share_book
Envoyer cet article par e-mail

Esse

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Esse

Esse

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Esse"

Sans renoncer à une littérature nourrie de ses expériences relevant d'une « littérature de l'intime », Alexandre Gamberra s'oriente avec Esse vers une écriture plus exigeante que celle de ses deux premiers livres. Dans ses pages violentes et dérangeantes, il met en actes une conception de la littérature proche du Nouveau Roman. Pour ce livre qu'il sera tentant de percevoir comme un hommage à l'oeuvre d'Alain Robbe-Grillet, le romancier ne s'est pas contenté de soigner son style et sa langue, il s'est appliqué à « travailler » la structure même de la narration, convaincu que la qualité littéraire d'un texte découle d'abord de sa construction et de son organisation formelle. De ce fait, il a composé un ouvrage que l'on peut qualifier de « sériel ». Esse évoque et décrit des thématiques sexuelles sur le mode du feuilleton, illustrant la thèse du fond nécessairement criminel de la passion : aimer, aimer vraiment, n'est-ce pas prendre le risque d'être porté par ce mouvement de possession de l'autre qui ne peut trouver son accomplissement que dans la mort, qu'il s'agisse de la donner ou de la recevoir? Ces parcours organisés en séquences selon six séries déployées sur quatre registres toujours décalés permettent de restituer le vertige, l'imaginaire et les espérances d'un couple qui s'est retrouvé lors d'une semaine, en avril 2009, où chacun des deux protagonistes a été à même de tomber le masque, et de reconnaître en l'autre la personne sans laquelle il lui serait impossible de concevoir son existence et d'en assumer la contingence.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 185  pages
  • Dimensions :  1.8cmx14.8cmx22.8cm
  • Poids : 199.6g
  • Editeur :   Tabou Paru le
  • Collection : ARTICLES SANS C
  • ISBN :  2915635862
  • EAN13 :  9782915635867
  • Classe Dewey :  843
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Sans renoncer à une littérature nourrie de ses expériences relevant d'une « littérature de l'intime », Alexandre Gamberra s'oriente avec Esse vers une écriture plus exigeante que celle de ses deux premiers livres. Dans ses pages violentes et dérangeantes, il met en actes une conception de la littérature proche du Nouveau Roman. Pour ce livre qu'il sera tentant de percevoir comme un hommage à l'oeuvre d'Alain Robbe-Grillet, le romancier ne s'est pas contenté de soigner son style et sa langue, il s'est appliqué à « travailler » la structure même de la narration, convaincu que la qualité littéraire d'un texte découle d'abord de sa construction et de son organisation formelle. De ce fait, il a composé un ouvrage que l'on peut qualifier de « sériel ». Esse évoque et décrit des thématiques sexuelles sur le mode du feuilleton, illustrant la thèse du fond nécessairement criminel de la passion : aimer, aimer vraiment, n'est-ce pas prendre le risque d'être porté par ce mouvement de possession de l'autre qui ne peut trouver son accomplissement que dans la mort, qu'il s'agisse de la donner ou de la recevoir? Ces parcours organisés en séquences selon six séries déployées sur quatre registres toujours décalés permettent de restituer le vertige, l'imaginaire et les espérances d'un couple qui s'est retrouvé lors d'une semaine, en avril 2009, où chacun des deux protagonistes a été à même de tomber le masque, et de reconnaître en l'autre la personne sans laquelle il lui serait impossible de concevoir son existence et d'en assumer la contingence.