share_book
Envoyer cet article par e-mail

L'Art sans art d'Henri Cartier-Bresson

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
L'Art sans art d'Henri Cartier-Bresson

L'Art sans art d'Henri Cartier-Bresson

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "L'Art sans art d'Henri Cartier-Bresson"

Photographe (co-fondateur de l'agence Magnum), peintre, dessinateur... Artiste complet, Henri Cartier-Bresson ? C'est rien de le dire ! Mais, Cartier-Bresson est d'abord un homme complet. D'où le titre ironique, paradoxal, de ce somptueux ouvrage : L'Art sans art, remarquablement conduit par Jean-Pierre Montier, universitaire, auteur d'une thèse précisément consacrée au photographe. Un ouvrage où l'on retrouve quelques-unes des plus fameuses images d'HCB, partagées par les lignes géométriques, des ombres et lumières : Trafalgar Square le jour du couronnement de George VI (1937), Hudson et Manhattan (1946), les Halles de Baltard (1952), Quai des Tuileries (1955), Entracte à Glyndebourne (1955), Impasse dans le quartier cubain à New York, images sublimes, connues et reconnues, auxquelles s'ajoutent des portraits de Colette, de Balthus, de Coco Chanel, de Marilyn Monroe, de Braque et de Roland Barthes... Mais justement, tout l'intérêt de cet ouvrage porte sur des oeuvres ignorées de Cartier-Bresson : ses dessins, ses huiles. Des oeuvres qui font la part belle aux lignes imbriquées, à la matière, à la couleur, influencées tantôt par Bonnard, tantôt par Matisse, et qui révèlent un autre aspect de cet extraordinaire artiste, à l'oeil singulier. --Céline Darner --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 327  pages
  • Dimensions :  2.6cmx24.2cmx33.0cm
  • Poids : 2041.2g
  • Editeur :   Flammarion Paru le
  • Collection : Idees et recherches
  • ISBN :  2081208105
  • EAN13 :  9782081208100
  • Langue : Français

D'autres livres de Jean-Pierre Montier

Littérature et Photographie

Longtemps la critique littéraire a ignoré superbement la photographie et le rôle qu'elle a eu en relation avec le discours ou l'esthétique littéraires, au point que des ouvrages universitaires sur le naturalisme ne mentionnent même pas cette invention! Les récents travaux de quelques chercheu...

Mots et images de Guillevic (1DVD)

L'originalité de cet ouvrage consiste en deux composantes interactives un recueil d'articles signés par des spécialistes de poésie contemporaine en général, de l'œuvre de Guillevic en particulier ; un DVD évoquant la personnalité de Guillevic et surtout une part importante de sa création, ...

Proust et les images : Peinture, photographie, cinéma, vidéo

L'approche classique du dialogue entre les arts se penche sur des correspondances ou des analogies, élabore des parallèles. Or, c'est d'une démarche neuve qu'il sera ici question. L'œuvre de Marcel Proust fait émerger dans toute sa complexité le fonctionnement de l'activité de " représentati...

Voir tous les livres de Jean-Pierre Montier

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Photographe (co-fondateur de l'agence Magnum), peintre, dessinateur... Artiste complet, Henri Cartier-Bresson ? C'est rien de le dire ! Mais, Cartier-Bresson est d'abord un homme complet. D'où le titre ironique, paradoxal, de ce somptueux ouvrage : L'Art sans art, remarquablement conduit par Jean-Pierre Montier, universitaire, auteur d'une thèse précisément consacrée au photographe. Un ouvrage où l'on retrouve quelques-unes des plus fameuses images d'HCB, partagées par les lignes géométriques, des ombres et lumières : Trafalgar Square le jour du couronnement de George VI (1937), Hudson et Manhattan (1946), les Halles de Baltard (1952), Quai des Tuileries (1955), Entracte à Glyndebourne (1955), Impasse dans le quartier cubain à New York, images sublimes, connues et reconnues, auxquelles s'ajoutent des portraits de Colette, de Balthus, de Coco Chanel, de Marilyn Monroe, de Braque et de Roland Barthes... Mais justement, tout l'intérêt de cet ouvrage porte sur des oeuvres ignorées de Cartier-Bresson : ses dessins, ses huiles. Des oeuvres qui font la part belle aux lignes imbriquées, à la matière, à la couleur, influencées tantôt par Bonnard, tantôt par Matisse, et qui révèlent un autre aspect de cet extraordinaire artiste, à l'oeil singulier. --Céline Darner --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.