share_book
Envoyer cet article par e-mail

Géopolitique de l'Afrique du Sud

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Géopolitique de l'Afrique du Sud

Géopolitique de l'Afrique du Sud

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Géopolitique de l'Afrique du Sud"

    Depuis une décennie, l'Afrique du Sud connaît une véritable métamorphose politique. L'abrogation des lois de la ségrégation, la libération de Nelson Mandela en février 1991, puis l'organisation du premier scrutin multiracial ont marqué la décennie écoulée. Et l'élection de Thabo Mbeki au printemps 1999 a parachevé ce processus institutionnel. Cette géopolitique de l'Afrique du Sud rassemble et place en perspective les éléments permettant de saisir les différentes facettes de ce pays. Puissance tous azimuts, l'Afrique du Sud constitue en premier lieu, sur le plan économique comme militaire, le pilier du continent noir. Mais la place géostratégique de l'Afrique du Sud, comme le rôle des conglomérats tels l'Anglo-american et Goldco confèrent à ce pays une place également de premier plan sur la scène internationale (let chapitre). Le 2e chapitre, L'Invention d'une nation, retrace les soubresauts historiques du pays, car seul cet héritage permet de comprendre l'actuelle situation politique. Toutefois l'Afrique du Sud contemporaine reste marquée par des distorsions sociales, par des clivages idéologiques et religieux particulièrement prononcés, lui permettant ainsi de se qualifier comme étant Le Monde dans un seul pays (3e chapitre). Aujourd'hui le mécanisme institutionnel enclenché voici dix ans permet à l'Afrique du Sud d'apparaître désormais comme un laboratoire, véritable modèle pour le continent noir. Mais les revendications sociales, le souvenir des années d'apartheid, les secousses économiques rendent ce processus particulièrement périlleux (4e chapitre). Le dernier chapitre de cet ouvrage met en relief, la politique étrangère sud-africaine menée depuis près d'un demi-siècle et en particulier la nouvelle place régionale de l'Afrique du Sud depuis l'abrogation de l'apartheid. L'Afrique du Sud demeure un sujet éminemment géopolitique, un territoire où la géographie est utilisée à des fins politique et militaire. L'apartheid ne peut se résumer à une sinistre discrimination en fonction de la couleur de la peau. Il a consisté en un ambitieux projet géopolitique : rassembler les peuples noirs sur des fragments de territoires dénommés bantoustans, puis leur accorder une indépendance formelle. Le but était de partager le territoire pour ne pas partager le pouvoir. Aujourd'hui encore, la délimitation des provinces du pays comme des circonscriptions électorales suscite de vifs débats. Les premières années de la présidence Mandela puis de son successeur Thabo Mbeki n'ont guère répondu aux aspirations sociales exprimées lors du scrutin d'avril 1994. Cependant, le scepticisme ambiant ne doit pas occulter cette évolution historique fondamentale. Voici une décennie, nul ne se hasardait à prédire une évolution sans séismes de l'Afrique du Sud. Pourtant le démantèlement de l'apartheid a été mené de manière concertée. Malgré les séquelles du passé, tous les Sud-africains, qu'ils soient Zoulous, Xhosa, Tswana, Afrikaners ou encore métis, savent que la Nouvelle Afrique du Sud ne pourra se construire qu'ensemble, pour que « la nation arc-en-ciel » ne soit pas qu'un rêve momentané.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 144  pages
    • Dimensions :  0.6cmx16.2cmx16.8cm
    • Poids : 181.4g
    • Editeur :   Editions Complexe Paru le
    • Collection : Géopolitique des États du monde
    • ISBN :  2870278969
    • EAN13 :  9782870278963
    • Classe Dewey :  320.968
    • Langue : Français

    D'autres livres de François Lafargue

    Guerre Mondiale du Pétrole

    Depuis le début du XXIe siècle, une guerre pour le pétrole s'est engagée entre les Etats-Unis, la Chine et l'Inde. Les Etats-Unis, premier consommateur et importateur mondial de pétrole, doivent désormais tenir compte de l'appétit énergétique de la Chine et de l'Inde dont la consommation...

    La géographie économique aux concours

    Parce qu'intégrer la Fonction publique ne s'improvise pas, la collection Objectif Concours propose des ouvrages parfaitement adaptés aux exigences des concours. Votre succès, c'est notre métier ! Enseignants en IPAG ou en instituts de préparation aux concours, fonctionnaires en activité et mem...

    Le nouveau concours d'entrée en IFSI Catégorie B

    Parce qu'intégrer la Fonction publique ne s'improvise pas, la collection Objectif Concours propose des ouvrages parfaitement adaptés aux exigences des concours. Votre succès, c'est notre métier ! Enseignants en IPAG ou en instituts de préparation aux concours, fonctionnaires en activité et mem...

    Opium, pétrole & islamisme. : La triade du crime en Afghanistan

    La position géographique de l'Afghanistan au carrefour de trois grandes aires culturelles, turco-mongole, indienne et iranienne, explique les soubresauts de son histoire. Déchiré par deux décennies de conflits, ce pays ne peut néanmoins se résumer à la rhétorique des taliban et à la product...

    Voir tous les livres de François Lafargue

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Depuis une décennie, l'Afrique du Sud connaît une véritable métamorphose politique. L'abrogation des lois de la ségrégation, la libération de Nelson Mandela en février 1991, puis l'organisation du premier scrutin multiracial ont marqué la décennie écoulée. Et l'élection de Thabo Mbeki au printemps 1999 a parachevé ce processus institutionnel. Cette géopolitique de l'Afrique du Sud rassemble et place en perspective les éléments permettant de saisir les différentes facettes de ce pays. Puissance tous azimuts, l'Afrique du Sud constitue en premier lieu, sur le plan économique comme militaire, le pilier du continent noir. Mais la place géostratégique de l'Afrique du Sud, comme le rôle des conglomérats tels l'Anglo-american et Goldco confèrent à ce pays une place également de premier plan sur la scène internationale (let chapitre). Le 2e chapitre, L'Invention d'une nation, retrace les soubresauts historiques du pays, car seul cet héritage permet de comprendre l'actuelle situation politique. Toutefois l'Afrique du Sud contemporaine reste marquée par des distorsions sociales, par des clivages idéologiques et religieux particulièrement prononcés, lui permettant ainsi de se qualifier comme étant Le Monde dans un seul pays (3e chapitre). Aujourd'hui le mécanisme institutionnel enclenché voici dix ans permet à l'Afrique du Sud d'apparaître désormais comme un laboratoire, véritable modèle pour le continent noir. Mais les revendications sociales, le souvenir des années d'apartheid, les secousses économiques rendent ce processus particulièrement périlleux (4e chapitre). Le dernier chapitre de cet ouvrage met en relief, la politique étrangère sud-africaine menée depuis près d'un demi-siècle et en particulier la nouvelle place régionale de l'Afrique du Sud depuis l'abrogation de l'apartheid. L'Afrique du Sud demeure un sujet éminemment géopolitique, un territoire où la géographie est utilisée à des fins politique et militaire. L'apartheid ne peut se résumer à une sinistre discrimination en fonction de la couleur de la peau. Il a consisté en un ambitieux projet géopolitique : rassembler les peuples noirs sur des fragments de territoires dénommés bantoustans, puis leur accorder une indépendance formelle. Le but était de partager le territoire pour ne pas partager le pouvoir. Aujourd'hui encore, la délimitation des provinces du pays comme des circonscriptions électorales suscite de vifs débats. Les premières années de la présidence Mandela puis de son successeur Thabo Mbeki n'ont guère répondu aux aspirations sociales exprimées lors du scrutin d'avril 1994. Cependant, le scepticisme ambiant ne doit pas occulter cette évolution historique fondamentale. Voici une décennie, nul ne se hasardait à prédire une évolution sans séismes de l'Afrique du Sud. Pourtant le démantèlement de l'apartheid a été mené de manière concertée. Malgré les séquelles du passé, tous les Sud-africains, qu'ils soient Zoulous, Xhosa, Tswana, Afrikaners ou encore métis, savent que la Nouvelle Afrique du Sud ne pourra se construire qu'ensemble, pour que « la nation arc-en-ciel » ne soit pas qu'un rêve momentané.