share_book
Envoyer cet article par e-mail

Les cultures du volant : Essai sur les mondes de l'automobilisme XXe-XXIe siècles

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Les cultures du volant : Essai sur les mondes de l'automobilisme XXe-XXIe siècles

Les cultures du volant : Essai sur les mondes de l'automobilisme XXe-XXIe siècles

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Les cultures du volant : Essai sur les mondes de l'automobilisme XXe-XXIe siècles"

"Agrandissement de soi-même" (Dino Buzzati), l'automobile a permis l'exaltation de l'individualisme. Elle a aussi enfanté une religion moderne et créé une riche culture dont le déchiffrement mérite le détour. Qu'elle soit appréciée ou au contraire perçue comme une absurdité voire une catastrophe, l'automobilisation du monde au XXe siècle n'en possède pas moins sa logique. En cheminant dans la sphère du rêve automobile et de ses icônes, en auscultant les évolutions et les déclinaisons de la pratique de l'art de conduire, en analysant les représentations de l'objet automobile et sa diffusion planétaire dans toutes les strates de la société, cet ouvrage propose au lecteur l'histoire culturelle d'une technique universelle. Depuis la fascination exercée par les toutes premières autos jusqu'à la servitude des embouteillages doublée d'insupportables deuils routiers, c'est à une véritable analyse de la civilisation automobile que Mathieu Flonneau s'exerce ici. Par un patient voyage dans les lieux de mémoire automobiles, en illustrant son propos de nombreux documents iconographiques et de textes littéraires, Mathieu Flonneau plaide dans cet essai pour une histoire de l'automobile qui soit enfin celle de l'automobilisme, c'est-à-dire l'histoire de l'un des styles contemporains de l'homme et de la femme, écartelés entre l'individuel et le collectif, bref, l'histoire d'un authentique art de vivre.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 219  pages
  • Dimensions :  1.8cmx15.0cmx22.8cm
  • Poids : 281.2g
  • Editeur :   Editions Autrement Paru le
  • Collection : Mémoires/Culture
  • ISBN :  2746711834
  • EAN13 :  9782746711839
  • Classe Dewey :  306.4

D'autres livres de Mathieu Flonneau

Utilités de l'utilitaire : Aperçu réaliste des services automobiles

Le titre de cet ouvrage, repris de celui de la journée d'étude organisée en décembre 2009 par le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA) annonce ouvertement la couleur et relève d'un simple constat : l'automobilisme utilitaire sert la société ! Or, comment se fait-il que le d...

Le grand dessein parisien de Georges Pompidou : L'aménagement de la région capitale au cours des années 1960-1970

" Le sujet important n'est pas De Gaulle et Paris, ni Malraux et Paris, mais Pompidou et Paris ". Près de quarante ans après la formulation par l'historien de Paris, Louis Chevalier, de cette remarque intuitive mais solidement étayée -qui contenait également une charge polémique- le temps de l...

Voir tous les livres de Mathieu Flonneau

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

"Agrandissement de soi-même" (Dino Buzzati), l'automobile a permis l'exaltation de l'individualisme. Elle a aussi enfanté une religion moderne et créé une riche culture dont le déchiffrement mérite le détour. Qu'elle soit appréciée ou au contraire perçue comme une absurdité voire une catastrophe, l'automobilisation du monde au XXe siècle n'en possède pas moins sa logique. En cheminant dans la sphère du rêve automobile et de ses icônes, en auscultant les évolutions et les déclinaisons de la pratique de l'art de conduire, en analysant les représentations de l'objet automobile et sa diffusion planétaire dans toutes les strates de la société, cet ouvrage propose au lecteur l'histoire culturelle d'une technique universelle. Depuis la fascination exercée par les toutes premières autos jusqu'à la servitude des embouteillages doublée d'insupportables deuils routiers, c'est à une véritable analyse de la civilisation automobile que Mathieu Flonneau s'exerce ici. Par un patient voyage dans les lieux de mémoire automobiles, en illustrant son propos de nombreux documents iconographiques et de textes littéraires, Mathieu Flonneau plaide dans cet essai pour une histoire de l'automobile qui soit enfin celle de l'automobilisme, c'est-à-dire l'histoire de l'un des styles contemporains de l'homme et de la femme, écartelés entre l'individuel et le collectif, bref, l'histoire d'un authentique art de vivre.