share_book
Envoyer cet article par e-mail

Mourir pour Dieu : L'Invention du martyre aux origines du judaïsme et du christianisme

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Mourir pour Dieu : L'Invention du martyre aux origines du judaïsme et du christianisme

Mourir pour Dieu : L'Invention du martyre aux origines du judaïsme et du christianisme

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Mourir pour Dieu : L'Invention du martyre aux origines du judaïsme et du christianisme"

Judaïsmes et christianismes [du premier siècle] demeurèrent entremêlés bien au-delà de la première partie du deuxième siècle et ce jusqu'à ce que le judaïsme rabbinique, dans sa tentative nativiste de se couper de sa propre histoire avec la théologie du logos « chrétien », se mit à s'imaginer lui-même comme une communauté pure de tout hellénisme. La thèse de l'ouvrage consiste à montrer que le martyre est apparu à la fois chez les juifs et chez les chrétiens en raison précisément d'une proximité telle entre les deux sphères qu'il fallait développer des conduites de différenciation et d'autodéfinition. L'essentiel de l'étude porte donc sur l'analyse comparative du Talmud et des textes chrétiens contemporains, ainsi que sur une longue analyse de cas : le martyre quasi légendaire de Rabbi Eliézer. Cet ouvrage s'inscrit dans le nouveau courant de recherches qui se focalisent sur le Ier siècle de notre ère et montrent à quel point était grande l'interpénétration des sphères juive et chrétienne.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 288  pages
  • Dimensions :  2.2cmx16.2cmx23.6cm
  • Poids : 421.8g
  • Editeur :   Bayard Culture Paru le
  • Collection : Essais
  • ISBN :  2227471166
  • EAN13 :  9782227471160
  • Classe Dewey :  296

D'autres livres de Daniel Boyarin

La partition du judaïsme et du christianisme

Dans ce livre innovant, Daniel Boyarin met en cause le modèle d'une partition entre deux entités clairement distinctes qui seraient d'une part le judaïsme rabbinique et d'autre part le christianisme des Pères de l'Église. Il montre que la plupart des marqueurs de différence (l'idée d'une [...

A Radical Jew: Paul and the Politics of Identity (Contraversions: Critical Studies in Jewish Literature, Culture, and Society)

A markedly contemporary study that navigates the New Testament scholar past the perils of Pauline theology. Boyarin (Talmudic Culture/Univ. of Calif., Berkeley; Carnal Israel, not reviewed) attempts to ``reclaim Paul as an important Jewish thinker.'' He goes on to establish this primary apostle as a...

A Radical Jew: Paul and the Politics of Identity (Contraversions: Critical Studies in Jewish Literature, Culture, and Society)

A markedly contemporary study that navigates the New Testament scholar past the perils of Pauline theology. Boyarin (Talmudic Culture/Univ. of Calif., Berkeley; Carnal Israel, not reviewed) attempts to ``reclaim Paul as an important Jewish thinker.'' He goes on to establish this primary apostle as a...

Voir tous les livres de Daniel Boyarin

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Judaïsmes et christianismes [du premier siècle] demeurèrent entremêlés bien au-delà de la première partie du deuxième siècle et ce jusqu'à ce que le judaïsme rabbinique, dans sa tentative nativiste de se couper de sa propre histoire avec la théologie du logos « chrétien », se mit à s'imaginer lui-même comme une communauté pure de tout hellénisme. La thèse de l'ouvrage consiste à montrer que le martyre est apparu à la fois chez les juifs et chez les chrétiens en raison précisément d'une proximité telle entre les deux sphères qu'il fallait développer des conduites de différenciation et d'autodéfinition. L'essentiel de l'étude porte donc sur l'analyse comparative du Talmud et des textes chrétiens contemporains, ainsi que sur une longue analyse de cas : le martyre quasi légendaire de Rabbi Eliézer. Cet ouvrage s'inscrit dans le nouveau courant de recherches qui se focalisent sur le Ier siècle de notre ère et montrent à quel point était grande l'interpénétration des sphères juive et chrétienne.