share_book
Envoyer cet article par e-mail

Ascensions

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Ascensions

Ascensions

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Ascensions"

Premiers pas durant l'enfance sur le rocher à Fontainebleau ; plus grandes courses dans les Alpes - et en cachette de ses parents ! - à l'adolescence. Catherine Destivelle, après s'être laissé entraîner un temps dans l'univers du jeu, entre, à 25 ans, dans celui de la compétition. Elle y cueille les meilleures places, est plusieurs fois championne du monde, et reste celle qui a réussi en falaise le premier 8 féminin. Elle se lasse pourtant des routines exigeantes de ce monde et rêve de retrouver le rocher en solitaire. En 1990, elle grimpe le pilier Bonatti, aux Drus. En 1991, elle ouvre, seule, en dix-sept heures, l'ascension de la face nord de l'Eiger, paroi mythique - la plus meurtrière des Alpes - et sa réussite la consacre aux yeux de ses pairs. Restent les faces nord du Cervin et des grandes Jorasses pour achever ce triptyque qu'elle s'était donné pour objectif. Des plus belles courses des Alpes à celles de l'Himalya, des parois américaines aux sommets de l'Antarctique où elle frôle la mort en 1996, Catherine Destivelle vit avec bonheur la montagne. Un bonheur qu'elle nous fait partager dans cette autobiographie

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 245  pages
  • Dimensions :  3.0cmx15.4cmx24.0cm
  • Poids : 381.0g
  • Editeur :   Arthaud Paru le
  • Collection : La traversée des mondes
  • ISBN :  2700395948
  • EAN13 :  9782744177323
  • Classe Dewey :  796.522 092
  • Langue : Français

D'autres livres de Catherine Destivelle

Ascensions

Alpiniste professionnelle, plusieurs fois consacrée championne du monde, Catherine Destivelle est encore à ce jour la seule femme à avoir réussi une ascension de niveau 8 en falaise et à avoir vaincu en solitaire les Grandes Jorasses, le Cervin et la face nord de l'Eiger. Depuis ses premiers pa...

Voir tous les livres de Catherine Destivelle

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Premiers pas durant l'enfance sur le rocher à Fontainebleau ; plus grandes courses dans les Alpes - et en cachette de ses parents ! - à l'adolescence. Catherine Destivelle, après s'être laissé entraîner un temps dans l'univers du jeu, entre, à 25 ans, dans celui de la compétition. Elle y cueille les meilleures places, est plusieurs fois championne du monde, et reste celle qui a réussi en falaise le premier 8 féminin. Elle se lasse pourtant des routines exigeantes de ce monde et rêve de retrouver le rocher en solitaire. En 1990, elle grimpe le pilier Bonatti, aux Drus. En 1991, elle ouvre, seule, en dix-sept heures, l'ascension de la face nord de l'Eiger, paroi mythique - la plus meurtrière des Alpes - et sa réussite la consacre aux yeux de ses pairs. Restent les faces nord du Cervin et des grandes Jorasses pour achever ce triptyque qu'elle s'était donné pour objectif. Des plus belles courses des Alpes à celles de l'Himalya, des parois américaines aux sommets de l'Antarctique où elle frôle la mort en 1996, Catherine Destivelle vit avec bonheur la montagne. Un bonheur qu'elle nous fait partager dans cette autobiographie