share_book
Envoyer cet article par e-mail

La vie avec un trou dedans

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La vie avec un trou dedans

La vie avec un trou dedans

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La vie avec un trou dedans"

La poésie peut s insinuer en vous sans crier gare. Wordsworth a failli me coûter la vie, une fois. Je descendais l autoroute M1, un samedi matin ; il y avait cette émission de poésie à la radio, « L heure des poèmes » ; c était une belle matinée d été, soudain quelqu un s est mis à lire l Ode à l Immortalité, j en ai eu les yeux brouillés de larmes. Et quand vous conduisez dans la file du milieu à cent kilomètres-heure... J aime à croire que je suis plutôt drôle, et j espère que ça passe dans mon écriture. Mais c est le malheur qui suscite un poème. Et je pense que la source de ma popularité, si j en ai une, vient sans doute de ces choses que j ai écrites sur le malheur après tout la plupart des gens sont malheureux, non ? Je me suis demandé si les auteurs du nouveau dictionnaire Oxford des citations allaient m accoler «Ils te niquent, tes père et mère». Je tenais de bonne source qu on leur avait assuré que c était mon vers le plus connu, et je ne voudrais pas donner à croire que je n aimais pas mes parents. En tout cas, ils n ont pas pris ce vers. La frousse je suppose. Philip Larkin

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 170  pages
  • Dimensions :  1.8cmx14.0cmx20.2cm
  • Poids : 240.4g
  • Editeur :   Thierry Marchaisse Editions Paru le
  • Collection : THIERRY MARCHAI
  • ISBN :  2362800059
  • EAN13 :  9782362800054
  • Classe Dewey :  800

D'autres livres de Philip Larkin

Collected Poems

Thwaite has gathered all the poems Larkin wrote between 1946 and 1985, the year of his death; he also includes a generous selection of work written earlier, before Larkin found his characteristic voice. In all, there are some 240 poems, 83 of them never published before. The unpublished work comes f...

Voir tous les livres de Philip Larkin

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

La poésie peut s insinuer en vous sans crier gare. Wordsworth a failli me coûter la vie, une fois. Je descendais l autoroute M1, un samedi matin ; il y avait cette émission de poésie à la radio, « L heure des poèmes » ; c était une belle matinée d été, soudain quelqu un s est mis à lire l Ode à l Immortalité, j en ai eu les yeux brouillés de larmes. Et quand vous conduisez dans la file du milieu à cent kilomètres-heure... J aime à croire que je suis plutôt drôle, et j espère que ça passe dans mon écriture. Mais c est le malheur qui suscite un poème. Et je pense que la source de ma popularité, si j en ai une, vient sans doute de ces choses que j ai écrites sur le malheur après tout la plupart des gens sont malheureux, non ? Je me suis demandé si les auteurs du nouveau dictionnaire Oxford des citations allaient m accoler «Ils te niquent, tes père et mère». Je tenais de bonne source qu on leur avait assuré que c était mon vers le plus connu, et je ne voudrais pas donner à croire que je n aimais pas mes parents. En tout cas, ils n ont pas pris ce vers. La frousse je suppose. Philip Larkin