share_book
Envoyer cet article par e-mail

Pyrénées centrales : Tome 2, Gavarnie, Mont-Perdu, Ordesa

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Pyrénées centrales : Tome 2, Gavarnie, Mont-Perdu, Ordesa

Pyrénées centrales : Tome 2, Gavarnie, Mont-Perdu, Ordesa

  (Auteur),   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Pyrénées centrales : Tome 2, Gavarnie, Mont-Perdu, Ordesa"

Comme le Vignemale, décrit dans le tome I de Pyrénées Centrales, le Massif Calcaire de Gavarnie présente un caractère " haute montagne" indiscutable par l'ampleur des itinéraires, leur cadre grandiose, la continuité des difficultés moyennes sur les voies d'escalade, la variété des terrains parcourus où alternent la neige, la glace et les rochers. Mais ici, beaucoup plus qu'au Vignemale, le décor se révèle spécifiquement pyrénéen, immense Colisée " où l'harmonie sort partout du chaos" (Russell). Aux montagnards donc, et surtout aux grimpeurs que ne rebutent ni les parois ni les vires aériennes, sont réservées les vraies merveilles de Gavarnie et du Mont-Perdu (Monte Perdido), " la plus belle des montagnes calcaires ". Mais, si le Cirque de Gavarnie représente déjà lui-même un phénomène naturel unique en Europe, que dire de l'étrangeté, de la grandeur, de la beauté des grands canyons espagnols. Dans ce massif, où selon le mot de Schrader, les Pyrénées possèdent ce qui n'appartient vraiment qu'à elles, dans cette région où l'on trouve à la fois tout ce qu'elles ont de plus grand et tout ce qu'elles ont de plus beau, la vallée d'Ordesa et la vallée de Niscle l'emportent de très loin en grandeur et en beauté.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 440  pages
  • Dimensions :  2.2cmx10.4cmx16.4cm
  • Poids : 358.3g
  • Editeur :   Cairn Paru le
  • Collection : Guide Ollivier
  • ISBN :  2350681246
  • EAN13 :  9782350681245
  • Langue : Français

D'autres livres de  Jean Ravier

Pyrénées Centrales IV : Néouvielle, Pic-Long, Estaubé, Troumouse, Barroude

Néouvielle - Pic Long Estaubé - Troumouse - Barroude : Ce tome IV de Pyrénées Centrales couvre le massif du Néouvielle dans son ensemble, et les grands cirques qui ponctuent la chaîne à l'Est du cirque de Gavarnie. Le massif granitique du Néouvielle, remarquable par le nombre de ses lacs, es...

Pyrénées centrales : Tome 1, Cauterets, Marcadau, Vignemale

Ce tome I des Pyrénées Centrales comprend la partie " Cauterets-Vignemale " du Pyrénées Centrales I édité en 1965 et dont la dernière mise à jour remonte à 1986. 40 itinéraires nouveaux, auxquels s'ajoutent 22 nouvelles cartes et 35 croquis et photos supplémentaires étoffent utilement ce...

Pyrénées centrales, vol 3 : Luz, Barèges, La Mongie Payolle, Bagnères-de-Bigorre, Gèdre, Saint-Lary

Luz - Barèges - La Mongie Payolle - Bagnères-de-Bigorre Gèdre - Saint-Lary. Le tome III de Pyrénées Centrales regroupe ascensions, randonnées et escalades autour des centres touristiques de cette région : Luz et Barèges, La Mongie, Payolle, Bagnères de Bigorre, Gèdre, Saint-Lary. Le parcou...

Voir tous les livres de  Jean Ravier

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Comme le Vignemale, décrit dans le tome I de Pyrénées Centrales, le Massif Calcaire de Gavarnie présente un caractère " haute montagne" indiscutable par l'ampleur des itinéraires, leur cadre grandiose, la continuité des difficultés moyennes sur les voies d'escalade, la variété des terrains parcourus où alternent la neige, la glace et les rochers. Mais ici, beaucoup plus qu'au Vignemale, le décor se révèle spécifiquement pyrénéen, immense Colisée " où l'harmonie sort partout du chaos" (Russell). Aux montagnards donc, et surtout aux grimpeurs que ne rebutent ni les parois ni les vires aériennes, sont réservées les vraies merveilles de Gavarnie et du Mont-Perdu (Monte Perdido), " la plus belle des montagnes calcaires ". Mais, si le Cirque de Gavarnie représente déjà lui-même un phénomène naturel unique en Europe, que dire de l'étrangeté, de la grandeur, de la beauté des grands canyons espagnols. Dans ce massif, où selon le mot de Schrader, les Pyrénées possèdent ce qui n'appartient vraiment qu'à elles, dans cette région où l'on trouve à la fois tout ce qu'elles ont de plus grand et tout ce qu'elles ont de plus beau, la vallée d'Ordesa et la vallée de Niscle l'emportent de très loin en grandeur et en beauté.