share_book
Envoyer cet article par e-mail

Les droits des enfants

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Les droits des enfants

Les droits des enfants

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Les droits des enfants"

"Il fut un temps où l'enfance n'était pas l'enfance. Puis un temps où l'on s'avisa que l'enfant n'était pas un adulte miniature. Longtemps, le père eut tous les droits. Quand l'Etat s'en mêla, l'enfant fut d'abord objet de protection. Peu à peu, il devint aussi sujet de droits. Il est donc aujourd'hui sujet de protection. A l'échelle de l'histoire, l'idée est assez neuve. Et plus neuve encore l'affirmation que ces droits valent à égalité pour les garçons et pour les filles. [...] Les textes juridiques cités dans ce recueil racontent cette histoire, notre histoire. Ils disent combien le regard que nous portons sur l'enfance a évolué. Ils montrent la cristallisation, au fil du temps et de bien des combats, d'un ensemble de droits et de devoirs qui ont acquis force de loi. La question familiale y est, de nos jours, centrale. Et, avec elle, celle de l'autorité parentale et de sa fonction instituante, de la filiation et de sa sécurisation. [...] Ce petit livre citoyen est bienvenu car il met de précieux repères à la portée de tous ceux qui s'intéressent à l'enfance et à ses droits. Le sujet, loin d'être subalterne, touche à l'essentiel car, comme l'a écrit Hannah Arendt, il s'agit de décider si nous aimons assez nos enfants pour ne pas les rejeter de notre monde, ni les abandonner à eux-mêmes ni leur enlever leur chance d'entreprendre quelque chose de neuf ".

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 182  pages
  • Dimensions :  1.2cmx8.0cmx12.0cm
  • Poids : 81.6g
  • Editeur :   Dalloz-Sirey Paru le
  • Collection : A Savoir
  • ISBN :  2247072593
  • EAN13 :  9782247072590
  • Classe Dewey :  340
  • Langue : Français

D'autres livres de Ségolène Royal

Lettre à tous les résignés et indignés qui veulent des solutions

Enraciner, protéger, préserver pour bien rassurer les Français afin d'engager le pays dans les changements nécessaires. Voilà quelle sera la bonne façon de présider la France en 2012.Pourquoi Ségolène Royal va-t-elle gagner les primaires ? Et ensuite l'élection présidentielle ? Car [.....

Si la gauche veut des idées

On dit que les politiques ne comprennent pas la société d'aujourd'hui et que les intellectuels ne s'intéressent plus à la politique. Pour sortir de cette impasse, Alain Touraine, sociologue, a écrit un texte qui propose une nouvelle grille de lecture de notre société. Il a demandé à Ségol...

Cette belle idée du courage: Essai

Ségolène Royal, présidente de la Région Poitou-Charentes, a publié chez Grasset Ma plus belle histoire, c'est vous et Si la gauche veut des idées, avec Alain Touraine....

Prix : 257 DH

Voir tous les livres de Ségolène Royal

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

"Il fut un temps où l'enfance n'était pas l'enfance. Puis un temps où l'on s'avisa que l'enfant n'était pas un adulte miniature. Longtemps, le père eut tous les droits. Quand l'Etat s'en mêla, l'enfant fut d'abord objet de protection. Peu à peu, il devint aussi sujet de droits. Il est donc aujourd'hui sujet de protection. A l'échelle de l'histoire, l'idée est assez neuve. Et plus neuve encore l'affirmation que ces droits valent à égalité pour les garçons et pour les filles. [...] Les textes juridiques cités dans ce recueil racontent cette histoire, notre histoire. Ils disent combien le regard que nous portons sur l'enfance a évolué. Ils montrent la cristallisation, au fil du temps et de bien des combats, d'un ensemble de droits et de devoirs qui ont acquis force de loi. La question familiale y est, de nos jours, centrale. Et, avec elle, celle de l'autorité parentale et de sa fonction instituante, de la filiation et de sa sécurisation. [...] Ce petit livre citoyen est bienvenu car il met de précieux repères à la portée de tous ceux qui s'intéressent à l'enfance et à ses droits. Le sujet, loin d'être subalterne, touche à l'essentiel car, comme l'a écrit Hannah Arendt, il s'agit de décider si nous aimons assez nos enfants pour ne pas les rejeter de notre monde, ni les abandonner à eux-mêmes ni leur enlever leur chance d'entreprendre quelque chose de neuf ".