share_book
Envoyer cet article par e-mail

L'analyse-action

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
L'analyse-action

L'analyse-action

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "L'analyse-action"

Comédienne, Maria Knebel devient metteur en scène en 1935, à une époque où cette fonction était rarement dévolue à une femme. Stanislavski fait appel à elle en 1936 pour enseigner à ses côtés et l'assister. Il mettait alors au point les méthodes des "actions physiques" et de l'"analyse-action", développait le travail par études et improvisations. Dès 1954, Maria Knebel commence à exposer et synthétiser, dans Le Verbe dans l'art de l'acteur, des pans entiers du travail de Stanislavski, dont ses dernières avancées méthodologiques. Cet ouvrage, bientôt suivi de L'Analyse par l'action de la pièce et du rôle, devient vite le manuel de référence de plusieurs générations de praticiens de théâtre risses pour comprendre le système stanislavskien. Prenant appui sur de nombreux souvenirs de cours ou de conversations avec le cofondateur du Théâtre d'Art, elle passe aisément de ces anecdotes à une mise en perspective théorique du jeu de l'acteur où se mêlent travail psychique et travail physique dans une constante recherche créative. Ce double livre, adapté par Anatoli Vassiliev et largement annoté, comporte une présentation biographique de Maria Knebel et permet de revenir aux sources de l'enseignement de Stanislavski, cette fois directement traduit du russe.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 336  pages
  • Dimensions :  2.8cmx14.8cmx20.4cm
  • Poids : 399.2g
  • Editeur :   Actes Sud-Papiers Paru le
  • Collection : Apprendre
  • ISBN :  2742761497
  • EAN13 :  9782742761494
  • Classe Dewey :  891.74
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Comédienne, Maria Knebel devient metteur en scène en 1935, à une époque où cette fonction était rarement dévolue à une femme. Stanislavski fait appel à elle en 1936 pour enseigner à ses côtés et l'assister. Il mettait alors au point les méthodes des "actions physiques" et de l'"analyse-action", développait le travail par études et improvisations. Dès 1954, Maria Knebel commence à exposer et synthétiser, dans Le Verbe dans l'art de l'acteur, des pans entiers du travail de Stanislavski, dont ses dernières avancées méthodologiques. Cet ouvrage, bientôt suivi de L'Analyse par l'action de la pièce et du rôle, devient vite le manuel de référence de plusieurs générations de praticiens de théâtre risses pour comprendre le système stanislavskien. Prenant appui sur de nombreux souvenirs de cours ou de conversations avec le cofondateur du Théâtre d'Art, elle passe aisément de ces anecdotes à une mise en perspective théorique du jeu de l'acteur où se mêlent travail psychique et travail physique dans une constante recherche créative. Ce double livre, adapté par Anatoli Vassiliev et largement annoté, comporte une présentation biographique de Maria Knebel et permet de revenir aux sources de l'enseignement de Stanislavski, cette fois directement traduit du russe.