share_book
Envoyer cet article par e-mail

Ce que Cézanne donne à penser : Actes du colloque d'Aix-en-Provence, Juillet 2006

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Ce que Cézanne donne à penser : Actes du colloque d'Aix-en-Provence, Juillet 2006

Ce que Cézanne donne à penser : Actes du colloque d'Aix-en-Provence, Juillet 2006

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Ce que Cézanne donne à penser : Actes du colloque d'Aix-en-Provence, Juillet 2006"

L'exposition Cézanne en Provence, qui en 2006 célébrait avec éclat, au musée d'Aix-en-Provence, le centenaire de la mort du peintre, était accompagnée d'un colloque intitulé " Ce que Cézanne donne à penser ". Car il importait de mesurer l'enjeu d'une oeuvre picturale dont tous les peintres du XXe siècle se sont réclamés. Ce colloque pouvait paraître en infraction à la volonté même du Maître d'Aix pour qui "les causeries sur l'art sont presque inutiles ", et l'esprit philosophique un sujet de méfiance. Pourtant, quand il livre quelques confidences sur son travail de peintre, il parle lui-même de " lecture du modèle ", de " compréhension de la nature " et avoue " s'exprimer le plus logiquement" allant jusqu'à promettre : "Je vous dois la vérité en peinture." C'est donc que la peinture est par elle-même, à ses yeux, l'expression d'une pensée et non simplement l'expression d'un monde à figurer. Ce que Cézanne donne à penser ? La question est tout autre qu'une réflexion sur la peinture de Cézanne (ses références, ses enjeux picturaux, ses sujets, ses modes de représentation). Qui sait si Cézanne ne donne pas à penser la peinture elle-même ? Un siècle de création, de critique et d'analyse n'a pas permis d'élucider la question. Ces Actes réunissent des contributions de Jean Arrouye, Éric Bonnet, Alain Chareyre-Méjan, Jean Colrat, Denis Coutagne, Renaud Ego, Marc Fumaroli, Michel Guérin, Bruno Haas, Bernard Lafargue, Jean-Claude Le Gouic, Jean-Luc Marion, Marie José Mondzain, Jean-Pierre Mourey, Bernard Muntaner et Pascal Riou.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 282  pages
  • Dimensions :  2.0cmx16.4cmx21.0cm
  • Poids : 662.2g
  • Editeur :   Editions Gallimard Paru le
  • Collection : HORS SER CONNAI
  • ISBN :  2070120619
  • EAN13 :  9782070120611
  • Classe Dewey :  759.4
  • Langue : Français

D'autres livres de Denis Coutagne

Cézanne et Paris

Sous la direction de Denis Coutagne Paul C�zanne (1839-1906), aixois d�origine, se rend pour la premi�re fois � Paris en 1861, sur les injonctions pressantes de son ami d�enfance, �mile Zola. Contre l�avis de sa famille, C�zanne prend la d�cision de devenir peintre et de conqu�ri...

François-Marius Granet : Aix-en-Provence, 1775-1849

D'origine modeste, François-Marius Granet est né en 1775 à Aix-en-Provence, où il meurt en 1849. Il traverse la Révolution française, le Directoire, le Consulat, l'Empire, les règnes de Louis XVIII, de Charles X et de Louis-Philippe sans difficultés majeures, ne vivant que par et pour la pei...

Cézanne en Provence

Il y a juste cent ans, Cézanne mourait dans sa ville natale d'Aix-en-Provence, sans l'avoir jamais réellement quittée. C'est là qu'il avait créé la majeure partie de son œuvre : paysages, portraits, ou natures mortes qui représentent la campagne aixoise, ses proches, les objets de la vie quo...

Voir tous les livres de Denis Coutagne

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

L'exposition Cézanne en Provence, qui en 2006 célébrait avec éclat, au musée d'Aix-en-Provence, le centenaire de la mort du peintre, était accompagnée d'un colloque intitulé " Ce que Cézanne donne à penser ". Car il importait de mesurer l'enjeu d'une oeuvre picturale dont tous les peintres du XXe siècle se sont réclamés. Ce colloque pouvait paraître en infraction à la volonté même du Maître d'Aix pour qui "les causeries sur l'art sont presque inutiles ", et l'esprit philosophique un sujet de méfiance. Pourtant, quand il livre quelques confidences sur son travail de peintre, il parle lui-même de " lecture du modèle ", de " compréhension de la nature " et avoue " s'exprimer le plus logiquement" allant jusqu'à promettre : "Je vous dois la vérité en peinture." C'est donc que la peinture est par elle-même, à ses yeux, l'expression d'une pensée et non simplement l'expression d'un monde à figurer. Ce que Cézanne donne à penser ? La question est tout autre qu'une réflexion sur la peinture de Cézanne (ses références, ses enjeux picturaux, ses sujets, ses modes de représentation). Qui sait si Cézanne ne donne pas à penser la peinture elle-même ? Un siècle de création, de critique et d'analyse n'a pas permis d'élucider la question. Ces Actes réunissent des contributions de Jean Arrouye, Éric Bonnet, Alain Chareyre-Méjan, Jean Colrat, Denis Coutagne, Renaud Ego, Marc Fumaroli, Michel Guérin, Bruno Haas, Bernard Lafargue, Jean-Claude Le Gouic, Jean-Luc Marion, Marie José Mondzain, Jean-Pierre Mourey, Bernard Muntaner et Pascal Riou.