share_book
Envoyer cet article par e-mail

La carrière des peintres au XIXe siècle : Du système académique au marché des impressionnistes

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La carrière des peintres au XIXe siècle : Du système académique au marché des impressionnistes

La carrière des peintres au XIXe siècle : Du système académique au marché des impressionnistes

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La carrière des peintres au XIXe siècle : Du système académique au marché des impressionnistes"

Le monde de la peinture française connaît au XIXe siècle un ensemble de transformations essentielles: l'organisation académique de la formation et de la carrière des peintres décime; le système marchand s'établit et contribue au succès de la révolution impressionniste; les innovations esthétiques et techniques dans la peinture modifient l'apprentissage et l'exercice du métier de peintre. Harrison et Cynthia White décrivent la genèse de cette évolution à travers l'étude des institutions et de la doctrine composant le " système académique ". Ils la situent dans son cadre géographique (la centralisation parisienne), puis étudient les effets de la poussée démographique, qui accentue le décalage entre le nombre grandissant de peintres cherchant à faire carrière et l'étroitesse des débouchés du système académique. Analysant la carrière de plusieurs grands impressionnistes (Degas, Manet, Monet, Pissarro, Renoir), les auteurs montrent comment émerge un nouveau système, fondé sur l'importance croissante des marchands et des critiques professionnels, qui fait du marché de l'art, tel que nous le connaissons depuis, le cadre dominant d'évaluation et de commercialisation des mouvements sociaux.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 280  pages
  • Dimensions :  1.4cmx10.6cmx17.8cm
  • Poids : 99.8g
  • Editeur :   Flammarion Paru le
  • Collection : Champs Arts
  • ISBN :  2081228890
  • EAN13 :  9782081228894
  • Classe Dewey :  750

D'autres livres de Harrison C. White

Identité et contrôle : Une théorie de l'émergence des formations sociales

"Identité et contrôle" est l'un des textes fondateurs de la sociologie des réseaux. C'est un livre de théorie générale ambitieux qui relie la structure sociale avec le vécu des individus, offrant une perspective riche sur les formations sociales : comment celles-ci apparaissent-elles ? Commen...

Voir tous les livres de Harrison C. White

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Le monde de la peinture française connaît au XIXe siècle un ensemble de transformations essentielles: l'organisation académique de la formation et de la carrière des peintres décime; le système marchand s'établit et contribue au succès de la révolution impressionniste; les innovations esthétiques et techniques dans la peinture modifient l'apprentissage et l'exercice du métier de peintre. Harrison et Cynthia White décrivent la genèse de cette évolution à travers l'étude des institutions et de la doctrine composant le " système académique ". Ils la situent dans son cadre géographique (la centralisation parisienne), puis étudient les effets de la poussée démographique, qui accentue le décalage entre le nombre grandissant de peintres cherchant à faire carrière et l'étroitesse des débouchés du système académique. Analysant la carrière de plusieurs grands impressionnistes (Degas, Manet, Monet, Pissarro, Renoir), les auteurs montrent comment émerge un nouveau système, fondé sur l'importance croissante des marchands et des critiques professionnels, qui fait du marché de l'art, tel que nous le connaissons depuis, le cadre dominant d'évaluation et de commercialisation des mouvements sociaux.