share_book
Envoyer cet article par e-mail

Notre Amérique et la leur : Punta del Este (1961), Projet alternatif de développement pour l'Amérique latine

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Notre Amérique et la leur : Punta del Este (1961), Projet alternatif de développement pour l'Amérique latine

Notre Amérique et la leur : Punta del Este (1961), Projet alternatif de développement pour l'Amérique latine

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Notre Amérique et la leur : Punta del Este (1961), Projet alternatif de..."

En août 1961 se tient à Punta del Este, Uruguay, la conférence du Conseil économique et social interaméricain de l'organisation des Etats américains. C'est John F Kennedy, nouvellement élu, qui a convoqué cette assemblée en lançant son initiative d'" Alliance pour le Progrès ". Il entend imposer son modèle contre celui de la Révolution socialiste cubaine. Guevara emmène la délégation de son pays. En pleine guerre froide, il est décidé à mettre les pieds dans le plat de l'"aide au développement " du voisin nord-américain qui masque mal sa volonté impérialiste. Cuba vient de déjouer la tentative de déstabilisation menée par la CIA, qui a entraîné et fait débarquer, trois mois plus tôt, des mercenaires dans la baie des Cochons. À la tribune, Guevara dénonce la " diplomatie du dollar " de Kennedy et les dégâts que ne manquera pas de provoquer le libre-échange prôné par les Etats-Unis. Il défend sa conception de l'Amérique, une Amérique des peuples, contre la leur, celle de l'hégémonie économique et politique.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 211  pages
  • Dimensions :  1.4cmx12.4cmx19.0cm
  • Poids : 281.2g
  • Editeur :   Mille Et Une Nuits Paru le
  • ISBN :  2755500247
  • EAN13 :  9782755500240
  • Classe Dewey :  320

D'autres livres de Ernesto Che Guevara

Le socialisme et l'homme : Ecrits politiques

Face au marché qui a récupéré Che Guevara pour en faire une icône, une coquille vide et inoffensive pour l'ordre établi, il est devenu urgent de rééditer certains de ses textes politiques. LA publication de ce recueil permettra de (re)découvrir de quel bois se chauffait le célèbre révolu...

Voyage à motocyclette : Latinoamericana

Épopée picaresque à travers l'Amérique latine du début des années cinquante, ce Voyage à motocyclette peut être à juste titre considéré comme une oeuvre de jeunesse d'Ernesto Che Guevara. Encore étudiant en médecine, Guevara est alors épris de poésie française plus que de socialisme ...

Ecrits sur la révolution : Anthologie

Cette anthologie d'écrits et d'interviews de Che Guevara permet de découvrir l'approche politique et théorique de la pensée du célèbre révolutionnaire, bien loin des stéréotypes qu'on voudrait nous imposer. Ce volume contient des interviews célèbres dont celle de Josie Fanon ( épouse de ...

Journal du Congo : Souvenirs de la guerre révolutionnaire

À l'aube du 24 avril 1965, Ernesto "Che" Guevara traverse le lac Tanganyika avec une dizaine de révolutionnaires cubains et accoste sur la rive congolaise. Dans la clandestinité, "Tatu" - c'est son nom au Congo - vient soutenir le Mouvement de libération, après la mort de Lumumba, mené notamme...

Voir tous les livres de Ernesto Che Guevara

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

En août 1961 se tient à Punta del Este, Uruguay, la conférence du Conseil économique et social interaméricain de l'organisation des Etats américains. C'est John F Kennedy, nouvellement élu, qui a convoqué cette assemblée en lançant son initiative d'" Alliance pour le Progrès ". Il entend imposer son modèle contre celui de la Révolution socialiste cubaine. Guevara emmène la délégation de son pays. En pleine guerre froide, il est décidé à mettre les pieds dans le plat de l'"aide au développement " du voisin nord-américain qui masque mal sa volonté impérialiste. Cuba vient de déjouer la tentative de déstabilisation menée par la CIA, qui a entraîné et fait débarquer, trois mois plus tôt, des mercenaires dans la baie des Cochons. À la tribune, Guevara dénonce la " diplomatie du dollar " de Kennedy et les dégâts que ne manquera pas de provoquer le libre-échange prôné par les Etats-Unis. Il défend sa conception de l'Amérique, une Amérique des peuples, contre la leur, celle de l'hégémonie économique et politique.