share_book
Envoyer cet article par e-mail

Les Mutinés de l'Elseneur

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Les Mutinés de l'Elseneur

Les Mutinés de l'Elseneur

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Les Mutinés de l'Elseneur"

Jean-François Deniau, préfacier de la présente réédition des Mutinées de l' « Elseneur » (1914), n'y va pas par quatre chemins : « Attention ! vous avez sous les yeux et entre les mains peut-être le plus fort des romans de Jack London, certains pensent le plus noir. » Écrit au sortir d'une grave dépression éthylique, le livre pose avec une violence inouïe la question qui tourmente alors l'écrivain : celle de la force brute et du mal, toujours à l'oeuvre dans la société des hommes – régie comme la nature par la loi du plus fort. Un romancier blasé et déprimé, soucieux de se refaire une santé au bon air du large, s'embarque à Baltimore à bord d'un des derniers grands voiliers de commerce qui rallient encore la Californie en faisant le « grand tour » par le Cap Horn. Le capitaine a convié sa fille à être de la croisière – avec son piano ! L'écrivain-voyageur, lui, s'est contenté d'emmener avec lui sa carabine préférée, avec dix mille cartouches... histoire de distraire son ennui en tirant les oiseaux de mer. Il ne tirera pas que les oiseaux...

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 432  pages
  • Dimensions :  2.4cmx12.0cmx18.0cm
  • Poids : 358.3g
  • Editeur :   Phébus Paru le
  • Collection : Libretto
  • ISBN :  2752900007
  • EAN13 :  9782752900005
  • Classe Dewey :  813.5
  • Langue : Français

D'autres livres de Jack London

L'Appel de la forêt

Admiré par tous et choyé par son maître, le chien Buck ne se méfie pas des humains. Un homme va pourtant l'arracher à son foyer ; un autre va lui enseigner la dure loi du plus fort. Devenu chien de traîneau, Buck découvre la violence, le goût du sang, les rivalités au sein de sa meute. ...

Prix : 66 DH
Croc-Blanc

" Mangez ou soyez mangé ", c'est la loi unique, absolue du Wild, au cœur des terres du Grand Nord. Une réalité impitoyable qu'affronte Croc-Blanc, un jeune chien-loup courageux qui se heurte à la dure loi de la nature, comme à la cruauté des hommes. Le froid, la faim, la lutte à mort, la ...

Prix : 68 DH

L'Amour de la vie

Dans ce recueil de nouvelles, Jack London conduit le lecteur dans les contrées solitaires de l'Alaska, où l'humanité apparaît avec toutes les servitudes et les grandeurs de la vie primitive. Kipling avait décrit les Anglais aux Indes, Jack London retrouve en Alaska les rudes gaillards ...

Prix : 69 DH
Croc-Blanc

LE MONDE IMPITOYABLE DU GRAND NORD. Le froid, la faim, la lutte à mort, la haine et le pouvoir : un jeune loup courageux se heurte à la dure loi de la nature et des hommes. La plus formidable histoire d'animaux qu'on ait jamais écrite. --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non ...

Prix : 56 DH

Voir tous les livres de Jack London

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Jean-François Deniau, préfacier de la présente réédition des Mutinées de l' « Elseneur » (1914), n'y va pas par quatre chemins : « Attention ! vous avez sous les yeux et entre les mains peut-être le plus fort des romans de Jack London, certains pensent le plus noir. » Écrit au sortir d'une grave dépression éthylique, le livre pose avec une violence inouïe la question qui tourmente alors l'écrivain : celle de la force brute et du mal, toujours à l'oeuvre dans la société des hommes – régie comme la nature par la loi du plus fort. Un romancier blasé et déprimé, soucieux de se refaire une santé au bon air du large, s'embarque à Baltimore à bord d'un des derniers grands voiliers de commerce qui rallient encore la Californie en faisant le « grand tour » par le Cap Horn. Le capitaine a convié sa fille à être de la croisière – avec son piano ! L'écrivain-voyageur, lui, s'est contenté d'emmener avec lui sa carabine préférée, avec dix mille cartouches... histoire de distraire son ennui en tirant les oiseaux de mer. Il ne tirera pas que les oiseaux...