share_book
Envoyer cet article par e-mail

L'énonciation : De la subjectivité dans le langage

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
L'énonciation : De la subjectivité dans le langage

L'énonciation : De la subjectivité dans le langage

  (Auteur)


Prix : 344,00 DH TTC


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "L'énonciation : De la subjectivité dans le langage"

Le concept d'énonciation fait figure de symbole et de catalyseur de la " mutation " qui caractérise la recherche linguistique aujourd'hui. L'auteur tente de définir et de circonscrire ce concept de manière extensive d'abord puis restrictive : l'essentiel de son étude consiste à décrire systématiquement, à partir d'exemples concrets, les traces de l'inscription du sujet parlant dans l'énoncé, c'est-à-dire " la subjectivité dans le langage " (Benveniste), subjectivité en un sens strictement linguistique, mais qui ne cesse de côtoyer et d'interpeller les usages communs de ce terme aussi problématique qu'indispensable. Revenant ensuite à une conception plus large et plus diversifiée des phénomènes énonciatifs, l'ouvrage s'achève sur une introduction à la " pragmatique du langage ". Faire de la linguistique, c'est toujours faire " l'anatomie d'un rapport ", c'est rendre compte de la façon dont les " sens sont appariés aux sons ". Or, ils le sont par des sujets fort diversement " compétents " : il est temps de réintroduire le sujet parlant dans la formulation de ces règles de correspondance. Telle est en tout cas l'idée centrale que cet ouvrage défend et illustre.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 267  pages
  • Dimensions :  2.2cmx16.0cmx23.8cm
  • Poids : 499.0g
  • Editeur :   Armand Colin Paru le
  • Collection : U Linguistique
  • ISBN :  2200243103
  • EAN13 :  9782200243104
  • Classe Dewey :  410
  • Langue : Français

D'autres livres de Catherine Kerbrat-Orecchioni

Les actes de langage dans le discours

" Quand dire, c'est faire " - plutôt que d'opposer la parole à l'action, il convient de considérer que la parole est elle-même une forme d'action : telle est l'hypothèse qui fonde la pragmatique linguistique, et plus particulièrement la théorie des actes de langage, élaborée il y a près...

Le discours en interaction

Quinze ans après la parution du premier volume des Interactions verbales, voici Le discours en interaction. Ce nouvel ouvrage se situe dans le prolongement des précédents : l'objet d'investigation est inchangé (à savoir, tous les types de discours produits en contexte interactif), et il s'agit ...

Voir tous les livres de Catherine Kerbrat-Orecchioni

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Le concept d'énonciation fait figure de symbole et de catalyseur de la " mutation " qui caractérise la recherche linguistique aujourd'hui. L'auteur tente de définir et de circonscrire ce concept de manière extensive d'abord puis restrictive : l'essentiel de son étude consiste à décrire systématiquement, à partir d'exemples concrets, les traces de l'inscription du sujet parlant dans l'énoncé, c'est-à-dire " la subjectivité dans le langage " (Benveniste), subjectivité en un sens strictement linguistique, mais qui ne cesse de côtoyer et d'interpeller les usages communs de ce terme aussi problématique qu'indispensable. Revenant ensuite à une conception plus large et plus diversifiée des phénomènes énonciatifs, l'ouvrage s'achève sur une introduction à la " pragmatique du langage ". Faire de la linguistique, c'est toujours faire " l'anatomie d'un rapport ", c'est rendre compte de la façon dont les " sens sont appariés aux sons ". Or, ils le sont par des sujets fort diversement " compétents " : il est temps de réintroduire le sujet parlant dans la formulation de ces règles de correspondance. Telle est en tout cas l'idée centrale que cet ouvrage défend et illustre.