share_book
Envoyer cet article par e-mail

Enseigner l'histoire: Entre liberté et responsabilité

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Enseigner l'histoire: Entre liberté et responsabilité

Enseigner l'histoire: Entre liberté et responsabilité

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Enseigner l'histoire: Entre liberté et responsabilité"

L’enseignement de l’histoire dans le secondaire connaît des changements importants : nouveau cadre général du Socle commun de connaissances et de compétences, nouvel enseignement d’histoire des arts, nouveaux outils numériques et nouveaux programmes.  Les candidats aux concours de recrutement doivent connaître leur discipline : sa place et son rôle dans le cursus scolaire ont une histoire qui en fait un enjeu majeur du débat public ; l’épistémologie, l’historiographie et la didactique permettent de mesurer ce que l’histoire scolaire doit à l’histoire savante ; les finalités intellectuelles, culturelles et civiques et les conditions d’enseignement déterminent en grande partie les façons d’enseigner l’histoire.  Des encadrés traitent de questions aussi diverses que : Qui décide de ce que l’on enseigne ? Quelle est la part de l’histoire nationale dans le cursus scolaire ? Comment les lois dites « mémorielles » sont-elles transposées dans les programmes ? Quel usage de l’ordinateur pour l’enseignant d’histoire ? Martin Colas, professeur d’histoire, de géographie et d’éducation civique en collège.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 240  pages
  • Dimensions :  2.0cmx15.0cmx20.8cm
  • Poids : 381.0g
  • Editeur :   Editions Sedes Paru le
  • Collection : Pour les concours »
  • ISBN :  2301001334
  • EAN13 :  9782301001337
  • Classe Dewey :  370

D'autres livres de Martin Colas

Le monde romain

De Romulus, fondateur légendaire de Rome en 753 avant J.-C., à Romulus Augustule, dernier empereur romain d’Occident renversé en 476, du Mur d’Hadrien en Bretagne aux routes caravanières de l’Euphrate, le monde romain antique est une période historique de longue durée et qui s’étend s...

Voir tous les livres de Martin Colas

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

L’enseignement de l’histoire dans le secondaire connaît des changements importants : nouveau cadre général du Socle commun de connaissances et de compétences, nouvel enseignement d’histoire des arts, nouveaux outils numériques et nouveaux programmes.  Les candidats aux concours de recrutement doivent connaître leur discipline : sa place et son rôle dans le cursus scolaire ont une histoire qui en fait un enjeu majeur du débat public ; l’épistémologie, l’historiographie et la didactique permettent de mesurer ce que l’histoire scolaire doit à l’histoire savante ; les finalités intellectuelles, culturelles et civiques et les conditions d’enseignement déterminent en grande partie les façons d’enseigner l’histoire.  Des encadrés traitent de questions aussi diverses que : Qui décide de ce que l’on enseigne ? Quelle est la part de l’histoire nationale dans le cursus scolaire ? Comment les lois dites « mémorielles » sont-elles transposées dans les programmes ? Quel usage de l’ordinateur pour l’enseignant d’histoire ? Martin Colas, professeur d’histoire, de géographie et d’éducation civique en collège.