share_book
Envoyer cet article par e-mail

Corps d'enfance corps chinois : Sollers et la Chine

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Corps d'enfance corps chinois : Sollers et la Chine

Corps d'enfance corps chinois : Sollers et la Chine

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Corps d'enfance corps chinois : Sollers et la Chine"

Sollers et la Chine : c'est un livre à la fois nécessaire, évident (étonnant qu'il n'ait pas encore été écrit) et complètement superflu. N'y a-t-il pas suffisamment de livres comme cela ? A-t-on besoin de livres sur les livres ? Les grands livres se suffisent à eux-mêmes ; ceux de Sollers peuvent très bien se passer des commentaires faits sur eux. Mais l'a-t-on vraiment lu ? Pas sûr. Je propose ici ma propre lecture, procédant un peu « à la chinoise », tournant doucement autour des textes, les redisant un peu autrement, sans essayer de les forcer comme des coffres-forts qui recèleraient un trésor (le « sens »), n'y ajoutant rien, montrant cependant comment ils agissent sur moi, comment je les vis. L'art de citer, par l'unique effet d'une certaine disposition, éclaire un aspect du texte qui est déjà là. Montaigne ne procède pas autrement. Et Sollers non plus. Ma démarche est donc, en quelque sorte, imitative ; j'ajoute un simple fil à la trame du Livre en train de s'écrire. Car lire, ce que j'appelle lire, c'est rien moins que changer la vie.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 247  pages
  • Dimensions :  2.2cmx14.0cmx20.4cm
  • Poids : 322.1g
  • Editeur :   Editions Gallimard Paru le
  • Collection : L'infini
  • ISBN :  2070135616
  • EAN13 :  9782070135615
  • Langue : Français

D'autres livres de Jean-Michel Lou

Japon d'amelie nothomb

" Le Japon se prête aux jeux de miroirs, aux identifications, aux projections narcissiques, à la curiosité passionnée - au malentendu dans les deux sens. " Le Japon d'Amélie Nothomb est un voyage dans un paysage intérieur qui unit l'intense beauté à l'" inquiétante étrangeté ", l'Autre...

Voir tous les livres de Jean-Michel Lou

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Sollers et la Chine : c'est un livre à la fois nécessaire, évident (étonnant qu'il n'ait pas encore été écrit) et complètement superflu. N'y a-t-il pas suffisamment de livres comme cela ? A-t-on besoin de livres sur les livres ? Les grands livres se suffisent à eux-mêmes ; ceux de Sollers peuvent très bien se passer des commentaires faits sur eux. Mais l'a-t-on vraiment lu ? Pas sûr. Je propose ici ma propre lecture, procédant un peu « à la chinoise », tournant doucement autour des textes, les redisant un peu autrement, sans essayer de les forcer comme des coffres-forts qui recèleraient un trésor (le « sens »), n'y ajoutant rien, montrant cependant comment ils agissent sur moi, comment je les vis. L'art de citer, par l'unique effet d'une certaine disposition, éclaire un aspect du texte qui est déjà là. Montaigne ne procède pas autrement. Et Sollers non plus. Ma démarche est donc, en quelque sorte, imitative ; j'ajoute un simple fil à la trame du Livre en train de s'écrire. Car lire, ce que j'appelle lire, c'est rien moins que changer la vie.