share_book
Envoyer cet article par e-mail

En lieu sûr

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
En lieu sûr

En lieu sûr

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "En lieu sûr"

Publié en 1987, soit six ans avant la mort de l'écrivain, c'est le dernier des grands romans de Stegner - son finale... en sourdine. Deux couples d'enseignants à l'âge de la retraite, qui se connaissent depuis les années trente, se retrouvent pour des vacances dans une maison perdue au milieu des forêts. Passé et présent jouent à cache-cache, cependant que la mort rôde en fond de décor... A la sortie du livre, Stegner s'était expliqué sur ses intentions (l'histoire, on le devine, est assez largement autobiographique) : " Je voulais faire toucher du doigt une vérité moins fardée encore que d'habitude. Faire entendre une musique qui ne remuerait que de tout petits bruits, mais dont les échos iraient loin. "

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 400  pages
  • Dimensions :  2.6cmx13.6cmx20.4cm
  • Poids : 458.1g
  • Editeur :   Phébus Paru le
  • Collection : Littérature étrangère
  • ISBN :  2859409114
  • EAN13 :  9782859409111
  • Classe Dewey :  813.54
  • Langue : Français

D'autres livres de Wallace Stegner

Le goût sucré des pommes sauvages

Ce n'est qu'en 1990, soit trois ans avant sa mort, que Stegner aura rassemblé en volume l'essentiel de ses nouvelles – dont on n'a retenu ici que la plus haute fleur (cinq textes, pas plus). Il s'agit là pour la plupart d'œuvres de jeunesse, l'écrivain ayant assez tôt délaissé le genre pour ...

La Vie obstinée

Trilogie romanesque. Premier volume : 416 pages, 10.50 euros. Deuxième volume : 256 pages, 8.90 euros Troisième volume : 384 page, 10.50 euros La trilogie romanesque de la "Bounty relate", selon trois points de vue différents, mais toujours avec la même captivante minutie, l'histoire tragique d'...

La montagne en sucre

La "montagne en sucre", c'est le rêve américain, et Bo Mason aimerait bien y croquer. Il sait que là-bas, toujours plus à l'Ouest, des trésors cachés n'attendent que lui... Des trésors qui ressemblent fort à des mirages: on est en 1905, le temps des pionniers est révolu. Du saloon clandesti...

Angle d'équilibre

Un vieil historien ronchon, unijambiste et condamné au fauteuil roulant, plaqué au surplus par sa douce, s'occupe à trier des archives de famille pour tenter de conjurer comme il peut la mort qui guette au prochain tournant - ou à celui d'après si l'on veut rester optimiste. C'est ainsi qu'il v...

Voir tous les livres de Wallace Stegner

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Publié en 1987, soit six ans avant la mort de l'écrivain, c'est le dernier des grands romans de Stegner - son finale... en sourdine. Deux couples d'enseignants à l'âge de la retraite, qui se connaissent depuis les années trente, se retrouvent pour des vacances dans une maison perdue au milieu des forêts. Passé et présent jouent à cache-cache, cependant que la mort rôde en fond de décor... A la sortie du livre, Stegner s'était expliqué sur ses intentions (l'histoire, on le devine, est assez largement autobiographique) : " Je voulais faire toucher du doigt une vérité moins fardée encore que d'habitude. Faire entendre une musique qui ne remuerait que de tout petits bruits, mais dont les échos iraient loin. "