share_book
Envoyer cet article par e-mail

Clint Fucking Eastwood

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Clint Fucking Eastwood

Clint Fucking Eastwood

  (Auteur)


Prix : 104,00 DH TTC


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Clint Fucking Eastwood"

EXTRAIT : Eastwood a le droit à un étrange traitement de faveur qui s'explique, me semble-t-il, par le fait qu'on a cru, et continue à croire, au fétiche. Il y a une façon d'héroïsation du cinéaste qui fonctionne à plein chez les spectateurs, comme s'ils étaient contents d avoir encore un objet à vénérer. Je pousserais volontiers un pas plus loin en précisant que le fétiche que vénèrent les spectateurs français ce n'est pas seulement l'homme Eastwood mais l'homme qui se prend pour la vieille Amérique, pour l'Amérique idéale. --http://www.capricci.fr/editions.php?type=9

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 96  pages
  • Dimensions :  1.0cmx11.8cmx16.6cm
  • Poids : 81.6g
  • Editeur :   Capricci Editions Paru le
  • Collection : Actualité critique
  • ISBN :  291804038X
  • EAN13 :  9782918040385
  • Langue : Français

D'autres livres de Stéphane Bouquet

Sergeï Eisenstein

Sergueï Mikhaïlovitch Eisenstein est " le " cinéaste de la révolution soviétique, et les images de ses films se superposent aux photos d'archive dans l'imaginaire collectif. Les deux expériences essentielles pour sa formation sont la lecture de Freud et sa rencontre avec Meyerhold. Passionné ...

L'Évangile selon Saint Matthieu

À la surprise des témoins des années 60, et dans un parfum de scandale, le poète rebelle, l'écrivain marxiste engagé, adapte à l'écran l'Evangile de Matthieu. Pasolini atteint une authenticité convaincante grâce à une mise en scène qui allie un réalisme de reportage et stylisation de ce...

Voir tous les livres de Stéphane Bouquet

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

EXTRAIT : Eastwood a le droit à un étrange traitement de faveur qui s'explique, me semble-t-il, par le fait qu'on a cru, et continue à croire, au fétiche. Il y a une façon d'héroïsation du cinéaste qui fonctionne à plein chez les spectateurs, comme s'ils étaient contents d avoir encore un objet à vénérer. Je pousserais volontiers un pas plus loin en précisant que le fétiche que vénèrent les spectateurs français ce n'est pas seulement l'homme Eastwood mais l'homme qui se prend pour la vieille Amérique, pour l'Amérique idéale. --http://www.capricci.fr/editions.php?type=9