share_book
Envoyer cet article par e-mail

Picasso cubiste : Paris, musée national 19 septembre 2007-7 janvier 2008

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Picasso cubiste : Paris, musée national 19 septembre 2007-7 janvier 2008

Picasso cubiste : Paris, musée national 19 septembre 2007-7 janvier 2008

  (Auteur),   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Picasso cubiste : Paris, musée national 19 septembre 2007-7 janvier 2008"

" On peut peindre avec ce qu'on voudra, avec des pipes, des timbres-poste, des cartes postales ou à jouer, des candélabres, des morceaux de toile cirée, des faux cols, du papier peint, des journaux." Dans l'inventaire dressé par Apollinaire dans ses Méditations esthétiques sur les peintres cubistes, ce sont presque tous les éléments constitutifs du grand théâtre du cubisme picassien qui sont convoqués. Point d'anarchie pourtant dans cette période de l'oeuvre du maître, même si révolution il y a. C'est ce que démontre la grande rétrospective imaginée par le musée national Picasso qui ne pouvait rendre plus bel hommage aux Demoiselles d'Avignon alors que ces dernières, vénérables mais toujours vénéneuses, fêtent leurs cent ans en cette année 2007. A partir d'un corpus d'oeuvres exceptionnelles, le catalogue qui accompagne l'exposition dresse le bilan de cette période d'innovations plastiques radicales et fait la synthèse des dernières études internationales sur le sujet. Soulignant les grandes articulations constructives et stylistiques de ces années de bouillonnement créatif couvrant les deux premières décennies du siècle (1906-1924), il met en évidence toute la richesse et la cohérence de l'oeuvre picassien dans sa durée.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 367  pages
  • Dimensions :  2.8cmx25.0cmx27.0cm
  • Poids : 1982.2g
  • Editeur :   Flammarion Paru le
  • Collection : CATALOGUES D'EX
  • ISBN :  2081206978
  • EAN13 :  9782081206977

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

" On peut peindre avec ce qu'on voudra, avec des pipes, des timbres-poste, des cartes postales ou à jouer, des candélabres, des morceaux de toile cirée, des faux cols, du papier peint, des journaux." Dans l'inventaire dressé par Apollinaire dans ses Méditations esthétiques sur les peintres cubistes, ce sont presque tous les éléments constitutifs du grand théâtre du cubisme picassien qui sont convoqués. Point d'anarchie pourtant dans cette période de l'oeuvre du maître, même si révolution il y a. C'est ce que démontre la grande rétrospective imaginée par le musée national Picasso qui ne pouvait rendre plus bel hommage aux Demoiselles d'Avignon alors que ces dernières, vénérables mais toujours vénéneuses, fêtent leurs cent ans en cette année 2007. A partir d'un corpus d'oeuvres exceptionnelles, le catalogue qui accompagne l'exposition dresse le bilan de cette période d'innovations plastiques radicales et fait la synthèse des dernières études internationales sur le sujet. Soulignant les grandes articulations constructives et stylistiques de ces années de bouillonnement créatif couvrant les deux premières décennies du siècle (1906-1924), il met en évidence toute la richesse et la cohérence de l'oeuvre picassien dans sa durée.