la transmission de son art. Séduits par l'expressivité de sa danse, nourrie de sa fascination pour la Grèce antique, de nombreux artistes - Antoine Bourdelle, José Clara, Jules Grandjouan, André Dunoyer de Segonzac, Abraham Walkowitz, Rik Wouters... - ont cherché à en saisir l'élan vital, par la légèreté du trait ou la gravité du matériau. D'autres ont magnifiquement représenté cette femme audacieuse et moderne, comme en témoignent le portrait peint d'Eugène Carrière ou les clichés d'époque d'Albert Harlingue, Arnold Genthe ou Edward Steichen. Personnalité d'exception, femme libre, Isadora Duncan révolutionna l'art de la danse: "Je n'ai pas inventé la danse, elle existait avant moi ; mais elle dormait et je l'ai réveillée."

    Détails sur le produit

    • Reliure : Relié
    • 336  pages
    • Dimensions :  3.4cmx21.6cmx26.8cm
    • Poids : 1202.0g
    • Editeur :   Paris Musées Paru le
    • ISBN :  2759600920
    • EAN13 :  9782759600922
    • Classe Dewey :  792.802 8092
    • Langue : Français

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Autodidacte née en Californie, pionnière de la "danse libre", Isadora Duncan (1877-1927) défia les conventions en plaçant son art au coeur d'un projet de société plus démocratique. Cet ouvrage, le premier consacré aux années qu'Isadora passa en France, s'attache à restituer le contexte intellectuel et artistique d'une époque, et retrace le parcours de la danseuse, de ses débuts dans les salons parisiens aux succès sur des scènes prestigieuses - Gaîté-Lyrique, théâtre du Châtelet ou des Champs-Élysées - en évoquant également le rayonnement de ses écoles de danse, déterminantes pour la transmission de son art. Séduits par l'expressivité de sa danse, nourrie de sa fascination pour la Grèce antique, de nombreux artistes - Antoine Bourdelle, José Clara, Jules Grandjouan, André Dunoyer de Segonzac, Abraham Walkowitz, Rik Wouters... - ont cherché à en saisir l'élan vital, par la légèreté du trait ou la gravité du matériau. D'autres ont magnifiquement représenté cette femme audacieuse et moderne, comme en témoignent le portrait peint d'Eugène Carrière ou les clichés d'époque d'Albert Harlingue, Arnold Genthe ou Edward Steichen. Personnalité d'exception, femme libre, Isadora Duncan révolutionna l'art de la danse: "Je n'ai pas inventé la danse, elle existait avant moi ; mais elle dormait et je l'ai réveillée."