share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le Héros et l'Etat dans la tragédie de Pierre Corneille

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le Héros et l'Etat dans la tragédie de Pierre Corneille

Le Héros et l'Etat dans la tragédie de Pierre Corneille

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le Héros et l'Etat dans la tragédie de Pierre Corneille"

LA tragédie, chez Pierre Corneille, est nécessairement politique car la politique est fatalement tragique : une tragédie non politique est impossible, une politique non tragique est impensable. Le poète n'a jamais manqué une occasion de rappeler ce double lien. Du Cid (1636) à Suréna (1674), les valeurs de l'héroïsme fondent l'État avant de l'affronter et d'être ellesmêmes écrasées : le héros crée l'État qui détruit le héros, Rodrigue est un fondateur, Suréna sera une victime. Du Cid à Polyeucte, de La mort de Pompée à Pertharite, d'Oedipe à Suréna trois étapes scandent l'évolution de la pensée cornélienne : Rodrigue, Horace, Auguste et Polyeucte construisent un ordre héroïque et politique conforme aux vues de la providence ; cet ordre se trouve peu à peu soumis à la démesure de la libido dominandi et aux abus du machiavélisme alors même que la légitimité n'est plus reconnue (Héraclius, Rodogune, Nicomède) ; les héros enfin, hommes et femmes, Sertorius et Sophonisbe, Tite et Pulchérie, subissent le destin d'une histoire qui ébranle leur nature et les compromet dans une politique sans finalité autre que sa propre survie. L'État, créature du héros, est devenu son bourreau. La providence historique n'est plus qu'un destin politique. L'héroïsme est le témoin mort de la genèse de l'État.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 584  pages
  • Dimensions :  2.8cmx12.4cmx18.6cm
  • Poids : 499.0g
  • Editeur :   Presses Universitaires De France - Puf Paru le
  • Collection : Quadrige
  • ISBN :  213042175X
  • EAN13 :  9782130421757
  • Classe Dewey :  842.4

D'autres livres de  Quadrige

La France moderne, 1498-1789

" Ce qui est proposé ici, c'est une invitation à entrer, par l'esprit, dans un monde, à la fois ordonné et troublé, qui a disparu. Après avoir regardé vivre ces femmes et ces hommes, il serait possible de dire avec Montesquieu : "Ici, bien des vérités ne se feront sentir qu'après qu'on ...

L'Imagination

" Tout le mal est né de ce qu'on est venu à l'image avec l'idée de synthèse, au lieu de tirer une certaine conception de la synthèse d'une réflexion sur l'image. Mais l'image est un certain type de conscience. Limage est un acte et non une chose. L'image est conscience de quelque chose. " [...

Principes de la philosophie du droit

Publié en 1820, les Grundlinien der Philosophie des Rechts, ouvrage connu en France sous la dénomination de Principes de la philosophie du droit, sont une des œuvres majeures de la philosophie juridique et politique moderne. Le présent volume en propose une traduction entièrement nouvelle, [...

Prix : 202 DH
Histoire grecque

Résumer en 500 pages l'histoire aussi prestigieuse d'un pays béni des dieux, d'une civilisation à laquelle notre monde occidental doit tant, semble une gageure. Et pourtant ce manuel publié pour la première fois en 1995 et réédité déjà 4 fois est une réussite : le succès auprès des [...

Voir tous les livres de  Quadrige

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

LA tragédie, chez Pierre Corneille, est nécessairement politique car la politique est fatalement tragique : une tragédie non politique est impossible, une politique non tragique est impensable. Le poète n'a jamais manqué une occasion de rappeler ce double lien. Du Cid (1636) à Suréna (1674), les valeurs de l'héroïsme fondent l'État avant de l'affronter et d'être ellesmêmes écrasées : le héros crée l'État qui détruit le héros, Rodrigue est un fondateur, Suréna sera une victime. Du Cid à Polyeucte, de La mort de Pompée à Pertharite, d'Oedipe à Suréna trois étapes scandent l'évolution de la pensée cornélienne : Rodrigue, Horace, Auguste et Polyeucte construisent un ordre héroïque et politique conforme aux vues de la providence ; cet ordre se trouve peu à peu soumis à la démesure de la libido dominandi et aux abus du machiavélisme alors même que la légitimité n'est plus reconnue (Héraclius, Rodogune, Nicomède) ; les héros enfin, hommes et femmes, Sertorius et Sophonisbe, Tite et Pulchérie, subissent le destin d'une histoire qui ébranle leur nature et les compromet dans une politique sans finalité autre que sa propre survie. L'État, créature du héros, est devenu son bourreau. La providence historique n'est plus qu'un destin politique. L'héroïsme est le témoin mort de la genèse de l'État.