share_book
Envoyer cet article par e-mail

Chemins de Compostelle et Patrimoine mondial

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Chemins de Compostelle et Patrimoine mondial

Chemins de Compostelle et Patrimoine mondial

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Chemins de Compostelle et Patrimoine mondial"

"Ils passaient par là ", dit-on souvent... Mais qui ? Et où ? Ce livre présente la genèse et, parallèlement, une lecture critique des dossiers de l'inscription de monuments français sur la liste du Patrimoine mondial au titre des chemins de Compostelle en 1998. Il utilise également les résultats de recherches inexploités à l'époque. Cet ouvrage montre que les postulats sur lesquels reposaient ces dossiers sont faux : il n'y avait pas plus de foules pèlerines que de chemins spécifiques. Les monuments évoqués dans ce livre ont été vus seulement en fonction de Saint-Jacques de Compostelle. Or, il est possible d'en faire les témoins symboliques de la culture pèlerine caractéristique de l'Europe médiévale et de leur rendre leur propre valeur en les replaçant dans la lumière qui était la leur : certains de ces sites ont été des buts et non de simples étapes, des points d'arrivée et non de banals "dortoirs" sur les supposés chemins de Saint-Jacques, d'autres ont été des lieux de piété à l'usage des fidèles ou des moines, d'autres enfin des structures créées pour l'accueil de tous les voyageurs.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 361  pages
  • Dimensions :  3.2cmx14.2cmx22.0cm
  • Poids : 480.8g
  • Editeur :   Editions La Louve Paru le
  • Collection : L HISTOIRE
  • ISBN :  2916488340
  • EAN13 :  9782916488349
  • Langue : Français

D'autres livres de Denise Péricard-Méa

Les pèlerinages au Moyen Âge

Deux fois pèlerine de Compostelle, Denise Péricard-Méa est médiéviste, spécialiste de saint Jacques. Tout naturellement, elle s'est intéressée aux autres grands pèlerinages à des apôtres et aussi à ces mystérieuses Vierges Noires présentes un peu partout en Europe, témoins de vieilles...

Saint Jacques de Compostelle

Saint Jacques adjoignent systématiquement une coquille, qui sur la besace, qui sur le chapeau. Puis, au XVIe siècle, dans les premières classifications des espèces animales, le coquillage en question reçoit le nom de coquille Saint-Jacques, ce qui détermine la systématisation de l'alliance de...

Compostelle et cultes de saint Jacques au Moyen Age

Comment évoquer saint Jacques sans lier ce nom à celui de Compostelle ? C'est justement au retour d'un pèlerinage, en 1982, que Denise Péricard-Méa entreprit une thèse d'histoire sur le culte de saint Jacques et ses pèlerins en France au Moyen Age. Les résultats de cette recherche historique...

Voir tous les livres de Denise Péricard-Méa

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

"Ils passaient par là ", dit-on souvent... Mais qui ? Et où ? Ce livre présente la genèse et, parallèlement, une lecture critique des dossiers de l'inscription de monuments français sur la liste du Patrimoine mondial au titre des chemins de Compostelle en 1998. Il utilise également les résultats de recherches inexploités à l'époque. Cet ouvrage montre que les postulats sur lesquels reposaient ces dossiers sont faux : il n'y avait pas plus de foules pèlerines que de chemins spécifiques. Les monuments évoqués dans ce livre ont été vus seulement en fonction de Saint-Jacques de Compostelle. Or, il est possible d'en faire les témoins symboliques de la culture pèlerine caractéristique de l'Europe médiévale et de leur rendre leur propre valeur en les replaçant dans la lumière qui était la leur : certains de ces sites ont été des buts et non de simples étapes, des points d'arrivée et non de banals "dortoirs" sur les supposés chemins de Saint-Jacques, d'autres ont été des lieux de piété à l'usage des fidèles ou des moines, d'autres enfin des structures créées pour l'accueil de tous les voyageurs.