share_book
Envoyer cet article par e-mail

La France pendant la seconde guerre mondiale: Atlas historique

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La France pendant la seconde guerre mondiale: Atlas historique

La France pendant la seconde guerre mondiale: Atlas historique

  (Auteur),   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La France pendant la seconde guerre mondiale: Atlas historique"

[rabat 1]  Les directeurs d’ouvrage travaillent au Centre de recherche d’histoire quantitative de l’université de Caen.  Jean-Luc Leleu, ingénieur de recherche et spécialiste de l’histoire politique et militaire de l'Allemagne nationale-socialiste, a publié, entre autres, La Waffen-SS, soldats politiques en guerre (Perrin, 2007), qui a obtenu le prix d’histoire militaire du ministère de la Défense. Françoise Passera, ingénieur d’études, a travaillé sur la main-d’œuvre française au service de l’économie de guerre allemande et la propagande (Les Affiches de propagande, 1939-1945, Mémorial de Caen, 2005). Professeur d’histoire contemporaine à l’université de Caen et spécialiste reconnu de la Seconde Guerre mondiale et de la Normandie, Jean Quellien est notamment l’auteur de La Seconde Guerre mondiale (Le Mémorial de Caen, 2004). Le cartographe, Michel Daeffler, ingénieur d’études, est spécialiste de l’histoire maritime (Formes de carène et navires de combat, Centre de recherche d’histoire quantitative, 2004). [rabat 2] Voilà une entreprise à la fois pionnière et unique en son genre : donner corps et sens aux chiffres livrés par les archives. En près de 250 cartes et 200 graphiques, cet Atlas constitue un ouvrage de référence sur l’histoire de la France pendant la Seconde Guerre mondiale.  Quatre ans de recherches et une quarantaine d’historiens – français comme européens – mettent littéralement sous nos yeux ce qui, depuis 70 ans, passionne un public de plus en plus nombreux. Le nombre de soldats français tués en 1940 et les étapes de la débâcle ; tous les fils – administratif, policier, militaire, économique – de la toile d’araignée tissée par l’occupant allemand ; la cartographie des attentats, des prisonniers, des épurés ou des résistants, des manifestations contre les pénuries et, bien sûr, des batailles, en métropole comme dans l’empire.  Grâce à cette cartographie inédite et à ses précieux commentaires, le lecteur d’aujourd’hui peut percevoir des réalités humaines et matérielles trop souvent négligées. En ce sens, c’est une histoire de la guerre vue d’en bas que cet Atlas restitue.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 312  pages
  • Dimensions :  2.0cmx24.0cmx28.4cm
  • Poids : 1261.0g
  • Editeur :   Fayard Paru le
  • Collection : Divers Histoire
  • ISBN :  2213654611
  • EAN13 :  9782213654614
  • Classe Dewey :  944
  • Langue : Français

D'autres livres de  Jean Quellien

La propagande: Images, paroles et manipulation

Affiches, spots télévisés, films, clips, discours, slogans, photos. Voilà la panoplie des formes et des outils de la propagande moderne dont le caractère manipulateur est devenu de plus en plus sournois. Loin d'être simplement illustrative, l'iconographie participe à la mise en scène de la p...

Voir tous les livres de  Jean Quellien

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

[rabat 1]  Les directeurs d’ouvrage travaillent au Centre de recherche d’histoire quantitative de l’université de Caen.  Jean-Luc Leleu, ingénieur de recherche et spécialiste de l’histoire politique et militaire de l'Allemagne nationale-socialiste, a publié, entre autres, La Waffen-SS, soldats politiques en guerre (Perrin, 2007), qui a obtenu le prix d’histoire militaire du ministère de la Défense. Françoise Passera, ingénieur d’études, a travaillé sur la main-d’œuvre française au service de l’économie de guerre allemande et la propagande (Les Affiches de propagande, 1939-1945, Mémorial de Caen, 2005). Professeur d’histoire contemporaine à l’université de Caen et spécialiste reconnu de la Seconde Guerre mondiale et de la Normandie, Jean Quellien est notamment l’auteur de La Seconde Guerre mondiale (Le Mémorial de Caen, 2004). Le cartographe, Michel Daeffler, ingénieur d’études, est spécialiste de l’histoire maritime (Formes de carène et navires de combat, Centre de recherche d’histoire quantitative, 2004). [rabat 2] Voilà une entreprise à la fois pionnière et unique en son genre : donner corps et sens aux chiffres livrés par les archives. En près de 250 cartes et 200 graphiques, cet Atlas constitue un ouvrage de référence sur l’histoire de la France pendant la Seconde Guerre mondiale.  Quatre ans de recherches et une quarantaine d’historiens – français comme européens – mettent littéralement sous nos yeux ce qui, depuis 70 ans, passionne un public de plus en plus nombreux. Le nombre de soldats français tués en 1940 et les étapes de la débâcle ; tous les fils – administratif, policier, militaire, économique – de la toile d’araignée tissée par l’occupant allemand ; la cartographie des attentats, des prisonniers, des épurés ou des résistants, des manifestations contre les pénuries et, bien sûr, des batailles, en métropole comme dans l’empire.  Grâce à cette cartographie inédite et à ses précieux commentaires, le lecteur d’aujourd’hui peut percevoir des réalités humaines et matérielles trop souvent négligées. En ce sens, c’est une histoire de la guerre vue d’en bas que cet Atlas restitue.