share_book
Envoyer cet article par e-mail

Time to turn

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Time to turn

Time to turn

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Time to turn"

Le cinquième et dernier volume de La Grande Intrigue, Time to turn, prend une légère teinte d’anticipation ; l’action se déroule au-delà de l’année 2010. On est déjà dans World V, le monde délocalisé prévu par le mystérieux « Charlemagne ». C’est toujours notre monde, un peu aggravé. « Time to turn » est un message publicitaire lancé par un leader des réseaux numériques, et qui rencontre un écho exceptionnel. Le « turn », c’est changer de vie, d’habitudes, de références, de culture, de pays, de comportement. Cela peut être la métamorphose, l’ouverture à l’innovation, l’aventure… aussi bien que l’abandon, le reniement, la trahison. On ne sait pas. Mais le concept éclaire la vie ou la mort des personnages. Le fil conducteur est constitué par deux histoires amoureuses, en contrepoint. Greg Rubien rencontre Clara, ancienne disciple et confidente de « Charlemagne ». C’est d’abord une belle histoire d’amour, et puis cela se transforme (turn !) : Greg découvre en lui une puissance de jalousie irrésistible. Cette obsession empoisonne peu à peu leur histoire. Clara s’enfuit. Dans le même temps, Nicolas, son père, parti faire de l’urbanisme en Afrique (turn), noue une liaison avec une nommée Anne-Lise, project manager de l’entreprise Aelys qui fournit des transports, des adductions d’eau et du numérique. À l’inverse de l’histoire naïve et sincère que vit son fils, c’est une relation entre deux personnes dites « adultes », plus ou moins désillusionnées, qui au fond n’y croient pas elles-mêmes et, après quelques plaisirs, s’offriront surtout de la déception. Nicolas se reproche d’être infidèle à Louise mais ne trouve pas de raisons suffisantes pour agir autrement. Dans quelle mesure sommes-nous capable d’amour ? C’est la question qui inaugurait le tome IV. Cependant François Rubien, l’ancien vétérinaire de Villefleurs, est mort en 2009, laissant deux maisons, celle de Villefleurs et celle de Vernery-sur-Arre, qu’il tenait de son épouse. Emmanuelle, une des soeurs de Nicolas, après avoir gagné beaucoup d’argent en développant la chaîne de prêt-à-porter Celiman, va se réinstaller dans la maison de famille à Vernery. Elle semble se muer ainsi en une sorte de figure tutélaire, préservant tant bien que mal un lien entre passé et présent. « “Homère ne conclut pas, la Bible ne conclut pas”, notait Flaubert. Eh bien moi non plus. Il n’y a aucune élucidation finale dans La Grande Intrigue, pas de grand secret, pas de thèse. On y a parlé de ce monde et de ses transformations, des morts et des vivants, des pères et des fils, de l’origine et du turn, de l’amour ou de son absence. Je crois bien que j’ai terminé. » F. T.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 288  pages
  • Dimensions :  2.8cmx13.7cmx21.1cm
  • Poids : 453.6g
  • Editeur :   Stock Paru le
  • Collection : La Bleue
  • ISBN :  2234064899
  • EAN13 :  9782234064898
  • Langue : Français

D'autres livres de François Taillandier

Balzac

" N'est-ce pas un martyre pour un homme qui ne vit que par l'épanchement des sentiments, qui ne respire que tendresse, et qui a besoin de trouver sans cesse près de lui une âme pour asile, de méditer, de comparer, d'inventer, de chercher sans cesse, de voyager dans les espaces de la pensée, qua...

Prix : 75 DH
La Grande Intrigue, Tome 3 : Il n'y a personne dans les tombes

Nouvelles incursions parmi les lieux, les personnages, les thèmes qui peuplaient Option Paradis et Telling ; nouvelles révélations sur un monde. Louise et Nicolas, les cousins amants, poursuivent l'aventure d'un couple improbable. Christophe Herdoin, le frère de Louise, perd son ombre sur une pl...

La Grande Intrigue, Tome 2 : Telling

" Une inquiétude singulière, durant ses premières années, avait quelquefois tourmenté Nicolas : il se demandait si tout ce qui l'entourait n'était pas le résultat d'une vaste supercherie, organisée par les adultes dans l'incompréhensible dessein de le tromper. Selon sa pensée d'enfant, voi...

La Grande Intrigue, Tome 1 : Option paradis

Avec Option Paradis, premier tome d'une suite romanesque en cinq volumes, François Taillandier renouvelle le roman familial et sociologique....

Voir tous les livres de François Taillandier

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Le cinquième et dernier volume de La Grande Intrigue, Time to turn, prend une légère teinte d’anticipation ; l’action se déroule au-delà de l’année 2010. On est déjà dans World V, le monde délocalisé prévu par le mystérieux « Charlemagne ». C’est toujours notre monde, un peu aggravé. « Time to turn » est un message publicitaire lancé par un leader des réseaux numériques, et qui rencontre un écho exceptionnel. Le « turn », c’est changer de vie, d’habitudes, de références, de culture, de pays, de comportement. Cela peut être la métamorphose, l’ouverture à l’innovation, l’aventure… aussi bien que l’abandon, le reniement, la trahison. On ne sait pas. Mais le concept éclaire la vie ou la mort des personnages. Le fil conducteur est constitué par deux histoires amoureuses, en contrepoint. Greg Rubien rencontre Clara, ancienne disciple et confidente de « Charlemagne ». C’est d’abord une belle histoire d’amour, et puis cela se transforme (turn !) : Greg découvre en lui une puissance de jalousie irrésistible. Cette obsession empoisonne peu à peu leur histoire. Clara s’enfuit. Dans le même temps, Nicolas, son père, parti faire de l’urbanisme en Afrique (turn), noue une liaison avec une nommée Anne-Lise, project manager de l’entreprise Aelys qui fournit des transports, des adductions d’eau et du numérique. À l’inverse de l’histoire naïve et sincère que vit son fils, c’est une relation entre deux personnes dites « adultes », plus ou moins désillusionnées, qui au fond n’y croient pas elles-mêmes et, après quelques plaisirs, s’offriront surtout de la déception. Nicolas se reproche d’être infidèle à Louise mais ne trouve pas de raisons suffisantes pour agir autrement. Dans quelle mesure sommes-nous capable d’amour ? C’est la question qui inaugurait le tome IV. Cependant François Rubien, l’ancien vétérinaire de Villefleurs, est mort en 2009, laissant deux maisons, celle de Villefleurs et celle de Vernery-sur-Arre, qu’il tenait de son épouse. Emmanuelle, une des soeurs de Nicolas, après avoir gagné beaucoup d’argent en développant la chaîne de prêt-à-porter Celiman, va se réinstaller dans la maison de famille à Vernery. Elle semble se muer ainsi en une sorte de figure tutélaire, préservant tant bien que mal un lien entre passé et présent. « “Homère ne conclut pas, la Bible ne conclut pas”, notait Flaubert. Eh bien moi non plus. Il n’y a aucune élucidation finale dans La Grande Intrigue, pas de grand secret, pas de thèse. On y a parlé de ce monde et de ses transformations, des morts et des vivants, des pères et des fils, de l’origine et du turn, de l’amour ou de son absence. Je crois bien que j’ai terminé. » F. T.