share_book
Envoyer cet article par e-mail

La collection égoïste : La folle aventure d'un voleur d'art en série et autres histoires édifiantes

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La collection égoïste : La folle aventure d'un voleur d'art en série et autres histoires édifiantes

La collection égoïste : La folle aventure d'un voleur d'art en série et autres histoires édifiantes

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La collection égoïste : La folle aventure d'un voleur d'art en série..."

" Je ne pouvais pas résister à l'appel de certains de ces chefs-d'oeuvre. " C'est ainsi que Stéphane Breitwieser justifie sa folle équipée de voleur d'art en série qui l'a conduit, de 1994 à 2001, dans les musées et châteaux de France, de Belgique, de Suisse, d'Allemagne, du Danemark et des Pays-Bas, a subtiliser plus de deux cent trente oeuvres d'art dont certaines inestimables : Cranach, Van Dyck, Bruegel... Arrêté en Suisse en 2001, rejugé à Strasbourg en 2005, le procès de ce jeune Alsacien d'une trentaine d'années, à l'aspect inoffensif, révèle une personnalité hors du commun : obsessionnel et voleur compulsif, il devient, sous l'effet de sa passion, un véritable érudit capable, sur l'historique de ses prises, de compléter les recherches des meilleurs conservateurs. Pendant trois ans, Vincent Noce a mené une enquête minutieuse, interrogeant les principaux acteurs de l'affaire, contournant les cahots d'une instruction imprécise. Il révèle surtout l'incroyable roman familial - la mère a jeté dans le canal du Rhin les trésors de son fils - qui a pu conduire à un tel engrenage. Il nous plonge aussi au coeur des mécanismes du trafic d'art qui se déploient dans le monde entier, mettent en jeu des sommes astronomiques, et opposent des gangs ultra-spécialisés à des brigades formées pour les démanteler.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 328  pages
  • Dimensions :  3.0cmx15.8cmx24.0cm
  • Poids : 480.8g
  • Editeur :   Jean-Claude Lattès Paru le
  • ISBN :  2709624419
  • EAN13 :  9782709624411

D'autres livres de Vincent Noce

Odilon Redon, dans l'oeil de Darwin

Corpuscules frangés de cils, secouant leurs flagelles sous un microscope, squelettes hirsutes et coquilles annelées emprisonnés dans les pierres calcaires des dalles et des perrons, tout cet univers semblait déjà passablement étrange quand le cyclone de la théorie de l'évolution, publiée en...

Monet, l'oeil et l'eau

Pendant plus de soixante ans, Claude Monet (1840-1926) a élaboré une uvre qui après avoir débuté sous le signe du réalisme des années 1860, a incarné et incarne encore, l expression la plus pure de l impressionnisme. Cet ouvrage, publié à l occasion de l exposition Monet au Grand Palais, v...

Descente aux enchères

Drouot est-il infesté de faux ? Un commissaire priseur ou un expert peut-il avoir un faussaire ? Ou abuser de la crédulité de ses clients ? Un faux Van Gogh a-t-il été proposé aux enchères ?... Une plongée dans les coulisses des hôtels de vente où les rituels, les ficelles et les combines ...

Voir tous les livres de Vincent Noce

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

" Je ne pouvais pas résister à l'appel de certains de ces chefs-d'oeuvre. " C'est ainsi que Stéphane Breitwieser justifie sa folle équipée de voleur d'art en série qui l'a conduit, de 1994 à 2001, dans les musées et châteaux de France, de Belgique, de Suisse, d'Allemagne, du Danemark et des Pays-Bas, a subtiliser plus de deux cent trente oeuvres d'art dont certaines inestimables : Cranach, Van Dyck, Bruegel... Arrêté en Suisse en 2001, rejugé à Strasbourg en 2005, le procès de ce jeune Alsacien d'une trentaine d'années, à l'aspect inoffensif, révèle une personnalité hors du commun : obsessionnel et voleur compulsif, il devient, sous l'effet de sa passion, un véritable érudit capable, sur l'historique de ses prises, de compléter les recherches des meilleurs conservateurs. Pendant trois ans, Vincent Noce a mené une enquête minutieuse, interrogeant les principaux acteurs de l'affaire, contournant les cahots d'une instruction imprécise. Il révèle surtout l'incroyable roman familial - la mère a jeté dans le canal du Rhin les trésors de son fils - qui a pu conduire à un tel engrenage. Il nous plonge aussi au coeur des mécanismes du trafic d'art qui se déploient dans le monde entier, mettent en jeu des sommes astronomiques, et opposent des gangs ultra-spécialisés à des brigades formées pour les démanteler.