share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le mystérieux Docteur Cornélius, Tomes 3 et 4 : Le sculpteur de chair humaine ; Les Lords de la

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le mystérieux Docteur Cornélius, Tomes 3 et 4 : Le sculpteur de chair humaine ; Les Lords de la

Le mystérieux Docteur Cornélius, Tomes 3 et 4 : Le sculpteur de chair humaine ; Les Lords de la

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le mystérieux Docteur Cornélius, Tomes 3 et 4 : Le sculpteur de chair humaine ; Les Lords de la"

"Tout d'abord, [...] le docteur prit un moulage des deux sujets, et les deux moulages dressés sur deux socles furent revêtus, grâce à la photographie, des couleurs, des teintes exactes de la vie. A l'aide d'injections de paraffine chaude, faites sous l'épiderme, il pourvut le faciès un peu maigre de Baruch des rondeurs que possédait le visage de Joë; [...]. La ressemblance des deux physionomies commença à s'accuser de façon frappante. Ses bras squelettiques retroussés jusqu'aux coudes, Cornélius travaillait avec une ardeur fébrile. Taillant en pleine matière vivante, ajoutant et retranchant suivant le besoin, c'était vraiment alors qu'il méritait son surnom de sculpteur de chair humaine. "

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 182  pages
  • Dimensions :  1.8cmx12.0cmx15.8cm
  • Poids : 158.8g
  • Editeur :   Editions Manucius Paru le
  • Collection : Aventures et Mystères
  • ISBN :  2845780613
  • EAN13 :  9782845780613
  • Langue : Français

D'autres livres de Gustave Le Rouge

Le mystérieux Docteur Cornélius, Tomes 7 et 8 : Un drame au Lunatic-Asylum ; L'automobile fantôme

" Les folles mirent le couvert, chacun prit place à table, et bientôt la réunion présenta le spectacle le plus vif et le plus animé. A la grande surprise de lord Burydan, qui s'en donnait à cœur joie, (...) les hommes offraient à boire à leurs voisines et leur passaient les plats avec une p...

Le mystérieux Docteur Cornélius, Tomes 5 et 6 : Le secret de l'île des pendus ; Les chevaliers du chloroforme

" - Emile, dit-il nonchalamment, apportez-moi cent mètres de boudin. Emile crut avoir mal entendu et se redressa tout effaré : - Vous dites ? bégaya-t-il. - Parfaitement, cent mètres de boudin, qualité supérieure ; je paie comptant, seulement je tiens à une chose, c'est que le bousin soit d'u...

Le mystérieux Docteur Cornélius, Tomes 11 et 12 : Coeur de gitane ; La croisière du Gorill-Club

"Tout d'abord, ils ne virent pas bien ce que renfermaient ces armoires; mais, quand ils s'en furent approchés, ils reculèrent avec un frisson de dégoût et d'horreur. [...]. Il y avait là des centaines d'organes, des corps entiers conservés en apparence dans toute leur fraîcheur par des procé...

Le mystérieux Docteur Cornélius, Tomes 13 et 14 : La fleur du sommeil ; Le buste aux yeux d'émeraude

" [...] Une auto, couverte d'une couche de poussière qui attestait une longue route, vint stopper en face de la porte de l'embarcadère. Deux hommes en descendirent. C'étaient lord Astor Burydan et son ami Agénor. Tous deux paraissaient en proie à une vive surexcitation. Lord Burydan traversa le...

Voir tous les livres de Gustave Le Rouge

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

"Tout d'abord, [...] le docteur prit un moulage des deux sujets, et les deux moulages dressés sur deux socles furent revêtus, grâce à la photographie, des couleurs, des teintes exactes de la vie. A l'aide d'injections de paraffine chaude, faites sous l'épiderme, il pourvut le faciès un peu maigre de Baruch des rondeurs que possédait le visage de Joë; [...]. La ressemblance des deux physionomies commença à s'accuser de façon frappante. Ses bras squelettiques retroussés jusqu'aux coudes, Cornélius travaillait avec une ardeur fébrile. Taillant en pleine matière vivante, ajoutant et retranchant suivant le besoin, c'était vraiment alors qu'il méritait son surnom de sculpteur de chair humaine. "