share_book
Envoyer cet article par e-mail

L'Aigle et le Dragon: Démesure européenne et mondialisation au XVIe siècle

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
L'Aigle et le Dragon: Démesure européenne et mondialisation au XVIe siècle

L'Aigle et le Dragon: Démesure européenne et mondialisation au XVIe siècle

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "L'Aigle et le Dragon: Démesure européenne et mondialisation au XVIe siècle"

Depuis le XVIe siècle le destin des hommes- qu'ils le  veuillent ou non- se déploie sur une scène planétaire.  Au début des années 1520, alors que Magellan fait voile  vers l'Asie par la route de l'Ouest, Cortés s'empare  de Mexico, et des Portugais, installés à Malacca, rêvent de  coloniser la Chine. L'Aigle aztèque se laisse anéantir, mais le  Dragon chinois élimine les intrus – non sans avoir récupéré  leurs canons.  Ces deux épisodes marquent une étape déterminante dans  notre histoire. Pour la première fois, des êtres originaires de  trois continents se rencontrent, s'affrontent ou se métissent.  Le Nouveau Monde devient inséparable des Européens qui  vont le conquérir. Et l'Empire céleste s'impose, pour  longtemps, comme une proie inaccessible.  Serge Gruzinski raconte ce face-à-face avec des  civilisations que tout séparait, mais qui, il y a cinq siècles, fascinaient déjà les  contemporains. Dans cette nouvelle et superbe exploration des  mondes de la Renaissance, il démonte les rouages de la mon- dialisation ibérique qui a fait de l'Amérique et de la Chine  des partenaires obligés pour les Européens. Serge Gruzinski, historien de renommée internationale (directeur  de recherche au CNRS, il enseigne en France, à l'EHESS,  et aux-Etats-Unis, à l'université de Princeton), est l'auteur de  nombreux ouvrages dont La Pensée métisse (Fayard, 1999) et  Les Quatre Parties du monde (La Martinière,2004).

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 350  pages
  • Dimensions :  3.6cmx13.4cmx21.4cm
  • Poids : 598.7g
  • Editeur :   Fayard Paru le
  • Collection : Nouvelles Etudes Historiques
  • ISBN :  2213656088
  • EAN13 :  9782213656083

D'autres livres de Serge Gruzinski

Les Quatre Parties du monde

Les quatre parties du monde. Dominer " les quatre parties du monde " : telle était l'ambition de 1a Monarchie catholique (1580-1640). Pour imposer leur présence, Espagnols et Portugais apprennent à maîtriser des milieux inconnus, tandis que du Mexique au Japon, du Brésil aux côtes [....]...

Le destin brisé de l'empire aztèque

Comment une poignée d'Espagnols a-t-elle pu conquérir une contrée de 200 000 km2, forte de plusieurs millions d'hommes, pour y imposer le christianisme et la soumission à la couronne d'Espagne ? Quelle faiblesse minait cet immense empire que nous appelons aztèque ? Quelle civilisation est née ...

Quelle heure est-il là-bas ? : Amérique et islam à l'orée des Temps modernes

A l'échelle du globe, qu'est-ce qui circule, ou ne circule pas, entre les cultures ? Nous en faisons l'expérience à travers la mondialisation : nous vivons dans le flux immédiat des nouvelles du monde, cependant que, paradoxalement, nos vieilles façons de sentir persistent. Le démantèlement p...

Voir tous les livres de Serge Gruzinski

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Depuis le XVIe siècle le destin des hommes- qu'ils le  veuillent ou non- se déploie sur une scène planétaire.  Au début des années 1520, alors que Magellan fait voile  vers l'Asie par la route de l'Ouest, Cortés s'empare  de Mexico, et des Portugais, installés à Malacca, rêvent de  coloniser la Chine. L'Aigle aztèque se laisse anéantir, mais le  Dragon chinois élimine les intrus – non sans avoir récupéré  leurs canons.  Ces deux épisodes marquent une étape déterminante dans  notre histoire. Pour la première fois, des êtres originaires de  trois continents se rencontrent, s'affrontent ou se métissent.  Le Nouveau Monde devient inséparable des Européens qui  vont le conquérir. Et l'Empire céleste s'impose, pour  longtemps, comme une proie inaccessible.  Serge Gruzinski raconte ce face-à-face avec des  civilisations que tout séparait, mais qui, il y a cinq siècles, fascinaient déjà les  contemporains. Dans cette nouvelle et superbe exploration des  mondes de la Renaissance, il démonte les rouages de la mon- dialisation ibérique qui a fait de l'Amérique et de la Chine  des partenaires obligés pour les Européens. Serge Gruzinski, historien de renommée internationale (directeur  de recherche au CNRS, il enseigne en France, à l'EHESS,  et aux-Etats-Unis, à l'université de Princeton), est l'auteur de  nombreux ouvrages dont La Pensée métisse (Fayard, 1999) et  Les Quatre Parties du monde (La Martinière,2004).