share_book
Envoyer cet article par e-mail

Michelle Porte, entre documentaire et fiction : un cinéma libre : Entretien avec Jean Cléder (1DVD)

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Michelle Porte, entre documentaire et fiction : un cinéma libre : Entretien avec Jean Cléder (1DVD)

Michelle Porte, entre documentaire et fiction : un cinéma libre : Entretien avec Jean Cléder (1DVD)

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Michelle Porte, entre documentaire et fiction : un cinéma libre : Entretien avec Jean Cléder (1DVD)"

Michelle Porte est surtout connue du grand public pour deux films importants consacrés à Marguerite Duras, Les Lieux de Marguerite Duras (1976) et Savannah Bay, c'est toi (1984) ainsi que pour son long-métrage L'après-midi de Monsieur Andesmas (2004) qu'elle a adapté du livre de Marguerite Duras. Lorsqu'on se penche sur sa filmographie, on se prend à suspecter que l'attention accordée à son oeuvre était jusqu'ici injustement resserrée. En effet, au fil de trente années de réalisation, Michelle Porte a construit une oeuvre de liberté en concentrant ses regards sur de grands artistes du siècle - Virginia Woolf, Cari Theodor Dreyer, Christian Boltanski, Françoise Sagan... - et sur des destinées tragiques (Le Gardien du feu) ou certains grands moments de l'Histoire (La Peste. Marseille 1720 ; La Princesse Palatine à Versailles). Ce qui frappe le spectateur au premier regard, c'est la radicalité des choix esthétiques et narratifs qui président à ces réalisations : à l'écart des modes et des mouvements, insoucieuse des conventions narratives de la télévision comme du cinéma, la cinéaste s'est toujours efforcée de donner à son sujet la forme juste - et cette exigence confère à son travail la force d'un style. A la suite d'une première rencontre en janvier 2007, décision fut prise de préparer ces entretiens afin de questionner la cinéaste sur les articulations, les enjeux, la méthode d'un parcours dans les images. Un soin particulier a été apporté aux documents et illustrations qui viennent soutenir le propos le plus souvent possible.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 137  pages
  • Dimensions :  1.2cmx14.8cmx20.8cm
  • Poids : 299.4g
  • Editeur :   Editions Le Bord De L'eau Paru le
  • Collection : Art en paroles
  • ISBN :  2356870547
  • EAN13 :  9782356870544
  • Classe Dewey :  100

D'autres livres de  Jean Cléder

Marguerite Duras

S'adressant à tous les candidats aux concours, en particulier Agrégation et CAPES, Clefs concours offre une synthèse par sujet. Conçu comme un repère par rapport aux monographies et aux cours et comme un outil de révision, chaque ouvrage est articulé autour de fiches thématiques [....]...

Campagne de 1914-1918 : Mon carnet de route

Ayant devancé l'appel en 1914, Arsène Le Breton a servi pendant toute la guerre dans l'artillerie. Au jour le jour il prend des notes, qu'il met au net à son retour pour constituer son Carnet de route. D'une écriture précise et sans emphase, ce texte nous fait vivre le quotidien des tranchées ...

Proust et les images : Peinture, photographie, cinéma, vidéo

L'approche classique du dialogue entre les arts se penche sur des correspondances ou des analogies, élabore des parallèles. Or, c'est d'une démarche neuve qu'il sera ici question. L'œuvre de Marcel Proust fait émerger dans toute sa complexité le fonctionnement de l'activité de " représentati...

Voir tous les livres de  Jean Cléder

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Michelle Porte est surtout connue du grand public pour deux films importants consacrés à Marguerite Duras, Les Lieux de Marguerite Duras (1976) et Savannah Bay, c'est toi (1984) ainsi que pour son long-métrage L'après-midi de Monsieur Andesmas (2004) qu'elle a adapté du livre de Marguerite Duras. Lorsqu'on se penche sur sa filmographie, on se prend à suspecter que l'attention accordée à son oeuvre était jusqu'ici injustement resserrée. En effet, au fil de trente années de réalisation, Michelle Porte a construit une oeuvre de liberté en concentrant ses regards sur de grands artistes du siècle - Virginia Woolf, Cari Theodor Dreyer, Christian Boltanski, Françoise Sagan... - et sur des destinées tragiques (Le Gardien du feu) ou certains grands moments de l'Histoire (La Peste. Marseille 1720 ; La Princesse Palatine à Versailles). Ce qui frappe le spectateur au premier regard, c'est la radicalité des choix esthétiques et narratifs qui président à ces réalisations : à l'écart des modes et des mouvements, insoucieuse des conventions narratives de la télévision comme du cinéma, la cinéaste s'est toujours efforcée de donner à son sujet la forme juste - et cette exigence confère à son travail la force d'un style. A la suite d'une première rencontre en janvier 2007, décision fut prise de préparer ces entretiens afin de questionner la cinéaste sur les articulations, les enjeux, la méthode d'un parcours dans les images. Un soin particulier a été apporté aux documents et illustrations qui viennent soutenir le propos le plus souvent possible.