share_book
Envoyer cet article par e-mail

Les Chemins de Fer de la Seine et Marne au Début du 20eme Siecle

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Les Chemins de Fer de la Seine et Marne au Début du 20eme Siecle

Les Chemins de Fer de la Seine et Marne au Début du 20eme Siecle

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Les Chemins de Fer de la Seine et Marne au Début du 20eme Siecle"

Retrouvez dans cet ouvrage les lignes SNCF (Plus de 200 lieux concernés : lexique des gares, stations ou arrêts) traversant le département de la Seine et Marne au début du siècle dernier. Les communes traversées, l histoire de chaque ligne, les particularités de certaines... le tout agrémenté de plus de 600 cartes postales anciennes et documents divers. Le chemin de fer, grand moyen de transport à la fin du XIX°, doit faire face aux nouveaux modes de locomotion du début du siècle dernier. Il réussit à s imposer grâce aux technologies de pointe, pour devenir l un des moyens de transport les plus fiables et les plus modernes. En France, la première ligne est concédée en 1823, à la demande de Beaunier. Emile Pereire obtient la première concession d une ligne aboutissant à Paris. Après une charte en 1842, les compagnies se développent et les grandes lignes se construisent, reliant la capitale aux grandes villes de France. Après un ralentissement en 1847 et 1848, la reprise est spectaculaire sous le Second empire. Après la guerre de 1870-1871, de nombreuses petites lignes se créent dont certaines ne paraissent pas très utiles ou ne sont pas rentables. Les principales compagnies sont à l époque celles du Nord, de l Est, de Paris - Lyon, de Méditerranée, de Paris - Orléans, du Midi, de l Ouest et de l Etat, auxquelles s ajoutent les compagnies moins importantes. Elles doivent faire face et cohabiter avec les compagnies de canaux et les entreprises de diligences dont les représentants apprécient mal la concurrence du train. Certains n hésitent pas à grossir ou à inventer des méfaits de l utilisation de ce mode de transport. La reconstruction consécutive à la première Guerre Mondiale impose un énorme effort aux compagnies et rend difficile l équilibre financier de certaines d entre elles. Le déficit croissant, la nationalisation intervient le 1er janvier 1938. La concurrence du réseau routier brise l essor des petites lignes de voies ferrées. Peu avant et après la dernière guerre, les lignes secondaires disparaissent peu à peu. Les gares, qui sont de solides constructions en briques, sont vendues aux particuliers. La plupart existe encore.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 144  pages
  • Dimensions :  1.2cmx21.2cmx29.4cm
  • Poids : 721.2g
  • Editeur :   Editions Delattre Paru le
  • ISBN :  2364640032
  • EAN13 :  9782364640030

D'autres livres de Daniel Delattre

Le Puy de Dôme, les 470 Communes en cartes postales anciennes

Réunies dans un seul volume, de la plus petite à la plus grande, toutes les communes (dont la vôtre) du département du Puy de Dôme, avec au minimum une illustration (souvent une carte postale ancienne). Sur chacune des communes : nom des habitants, noms anciens, populations à différentes épo...

Les chemins de fer de l'Aisne au début du 20ème siècle

Le chemin de fer, grand moyen de transport à la fin du XIX°, doit faire face aux nouveaux modes de locomotion du début du siècle dernier. Il réussit à s imposer grâce aux technologies de pointe, pour devenir l un des moyens de transport les plus fiables et les plus modernes. En France, la pre...

Les chemins de fer de la Somme au début du 20ème siècle

Le chemin de fer, grand moyen de transport à la fin du XIX°, doit faire face aux nouveaux modes de locomotion du début du siècle dernier. Il réussit à s imposer grâce aux technologies de pointe, pour devenir l un des moyens de transport les plus fiables et les plus modernes. En France, la pre...

L'Ardèche, les 339 communes

Réunies dans un seul volume, de la plus petite à la plus grande, toutes les communes (dont la vôtre) du département de l'Ardèche, avec au minimum une illustration (souvent une carte postale ancienne). Sur chacune des communes : nom des habitants, noms anciens, populations à différentes époqu...

Voir tous les livres de Daniel Delattre

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Retrouvez dans cet ouvrage les lignes SNCF (Plus de 200 lieux concernés : lexique des gares, stations ou arrêts) traversant le département de la Seine et Marne au début du siècle dernier. Les communes traversées, l histoire de chaque ligne, les particularités de certaines... le tout agrémenté de plus de 600 cartes postales anciennes et documents divers. Le chemin de fer, grand moyen de transport à la fin du XIX°, doit faire face aux nouveaux modes de locomotion du début du siècle dernier. Il réussit à s imposer grâce aux technologies de pointe, pour devenir l un des moyens de transport les plus fiables et les plus modernes. En France, la première ligne est concédée en 1823, à la demande de Beaunier. Emile Pereire obtient la première concession d une ligne aboutissant à Paris. Après une charte en 1842, les compagnies se développent et les grandes lignes se construisent, reliant la capitale aux grandes villes de France. Après un ralentissement en 1847 et 1848, la reprise est spectaculaire sous le Second empire. Après la guerre de 1870-1871, de nombreuses petites lignes se créent dont certaines ne paraissent pas très utiles ou ne sont pas rentables. Les principales compagnies sont à l époque celles du Nord, de l Est, de Paris - Lyon, de Méditerranée, de Paris - Orléans, du Midi, de l Ouest et de l Etat, auxquelles s ajoutent les compagnies moins importantes. Elles doivent faire face et cohabiter avec les compagnies de canaux et les entreprises de diligences dont les représentants apprécient mal la concurrence du train. Certains n hésitent pas à grossir ou à inventer des méfaits de l utilisation de ce mode de transport. La reconstruction consécutive à la première Guerre Mondiale impose un énorme effort aux compagnies et rend difficile l équilibre financier de certaines d entre elles. Le déficit croissant, la nationalisation intervient le 1er janvier 1938. La concurrence du réseau routier brise l essor des petites lignes de voies ferrées. Peu avant et après la dernière guerre, les lignes secondaires disparaissent peu à peu. Les gares, qui sont de solides constructions en briques, sont vendues aux particuliers. La plupart existe encore.