share_book
Envoyer cet article par e-mail

Lignes de front

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Lignes de front

Lignes de front

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Lignes de front"

LIGNES DE FRONT Avital Ronell October 2010, 180 pages Philosophe engagée, Avital Ronell ne cesse de penser les symptômes de notre époque en avant-poste sur la ligne de front. Ce présent recueil rassemble quatre textes importants, précédés d’un avant-propos inédit, destiné à la traduction française.  Tropes d’assaut. Dans cet article-pamphlet devenu une bannière pour les intellectuels opposants à la guerre du Golfe, Avital Ronell scrute les mécanismes d’une logique de guerre meurtrière avec une acuité dont nous savons aujourd’hui à quel point elle était prophétique, puis complète sa réflexion d’une relecture pour notre temps du Projet de paix perpétuelle d’Emmanuel Kant.  Rétribution indirecte. La réédition en plusieurs langues du texte féministe radical, le SCUM Manifesto, de Valerie Solanas, celle qui a tiré à bout portant sur Andy Warhol, est l’occasion pour Avital Ronell d’extraire de ce texte son noyau de colère et de révolte, et d’interroger à nouveau ce que l’on appelle la guerre des sexes.  Solitaire étrangère. Bordeaux, 1802. Friedrich Hölderlin est précepteur chez le consul de Hambourg. Son séjour lui inspire Andenken (« Souvenir »), l’un des sommets de sa poésie. Puis il se réfugie dans le silence. Plus d’un siècle s’écoule avant que Heidegger lui consacre un séminaire. Suivant pas à pas le commentaire du philosophe, mais aussi les traces de « l’étranger sacré » chez Hölderlin, Avital Ronell s’interroge sur l’expérience moderne du deuil tel que le poète l’a nommée.  L’indélicatesse d’un interminable fondu au noir… Comment prendre congé d’un ami, sinon en accompagnant son sens aigu de la détresse ? Avec humour et gravité, pour saluer l’un de ses plus chers maîtres, Avital Ronell, avec cet émouvant hommage au blues de Philippe Lacoue-Labarthe, compose un portrait du philosophe qui est aussi un autoportrait de l’auteur aux prises avec la perte.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 180  pages
  • Dimensions :  1.4cmx12.0cmx19.8cm
  • Poids : 199.6g
  • Editeur :   Stock Paru le
  • Collection : Essais - Documents
  • ISBN :  223406404X
  • EAN13 :  9782234064041
  • Classe Dewey :  191
  • Langue : Français

D'autres livres de Avital Ronell

Stupidity

Stupidity. La bêtise a toujours opposé à l'urgence politique une résistance muette, inexplicable. La bêtise n'est pas le simple contraire du savoir, pas plus qu'elle ne constitue l'autre de la pensée. Où la situer, comment l'appréhender, que nous dit-elle sur nous? Avital Ronell analyse [...

Telephone Book : Technologie, schizophrénie et langue électrique

Qui est à l'appareil ? Qu'appelle-t-on prendre un appel ? Les cordes vocales ont-elles la fibre ombilicale ? D'un simple coup de fil peut-on lier réponse et responsabilité ? Ces interrogations, et d'autres plus curieuses encore, n'ont pu être posées qu'avec l'objet faussement familier du " tél...

Test drive : La passion de l'épreuve

Avital Ronell, remarquable philosophe américaine dont l'oeuvre commence à être traduite très largement à l'étranger, s'attache ici à comprendre cette étrange passion humaine : le test. Pourquoi sommes-nous si enclins à nous mettre à l'épreuve, à nous y soumettre, nous et nos proches, dan...

American philo - Entretiens avec Avital Ronell

Avital Ronell est une figure exceptionnelle de la nouvelle scène philosophique américaine. Amie proche de Derrida, avec qui elle coenseignait aux États-Unis, Ronell s'attache, dans le sillage de la déconstruction, à déplacer les champs traditionnels dévolus à la philosophie: ontologie, méta...

Voir tous les livres de Avital Ronell

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

LIGNES DE FRONT Avital Ronell October 2010, 180 pages Philosophe engagée, Avital Ronell ne cesse de penser les symptômes de notre époque en avant-poste sur la ligne de front. Ce présent recueil rassemble quatre textes importants, précédés d’un avant-propos inédit, destiné à la traduction française.  Tropes d’assaut. Dans cet article-pamphlet devenu une bannière pour les intellectuels opposants à la guerre du Golfe, Avital Ronell scrute les mécanismes d’une logique de guerre meurtrière avec une acuité dont nous savons aujourd’hui à quel point elle était prophétique, puis complète sa réflexion d’une relecture pour notre temps du Projet de paix perpétuelle d’Emmanuel Kant.  Rétribution indirecte. La réédition en plusieurs langues du texte féministe radical, le SCUM Manifesto, de Valerie Solanas, celle qui a tiré à bout portant sur Andy Warhol, est l’occasion pour Avital Ronell d’extraire de ce texte son noyau de colère et de révolte, et d’interroger à nouveau ce que l’on appelle la guerre des sexes.  Solitaire étrangère. Bordeaux, 1802. Friedrich Hölderlin est précepteur chez le consul de Hambourg. Son séjour lui inspire Andenken (« Souvenir »), l’un des sommets de sa poésie. Puis il se réfugie dans le silence. Plus d’un siècle s’écoule avant que Heidegger lui consacre un séminaire. Suivant pas à pas le commentaire du philosophe, mais aussi les traces de « l’étranger sacré » chez Hölderlin, Avital Ronell s’interroge sur l’expérience moderne du deuil tel que le poète l’a nommée.  L’indélicatesse d’un interminable fondu au noir… Comment prendre congé d’un ami, sinon en accompagnant son sens aigu de la détresse ? Avec humour et gravité, pour saluer l’un de ses plus chers maîtres, Avital Ronell, avec cet émouvant hommage au blues de Philippe Lacoue-Labarthe, compose un portrait du philosophe qui est aussi un autoportrait de l’auteur aux prises avec la perte.