share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le Livre de l'Amdouat

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le Livre de l'Amdouat

Le Livre de l'Amdouat

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le Livre de l'Amdouat"

Selon son titre égyptien, cet ensemble de textes et d'images s'intitule " Document écrit de la région cachée ". Ce texte consiste, pour une bonne partie, en un répertoire, un véritable guide de voyage. Il s'agit de connaître le monde de l'au-delà : dénombrer et nommer les êtres qui s'y trouvent, connaître ses portes et ses chemins, connaître les activités qui s'y déroulent, et les paroles que l'on y prononce. Fidèle à ce programme clairement énoncé, le texte déploie une litanie de neuf cent huit noms divins, égraine la nomenclature des étranges paysages qu'on y rencontre, détaille heure par heure le périple de la barque transportant le dieu solaire. Une plongée dans une théonymie et une topographie qui pourrait déconcerter le lecteur non averti. Mais le décourager certes non, espérons-le, car cet inévitable dépaysement est la condition pour entrer sans trucage et sans maquillage dans le monde imaginaire des anciens Egyptiens. François Schuler a bien compris qu'une adaptation à la sauce moderne d'un tel texte le conduirait à le vicier de sa substance. Il nous propose une traduction proche du texte égyptien, et donc respectueuse de ce dernier. Il faut par conséquent suivre, et accepter, pas à pas, cette langue liturgique, répétitive, dans laquelle les mêmes formules sont constamment égrainées ; une langue qui aime l'euphémisme, le mode allusif, les formules de style. Et surtout une langue qui énonce une théologie complexe. Le monde que nous dévoile l'Amdouat, et que nous évoque l'ensemble de la documentation funéraire analogue, est un univers qui demande un prudent et long travail pour celui qui veut le connaître, et tenter de mieux le comprendre, tout en sachant fort bien que nombre de ses aspects demeureront obscurs. Lire l'Amdouat aujourd'hui est une façon d'entrer dans l'univers symbolique des anciens Egyptiens, et dans leur vision de l'éternité. Car le fin mot est bien l'idée de renaissance, laquelle inévitablement associée à la connaissance : savoir nommer les dieux et l'espace, connaître le monde de l'au-delà pour l'arpenter sans crainte et pour en vaincre les périls. Un voyage magique dans les méandres de l'au-delà, un thème dont les filiations iront jusqu'à La Flûte Enchantée.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 309  pages
  • Dimensions :  2.6cmx13.6cmx21.4cm
  • Poids : 222.3g
  • Editeur :   José Corti Editions Paru le
  • Collection : Merveilleux
  • ISBN :  2714308864
  • EAN13 :  9782714308863

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Selon son titre égyptien, cet ensemble de textes et d'images s'intitule " Document écrit de la région cachée ". Ce texte consiste, pour une bonne partie, en un répertoire, un véritable guide de voyage. Il s'agit de connaître le monde de l'au-delà : dénombrer et nommer les êtres qui s'y trouvent, connaître ses portes et ses chemins, connaître les activités qui s'y déroulent, et les paroles que l'on y prononce. Fidèle à ce programme clairement énoncé, le texte déploie une litanie de neuf cent huit noms divins, égraine la nomenclature des étranges paysages qu'on y rencontre, détaille heure par heure le périple de la barque transportant le dieu solaire. Une plongée dans une théonymie et une topographie qui pourrait déconcerter le lecteur non averti. Mais le décourager certes non, espérons-le, car cet inévitable dépaysement est la condition pour entrer sans trucage et sans maquillage dans le monde imaginaire des anciens Egyptiens. François Schuler a bien compris qu'une adaptation à la sauce moderne d'un tel texte le conduirait à le vicier de sa substance. Il nous propose une traduction proche du texte égyptien, et donc respectueuse de ce dernier. Il faut par conséquent suivre, et accepter, pas à pas, cette langue liturgique, répétitive, dans laquelle les mêmes formules sont constamment égrainées ; une langue qui aime l'euphémisme, le mode allusif, les formules de style. Et surtout une langue qui énonce une théologie complexe. Le monde que nous dévoile l'Amdouat, et que nous évoque l'ensemble de la documentation funéraire analogue, est un univers qui demande un prudent et long travail pour celui qui veut le connaître, et tenter de mieux le comprendre, tout en sachant fort bien que nombre de ses aspects demeureront obscurs. Lire l'Amdouat aujourd'hui est une façon d'entrer dans l'univers symbolique des anciens Egyptiens, et dans leur vision de l'éternité. Car le fin mot est bien l'idée de renaissance, laquelle inévitablement associée à la connaissance : savoir nommer les dieux et l'espace, connaître le monde de l'au-delà pour l'arpenter sans crainte et pour en vaincre les périls. Un voyage magique dans les méandres de l'au-delà, un thème dont les filiations iront jusqu'à La Flûte Enchantée.