share_book
Envoyer cet article par e-mail

Occupation et répression militaire allemandes : La politique de

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Occupation et répression militaire allemandes : La politique de

Occupation et répression militaire allemandes : La politique de

Collectif,   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Occupation et répression militaire allemandes : La politique de"

    Aujourd'hui encore, l'image de la Wehrmacht demeure ambiguë, son rôle dans la Seconde Guerre mondiale faisant toujours l'objet de controverses. Le renouvellement historiographique sur les crimes de l'armée allemande à l'Est a eu tendance à établir une distinction de nature entre le comportement des militaires à l'Ouest - qui seraient dans une large mesure restés soucieux du respect des conventions internationales - et celui des troupes engagées à l'Est - qui les auraient systématiquement bafouées. Vision diabolisante de la résistance conjuguée avec la peur fantasmatique du "judéo-bolchevisme", porosité de la frontière entre répression des oppositions et persécution des juifs sont pourtant des mécanismes de radicalisation qui ont joué dans l'ensemble de l'Europe occupée. Ainsi, c'est la question de la perméabilité des pratiques répressives des instances militaires allemandes sur les deux fronts que cet ouvrage se propose d'examiner en faisant le point sur le nouveau regard que l'historiographie récente porte sur le rôle joué par l'appareil militaire allemand dans la radicalisation de la violence allemande en Europe occupée.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 256  pages
    • Dimensions :  2.0cmx15.0cmx24.0cm
    • Poids : 322.1g
    • Editeur :   Editions Autrement Paru le
    • Collection : Mémoires/Histoire
    • ISBN :  2746709309
    • EAN13 :  9782746709300
    • Classe Dewey :  940
    • Langue : Français

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Aujourd'hui encore, l'image de la Wehrmacht demeure ambiguë, son rôle dans la Seconde Guerre mondiale faisant toujours l'objet de controverses. Le renouvellement historiographique sur les crimes de l'armée allemande à l'Est a eu tendance à établir une distinction de nature entre le comportement des militaires à l'Ouest - qui seraient dans une large mesure restés soucieux du respect des conventions internationales - et celui des troupes engagées à l'Est - qui les auraient systématiquement bafouées. Vision diabolisante de la résistance conjuguée avec la peur fantasmatique du "judéo-bolchevisme", porosité de la frontière entre répression des oppositions et persécution des juifs sont pourtant des mécanismes de radicalisation qui ont joué dans l'ensemble de l'Europe occupée. Ainsi, c'est la question de la perméabilité des pratiques répressives des instances militaires allemandes sur les deux fronts que cet ouvrage se propose d'examiner en faisant le point sur le nouveau regard que l'historiographie récente porte sur le rôle joué par l'appareil militaire allemand dans la radicalisation de la violence allemande en Europe occupée.