share_book
Envoyer cet article par e-mail

Indiens dérivé

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Indiens dérivé

Indiens dérivé

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Indiens dérivé"

L'Indien demeure le thème exotique le plus inusable du cinéma et de la littérature dite d'aventure. En imaginant et en "imageant" les sociétés amérindiennes conformément à nos hantises et à nos rêves, nous avons oublié qu'elles n'étaient, et ne sont, ni meilleures ni pires que les autres : différentes, nées d'une autre histoire, évoluant dans une dynamique propre. L'Indien des Plaines, sous sa coiffe emplumée hollywoodienne, n’a que trop souvent contribué (malgré lui, certes) à cacher la foule des autres peuples : chasseurs de forêts boréales, nomades des déserts californiens ou du Grand Bassin, commerçants de la côte du Pacifique, mondes iroquoïens, puissances creeks ou cherokees… On trouvera dans cet ouvrage un aperçu des très riches productions matérielles nord-amérindiennes, on feuillettera le vaste catalogue d’images nées de la Rencontre, où l’Européen, troublé, trahit son effroi, son ravissement. L’Indien, en une galerie de portraits antinomiques, y joue le rôle du cannibale, du cruel barbare, du noble sauvage, du sage, de la victime…

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 192  pages
  • Dimensions :  1.2cmx19.4cmx27.0cm
  • Poids : 1161.2g
  • Editeur :   éditions Du Chêne Paru le
  • ISBN :  2812304553
  • EAN13 :  9782812304552
  • Classe Dewey :  390.097
  • Langue : Français

D'autres livres de Marie-Hélène Fraïssé

Radisson

Après une enfance modeste, en France puis au Canada dans la petite bourgade de Trois-Rivières, le jeune Pierre-Esprit Radisson est capturé, torturé et finalement adopté par les indiens Mohawk du haut Hudson. Façonné par cette dure expérience, rompu aux langues et aux coutumes [....]...

Indiens (Ancien prix éditeur : 45,50 Euros)

Hier cruel Peau-Rouge à tomahawk, aujourd'hui gardien de la Terre Mère, l'Indien fascine. Les sociétés amérindiennes seraient-elles meilleures que les nôtres ? Force est de constater, quand on les rencontre, qu'elles sont simplement, puissamment humaines. Et d'une incroyable diversité. A trav...

Voir tous les livres de Marie-Hélène Fraïssé

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

L'Indien demeure le thème exotique le plus inusable du cinéma et de la littérature dite d'aventure. En imaginant et en "imageant" les sociétés amérindiennes conformément à nos hantises et à nos rêves, nous avons oublié qu'elles n'étaient, et ne sont, ni meilleures ni pires que les autres : différentes, nées d'une autre histoire, évoluant dans une dynamique propre. L'Indien des Plaines, sous sa coiffe emplumée hollywoodienne, n’a que trop souvent contribué (malgré lui, certes) à cacher la foule des autres peuples : chasseurs de forêts boréales, nomades des déserts californiens ou du Grand Bassin, commerçants de la côte du Pacifique, mondes iroquoïens, puissances creeks ou cherokees… On trouvera dans cet ouvrage un aperçu des très riches productions matérielles nord-amérindiennes, on feuillettera le vaste catalogue d’images nées de la Rencontre, où l’Européen, troublé, trahit son effroi, son ravissement. L’Indien, en une galerie de portraits antinomiques, y joue le rôle du cannibale, du cruel barbare, du noble sauvage, du sage, de la victime…