share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le Livre des Amis de Dieu ou les Institutions divines

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le Livre des Amis de Dieu ou les Institutions divines

Le Livre des Amis de Dieu ou les Institutions divines

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le Livre des Amis de Dieu ou les Institutions divines"

En 1329, vingt-six propositions de Maître Eckhart sont condamnées par une bulle du pape Jean XXII. Son oeuvre se trouve pratiquement mise à l'Index. Il faudra attendre le début du XIXe siècle pour la réédition de quelques textes et le printemps 2010 pour une pleine réhabilitation de leur auteur. Comment expliquer alors que cette oeuvre, interdite de publication pendant des siècles, ait exercé une influence aussi profonde et aussi vaste ? Le mérite en revient pour l'essentiel à un ouvrage signé de son disciple direct Jean Tauler (1300-1361), les Institutions, qui, traduit dans la plupart des pays d'Europe, a connu un extraordinaire rayonnement. Véritable " Vulgate " de la mystique rhénane, il a été une source d'inspiration pour les plus hautes figures du Carmel espagnol (de Thérèse d'Avila à Jean de la Croix), de l'Ecole française de spiritualité (de Bérulle à Bernières) ou de l'illuminisme germanique (de Bôhme à Silesius). Or ce livre essentiel n'est pas dû à un seul homme, mais à tout un courant qui s'est agrégé autour de lui. L'époque est proche du chaos : séismes, famines, pogroms, fanatismes, pillages... La crise morale atteint tous les milieux. Dans ce paysage crépusculaire, des laïques se regroupent pour vivre selon l'Evangile, à l'exemple de leurs " maîtres de vie " (lebemeister) Eckhart et Tauler : on les appelle " Amis de Dieu ". Publiées sous le nom de Tauler, les Institutions sont l'oeuvre de ces " Amis de Dieu " : non pas un ouvrage de provenance unique, mais un ensemble de textes composés, paraphrasés ou recopiés par ces laïques en quête de vérité. Encore ces textes ne furent-ils recueillis et organisés que bien plus tard, à la chartreuse de Cologne, par d'autres " Amis de Dieu " : Nicolas Eschius, Pierre Canisius et Laurent Surius. On comprend alors que ce livre ait pu, au travers des siècles, toucher si profondément les hommes de bonne volonté. Ces Institutiones, qui se traduit simplement par enseignements, leçons, doctrines, ne sont pas un ouvrage de savants et de clercs, mais constituent, d'une époque à l'autre, un véritable Livre des Amis de Dieu.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 279  pages
  • Dimensions :  2.8cmx15.8cmx21.8cm
  • Poids : 440.0g
  • Editeur :   Arfuyen Paru le
  • Collection : ARFUYEN SPIRITU
  • ISBN :  2845901569
  • EAN13 :  9782845901568
  • Classe Dewey :  230

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

En 1329, vingt-six propositions de Maître Eckhart sont condamnées par une bulle du pape Jean XXII. Son oeuvre se trouve pratiquement mise à l'Index. Il faudra attendre le début du XIXe siècle pour la réédition de quelques textes et le printemps 2010 pour une pleine réhabilitation de leur auteur. Comment expliquer alors que cette oeuvre, interdite de publication pendant des siècles, ait exercé une influence aussi profonde et aussi vaste ? Le mérite en revient pour l'essentiel à un ouvrage signé de son disciple direct Jean Tauler (1300-1361), les Institutions, qui, traduit dans la plupart des pays d'Europe, a connu un extraordinaire rayonnement. Véritable " Vulgate " de la mystique rhénane, il a été une source d'inspiration pour les plus hautes figures du Carmel espagnol (de Thérèse d'Avila à Jean de la Croix), de l'Ecole française de spiritualité (de Bérulle à Bernières) ou de l'illuminisme germanique (de Bôhme à Silesius). Or ce livre essentiel n'est pas dû à un seul homme, mais à tout un courant qui s'est agrégé autour de lui. L'époque est proche du chaos : séismes, famines, pogroms, fanatismes, pillages... La crise morale atteint tous les milieux. Dans ce paysage crépusculaire, des laïques se regroupent pour vivre selon l'Evangile, à l'exemple de leurs " maîtres de vie " (lebemeister) Eckhart et Tauler : on les appelle " Amis de Dieu ". Publiées sous le nom de Tauler, les Institutions sont l'oeuvre de ces " Amis de Dieu " : non pas un ouvrage de provenance unique, mais un ensemble de textes composés, paraphrasés ou recopiés par ces laïques en quête de vérité. Encore ces textes ne furent-ils recueillis et organisés que bien plus tard, à la chartreuse de Cologne, par d'autres " Amis de Dieu " : Nicolas Eschius, Pierre Canisius et Laurent Surius. On comprend alors que ce livre ait pu, au travers des siècles, toucher si profondément les hommes de bonne volonté. Ces Institutiones, qui se traduit simplement par enseignements, leçons, doctrines, ne sont pas un ouvrage de savants et de clercs, mais constituent, d'une époque à l'autre, un véritable Livre des Amis de Dieu.