share_book
Envoyer cet article par e-mail

Les Luc Binh. Souvenirs d'un Marin du Fleuve. Indochine 1952-1954

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Les Luc Binh. Souvenirs d'un Marin du Fleuve. Indochine 1952-1954

Les Luc Binh. Souvenirs d'un Marin du Fleuve. Indochine 1952-1954

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Les Luc Binh. Souvenirs d'un Marin du Fleuve. Indochine 1952-1954"

Pour découvrir une facette méconnue du conflit indochinois, la guerre du fleuve, et comprendre le " mal jaune " !, Après deux ans à l'Ecole navale et la traditionnelle croisière à bord de la Jeanne d'Arc, François Jourdier est affecté aux Forces Fluviales de l'Indochine Sud. Pendant vingt-sept mois, il participe à la guerre du fleuve, d'abord dans la région de Saigon, puis dans le delta du Mékong. Responsable de petites unités, de leurs équipages et souvent des troupes transportées, le jeune enseigne de vaisseau de vingt-deux ans doit prendre des décisions, faire des choix. A son arrivée, en juillet 1952, la guerre semble en passe d'être gagnée. De Lattre vient de mourir, mais sa présence se sent encore, il a secoué le corps expéditionnaire et lui a rendu la foi en une victoire que tous croient désormais possible. Deux ans après pourtant, la bataille de Dien Bien Phu sonne le glas de l'Indochine française. Ces souvenirs d'un marin du fleuve atteint par le " mal jaune " entraînent le lecteur à la découverte d'une guerre méconnue, et pourtant elle aussi meurtrière. Un voyage au fil de l'eau, parmi les luc binh (jacinthes d'eau), à la rencontre d'un pays et d'une population à l'attrait irrésistible, en dépit des combats.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 120  pages
  • Dimensions :  1.2cmx20.6cmx29.0cm
  • Poids : 480.8g
  • Editeur :   L'esprit Du Livre Editions Paru le
  • Collection : Images d'histoire
  • ISBN :  2915960488
  • EAN13 :  9782915960488
  • Langue : Français

D'autres livres de François Jourdier

De Judas à Tartuffe : Lettres au journal Le Monde, 2003-2008

A l'instigation de Vladimir Volkoff, j'ai publié en 2004 La Désinformation et le journal " Le Monde " (éditions du Rocher) qui reprenait les lettres que j'avais adressées au Monde de 1995 à 2002. Cela fait quinze ans que j'écris au Monde environ quarante lettres par an, qui sont autant de bill...

La Désinformation et le Journal le monde

Depuis des années François Jourdier écrit au Monde en réaction à la façon dont le journal traite de l'actualité et des thèmes de société de notre époque. Bulletins d'humeur, rédigés généralement le jour même, encore marqués de l'indignation devant ce qu'il faut bien appeler de la d...

Prix : 244 DH

Voir tous les livres de François Jourdier

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Pour découvrir une facette méconnue du conflit indochinois, la guerre du fleuve, et comprendre le " mal jaune " !, Après deux ans à l'Ecole navale et la traditionnelle croisière à bord de la Jeanne d'Arc, François Jourdier est affecté aux Forces Fluviales de l'Indochine Sud. Pendant vingt-sept mois, il participe à la guerre du fleuve, d'abord dans la région de Saigon, puis dans le delta du Mékong. Responsable de petites unités, de leurs équipages et souvent des troupes transportées, le jeune enseigne de vaisseau de vingt-deux ans doit prendre des décisions, faire des choix. A son arrivée, en juillet 1952, la guerre semble en passe d'être gagnée. De Lattre vient de mourir, mais sa présence se sent encore, il a secoué le corps expéditionnaire et lui a rendu la foi en une victoire que tous croient désormais possible. Deux ans après pourtant, la bataille de Dien Bien Phu sonne le glas de l'Indochine française. Ces souvenirs d'un marin du fleuve atteint par le " mal jaune " entraînent le lecteur à la découverte d'une guerre méconnue, et pourtant elle aussi meurtrière. Un voyage au fil de l'eau, parmi les luc binh (jacinthes d'eau), à la rencontre d'un pays et d'une population à l'attrait irrésistible, en dépit des combats.