share_book
Envoyer cet article par e-mail

Les tueurs en séries et leurs Victimes : Une nouvelle théorie

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Les tueurs en séries et leurs Victimes : Une nouvelle théorie

Les tueurs en séries et leurs Victimes : Une nouvelle théorie

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Les tueurs en séries et leurs Victimes : Une nouvelle théorie"

Les tueurs en séries sont devenus des mythes et presque des légendes. Ils font souvent les grands titres des journaux télévisuels ainsi que les premières pages de la presse écrite. Les informations portent surtout sur les tueurs, mais quasiment jamais sur leurs victimes. Et pourtant, les victimes sont le point de départ de nombreuses questions : Qui deviendra la victime d'un tueur en série ? Ou et quand aura lieu le crime ? Y a-t-il un profil type de victime ? Sommes-nous tous en danger ? Le commissaire Stephan Harbort est le premier à avoir étudié la relation entre les tueurs en série et leurs victimes. Pour cela, il. a parlé des tueurs avec les survivants et des 'survivants avec les tueurs. Ses interviews sont publiées pour la première fois. Elles mettent en lumière un aspect totalement méconnu du grand public. Le commissaire est né en 1964, il est considéré, en Allemagne, comme un expert du comportement des tueurs en série ainsi qu'un profiler. Il est commissaire principal à Düsseldorf. Il a été professeur à l'institut de police de 1996 à 2000 et collabore avec de nombreuses universités tant allemandes qu'étrangères. Il a également participé au développement de la banque de données DRAGNET utilisée pour la recherche de tueurs en série.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 339  pages
  • Dimensions :  2.6cmx13.6cmx20.4cm
  • Poids : 421.8g
  • Editeur :   Scènes De Crimes Paru le
  • Collection : Histoires vraies
  • ISBN :  2940349606
  • EAN13 :  9782940349609
  • Classe Dewey :  364

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Les tueurs en séries sont devenus des mythes et presque des légendes. Ils font souvent les grands titres des journaux télévisuels ainsi que les premières pages de la presse écrite. Les informations portent surtout sur les tueurs, mais quasiment jamais sur leurs victimes. Et pourtant, les victimes sont le point de départ de nombreuses questions : Qui deviendra la victime d'un tueur en série ? Ou et quand aura lieu le crime ? Y a-t-il un profil type de victime ? Sommes-nous tous en danger ? Le commissaire Stephan Harbort est le premier à avoir étudié la relation entre les tueurs en série et leurs victimes. Pour cela, il. a parlé des tueurs avec les survivants et des 'survivants avec les tueurs. Ses interviews sont publiées pour la première fois. Elles mettent en lumière un aspect totalement méconnu du grand public. Le commissaire est né en 1964, il est considéré, en Allemagne, comme un expert du comportement des tueurs en série ainsi qu'un profiler. Il est commissaire principal à Düsseldorf. Il a été professeur à l'institut de police de 1996 à 2000 et collabore avec de nombreuses universités tant allemandes qu'étrangères. Il a également participé au développement de la banque de données DRAGNET utilisée pour la recherche de tueurs en série.