share_book
Envoyer cet article par e-mail

Trop de peines : femmes en prison

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Trop de peines : femmes en prison

Trop de peines : femmes en prison

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Trop de peines : femmes en prison"

Pendant neuf ans, dans neuf pays, Jane Evelyn Atwood a photographié des femmes en prison, "visité" quarante centres pénitentiaires. Au début, motivée surtout par la curiosité, elle est gagnée très vite par la surprise, le choc, la stupeur, minée par un écoeurement rageur, jusqu'au bout. "Il fallait témoigner", dire combien la politique mise en oeuvre dans les prisons de femmes consiste à humilier plutôt qu'à réhabiliter. Salles communes, parloirs, cellules d'isolement et d'attente, cours intérieures, fouilles, travaux forcés... Des êtres démunis, des prisonnières hagardes, des femmes mères trimbalant leur couffin d'une cellule à l'autre... Autant de photographies accompagnées de textes qui disent tout des conditions de détention, de l'inégalité entre hommes et femmes, de la maternité en prison, de cet immense manque affectif des prisonnières. Un ouvrage qui jette une lumière un peu plus crue encore sur une réalité très dure, un quotidien partagé entre le sordide, l'innommable, l'aberration et l'absurde. --Céline Darner

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 191  pages
  • Dimensions :  2.0cmx21.5cmx29.0cm
  • Poids : 1138.5g
  • Editeur :   Albin Michel Paru le
  • Collection : Beaux Livres
  • ISBN :  2226112367
  • EAN13 :  9782226112361
  • Classe Dewey :  365
  • Langue : Français

D'autres livres de Jane Evelyn Atwood

Jane Evelyn Atwood

Farouchement libre et indépendante, l'Américaine Jane Evelyn Atwood, parisienne d'adoption, fait preuve depuis plus de trente ans d'une clarté radicale quant aux raisons qui l'ont conduite à devenir photographe. L'acte photographique, pleinement imbriqué dans le réel qu'il documente, est, semb...

Haïti

" On ne photographie pas un pays... Au fil des photos viendra une réponse insatisfaisante, mais meilleure que les autres par sa modestie même le constat instructif mais guère étonnant que tout cela va et ne va pas ensemble, qu'Haïti - un peu comme tous les pays - est bien un ensemble impossible...

Voir tous les livres de Jane Evelyn Atwood

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Pendant neuf ans, dans neuf pays, Jane Evelyn Atwood a photographié des femmes en prison, "visité" quarante centres pénitentiaires. Au début, motivée surtout par la curiosité, elle est gagnée très vite par la surprise, le choc, la stupeur, minée par un écoeurement rageur, jusqu'au bout. "Il fallait témoigner", dire combien la politique mise en oeuvre dans les prisons de femmes consiste à humilier plutôt qu'à réhabiliter. Salles communes, parloirs, cellules d'isolement et d'attente, cours intérieures, fouilles, travaux forcés... Des êtres démunis, des prisonnières hagardes, des femmes mères trimbalant leur couffin d'une cellule à l'autre... Autant de photographies accompagnées de textes qui disent tout des conditions de détention, de l'inégalité entre hommes et femmes, de la maternité en prison, de cet immense manque affectif des prisonnières. Un ouvrage qui jette une lumière un peu plus crue encore sur une réalité très dure, un quotidien partagé entre le sordide, l'innommable, l'aberration et l'absurde. --Céline Darner