share_book
Envoyer cet article par e-mail

Aithra et Pandora : Femmes, Genre et Cité dans la Grèce antique

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Aithra et Pandora : Femmes, Genre et Cité dans la Grèce antique

Aithra et Pandora : Femmes, Genre et Cité dans la Grèce antique

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Aithra et Pandora : Femmes, Genre et Cité dans la Grèce antique"

Aithra, mère de Thésée, et Pandora, la première mortelle créée par la volonté de Zeus, sont les figures emblématiques de ce parcours historiographique dans la société grecque de l'Antiquité. Vierges ou mères, épouses ou filles, les femmes hellènes sont confrontées au monde des citoyens dans le cadre de la cité. Pauline Schmitt Pantel s'attache ici à étudier les résonances politiques de ces rapports éminemment complexes et souvent conflictuels, qui ne nous sont accessibles que par l'intermédiaire de discours masculins. Les textes réunis dans ce recueil sont le fruit d'une réflexion commencée dans les années soixante-dix. L'auteure, qui entame alors sa carrière universitaire à l'Université de Paris 7, participe avec enthousiasme au laboratoire d'idées d'où va bientôt émerger le nouveau domaine de l'histoire des femmes. Entre prise de conscience féministe et recherche théorique, elle explore ce que nous disent les auteurs classiques, d'Homère à Plutarque, à propos de la différence des sexes et de son importance pour l'imaginaire grec. L'apport conceptuel de la notion de genre viendra ensuite affiner ce travail, qui s'appuie également sur une analyse iconographique et se développe autour de trois grands thèmes : la jeunesse et la reproduction du corps civique, la séparation et le partage des espaces, la violence et l'héroïsme. Chacun d'entre eux est abordé sous des angles différents, dans une approche où l'enquête érudite sur le passé fait écho aux questions du présent.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 232  pages
  • Dimensions :  1.8cmx15.6cmx23.8cm
  • Poids : 340.2g
  • Editeur :   L'harmattan Paru le
  • Collection : Bibliothèque du féminisme
  • ISBN :  2296089615
  • EAN13 :  9782296089617
  • Classe Dewey :  938
  • Langue : Français

D'autres livres de Pauline Schmitt Pantel

Dieux et déesses de la Grèce expliqués aux enfants

Comment sont nés les dieux ? Quelle est leur action ? Quel culte leur est rendu ? Qu'est-ce que l'Olympe ? Pourquoi Hercule a-t-il accompli douze travaux ? Quelle est la place des déesses ? Et qu'en est-il de la terrible histoire d'Œdipe qui assassina son père et épousa sa mère ? Pauline Schmi...

Voir tous les livres de Pauline Schmitt Pantel

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Aithra, mère de Thésée, et Pandora, la première mortelle créée par la volonté de Zeus, sont les figures emblématiques de ce parcours historiographique dans la société grecque de l'Antiquité. Vierges ou mères, épouses ou filles, les femmes hellènes sont confrontées au monde des citoyens dans le cadre de la cité. Pauline Schmitt Pantel s'attache ici à étudier les résonances politiques de ces rapports éminemment complexes et souvent conflictuels, qui ne nous sont accessibles que par l'intermédiaire de discours masculins. Les textes réunis dans ce recueil sont le fruit d'une réflexion commencée dans les années soixante-dix. L'auteure, qui entame alors sa carrière universitaire à l'Université de Paris 7, participe avec enthousiasme au laboratoire d'idées d'où va bientôt émerger le nouveau domaine de l'histoire des femmes. Entre prise de conscience féministe et recherche théorique, elle explore ce que nous disent les auteurs classiques, d'Homère à Plutarque, à propos de la différence des sexes et de son importance pour l'imaginaire grec. L'apport conceptuel de la notion de genre viendra ensuite affiner ce travail, qui s'appuie également sur une analyse iconographique et se développe autour de trois grands thèmes : la jeunesse et la reproduction du corps civique, la séparation et le partage des espaces, la violence et l'héroïsme. Chacun d'entre eux est abordé sous des angles différents, dans une approche où l'enquête érudite sur le passé fait écho aux questions du présent.