share_book
Envoyer cet article par e-mail

L'asile politique entre deux chaises : Droits de l'homme et gestion des flux migratoires

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
L'asile politique entre deux chaises : Droits de l'homme et gestion des flux migratoires

L'asile politique entre deux chaises : Droits de l'homme et gestion des flux migratoires

Collectif,   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur)


Prix : 330,00 DH TTC


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "L'asile politique entre deux chaises : Droits de l'homme et gestion des flux migratoires"

La question des relations entre asile politique et immigration est considérée comme dangereuse à la fois par de nombreux défenseurs du droit d'asile qui souhaitent le protéger, le distinguant nettement de l'immigration, et par certains adeptes de la fermeture des frontières soucieux de ne pas faire apparaître de lien entre le contrôle de l'immigration et les atteintes au droit d'asile. Lié à l'exercice des droits de l'Homme, l'asile politique n'est pas une migration comme les autres. La reconnaissance de la spécificité de l'asile est essentielle puisque, s'il était considéré comme une migration parmi d'autres, il cesserait d'exister en période de restriction des flux migratoires. On comprend donc que la séparation de l'asile et de l'immigration structure une grande part de la réflexion sur l'asile, et ceci d'autant plus que son caractère particulier est souvent remis en cause, y compris sur le plan législatif. La nécessité de réaffirmer sans cesse la différence entre asile et immigration a pratiquement rendu illégitime l'étude de leurs interactions avec un effet pervers manifeste : le défaut de connaissance qui résulte du manque d'analyse scientifique conforte la vision indifférenciée de l'immigration adoptée par les laudateurs des politiques restrictives. Cet ouvrage étudie la place de cette immigration pas comme les autres dans l'ensemble des migrations, tant vers le Nord qu'au sein des pays du Sud ; le contrôle étatique des mouvements migratoires étant devenu universel. Son ambition est de développer une analyse des relations réciproques entre asile et immigration en s'appuyant sur des travaux comparatifs et des études de cas concrets. Il est composé d'une sélection de textes présentés lors d'un colloque sur la place de l'asile politique dans l'immigration qui s'est tenu à Poitiers en février 2000

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 378  pages
  • Dimensions :  2.8cmx13.6cmx21.4cm
  • Poids : 839.1g
  • Editeur :   Editions L'harmattan Paru le
  • Collection : Espaces interculturels
  • ISBN :  2747553507
  • EAN13 :  9782747553506
  • Classe Dewey :  325.21

D'autres livres de Michelle Guillon

Géographie mondiale de la population

1,6 milliards d'hommes en 1900 ;6 milliards en 2000... peut-être 9 milliards à la fin du siècle prochain ? Une géographie de la population est d'abord celle de sa croissance et de ses mouvements :cet ouvrage et ses nombreuses cartes en dressent un tableau rigoureux et actualisé. Croissance, ...

Voir tous les livres de Michelle Guillon

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

La question des relations entre asile politique et immigration est considérée comme dangereuse à la fois par de nombreux défenseurs du droit d'asile qui souhaitent le protéger, le distinguant nettement de l'immigration, et par certains adeptes de la fermeture des frontières soucieux de ne pas faire apparaître de lien entre le contrôle de l'immigration et les atteintes au droit d'asile. Lié à l'exercice des droits de l'Homme, l'asile politique n'est pas une migration comme les autres. La reconnaissance de la spécificité de l'asile est essentielle puisque, s'il était considéré comme une migration parmi d'autres, il cesserait d'exister en période de restriction des flux migratoires. On comprend donc que la séparation de l'asile et de l'immigration structure une grande part de la réflexion sur l'asile, et ceci d'autant plus que son caractère particulier est souvent remis en cause, y compris sur le plan législatif. La nécessité de réaffirmer sans cesse la différence entre asile et immigration a pratiquement rendu illégitime l'étude de leurs interactions avec un effet pervers manifeste : le défaut de connaissance qui résulte du manque d'analyse scientifique conforte la vision indifférenciée de l'immigration adoptée par les laudateurs des politiques restrictives. Cet ouvrage étudie la place de cette immigration pas comme les autres dans l'ensemble des migrations, tant vers le Nord qu'au sein des pays du Sud ; le contrôle étatique des mouvements migratoires étant devenu universel. Son ambition est de développer une analyse des relations réciproques entre asile et immigration en s'appuyant sur des travaux comparatifs et des études de cas concrets. Il est composé d'une sélection de textes présentés lors d'un colloque sur la place de l'asile politique dans l'immigration qui s'est tenu à Poitiers en février 2000