share_book
Envoyer cet article par e-mail

La Bete du Gevaudan

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La Bete du Gevaudan

La Bete du Gevaudan

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La Bete du Gevaudan"

L'affaire de la Bête du Gévaudan a fait couler beaucoup de sang, et encore plus d'encre : des dizaines d'ouvrages, des milliers d'articles, des romans, des documentaires et des films y ont été consacrés. Des dizaines d'historiens, des centaines de chercheurs, des journalistes, des biologistes, des zoologues, des criminologues, ont tenté de percer le mystère de la Bête et des événements qui bouleversèrent l'ancien diocèse du Gévaudan d'avril 1764 à juin 1767. Cette énigme a profondément marqué cette région : Affaire criminelle ? Mystère zoologique ? Banales attaques de loups ? Les hypothèses sont nombreuses, les explications souvent farfelues. Reste la matérialité des faits, attestée par de nombreux documents administratifs, historiques, journalistiques, juridiques ; certains découverts tardivement, ainsi le rapport d'autopsie de la bête tuée par Jean Chastel en juin 1767 : le rapport Marin - du nom du notaire qui consigna ladite autopsie - ne fut retrouvé qu'en 1958 dans les archives du Ministère de l'Agriculture, section " destruction des animaux nuisibles ", ça ne s'invente pas ! L'abondance des documents réunis par Eric Mazel prouve encore - si besoin était - combien ce fait divers a imprimé sa trace dans la mémoire collective du Gévaudan : statues, stèles, panneaux, ferronneries, musées, parcs animaliers et même une aire d'autoroute(!) à son effigie parsèment à profusion la Lozère et le sud de la Haute-Loire, c'est-à-dire l'ancien diocèse du Gévaudan : on dit que l'ombre de la Bête y rode toujours...

Détails sur le produit

  • Reliure : Relié
  • 144  pages
  • Dimensions :  1.8cmx20.0cmx26.2cm
  • Poids : 821.0g
  • Editeur :   Gaussen Paru le
  • ISBN :  2356980032
  • EAN13 :  9782356980038
  • Classe Dewey :  944
  • Langue : Français

D'autres livres de Mazel

Les Paparazzi, Numéro 7 : Mise au poing

Enquêtes musclées plaies et bosses assurées. Les intrépides reporters de Paris-Flash sont de retour pour dévoiler de nouveaux scoops exclusifs. Ne craignant ni plaies ni bosses, ils prennent des risques extrêmes pour photographier un maximum de stars dans un minimum de vêtements. Mais gare à...

Les Paparazzi, tome 8

cartonné, 22 x 30 cm. couleur; Les paparazzi sont sans doute les chasseurs de photos "people" les plus nuls de la profession, mais, de ce fait, les plus sympathiques aussi....

Câline et Calebasse - L'intégrale - tome 1 - Câline et Calebasse (intégrale) 1969-1973

L’Intégrale de la célèbre série de cape et d’épée humoristique du Journal de Spirou. Câline et Calebasse font leurs premiers pas en 1969, sous la plume conjointe de Raoul Cauvin et Mazel, créateurs de ce qui deviendra la grande série humoristique de cape et d’épée du Journal de Spir...

Voir tous les livres de Mazel

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

L'affaire de la Bête du Gévaudan a fait couler beaucoup de sang, et encore plus d'encre : des dizaines d'ouvrages, des milliers d'articles, des romans, des documentaires et des films y ont été consacrés. Des dizaines d'historiens, des centaines de chercheurs, des journalistes, des biologistes, des zoologues, des criminologues, ont tenté de percer le mystère de la Bête et des événements qui bouleversèrent l'ancien diocèse du Gévaudan d'avril 1764 à juin 1767. Cette énigme a profondément marqué cette région : Affaire criminelle ? Mystère zoologique ? Banales attaques de loups ? Les hypothèses sont nombreuses, les explications souvent farfelues. Reste la matérialité des faits, attestée par de nombreux documents administratifs, historiques, journalistiques, juridiques ; certains découverts tardivement, ainsi le rapport d'autopsie de la bête tuée par Jean Chastel en juin 1767 : le rapport Marin - du nom du notaire qui consigna ladite autopsie - ne fut retrouvé qu'en 1958 dans les archives du Ministère de l'Agriculture, section " destruction des animaux nuisibles ", ça ne s'invente pas ! L'abondance des documents réunis par Eric Mazel prouve encore - si besoin était - combien ce fait divers a imprimé sa trace dans la mémoire collective du Gévaudan : statues, stèles, panneaux, ferronneries, musées, parcs animaliers et même une aire d'autoroute(!) à son effigie parsèment à profusion la Lozère et le sud de la Haute-Loire, c'est-à-dire l'ancien diocèse du Gévaudan : on dit que l'ombre de la Bête y rode toujours...