share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le Sceptre de Muiredeagh, tome 1

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le Sceptre de Muiredeagh, tome 1

Le Sceptre de Muiredeagh, tome 1

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le Sceptre de Muiredeagh, tome 1"

Le Sceptre de Muiredeagh n'a pas la brillance de la dynastie Ottokar, ce n'est qu'un vulgaire morceau de bois, mais le collectionneur ne s'y est pas trompé, on ne s'entretue pas fortuitement pour sa possession : ce chétif végétal adopte le minéral, cette badine soulève des montagnes... et se mue en bois de justice pour châtier l'infâme ! Gare au retour de bâton ! Toppi ne nous ménage aucune issue, transformant ses vignettes en autant de pierres brutes finement taillées pavant son récit d'itinéraires défiants le temps et l'espace, pour finir par nous emmurer vivant dans l'ultime tombeau scellant sa longue traque narrative. On n'échappe pas au Collectionneur, ce maître du destion. On ne s'écarte pas davantage de la captivante ligne de fuite mise en scène par le démiurge Toppi...

Détails sur le produit

  • Reliure : Album
  • 52  pages
  • Dimensions :  1.0cmx22.0cmx29.6cm
  • Poids : 580.6g
  • Editeur :   Mosquito Paru le
  • Collection : Le Sceptre de Muiredeagh
  • ISBN :  2908551608
  • EAN13 :  9782908551600
  • Classe Dewey :  741.5

D'autres livres de Sergio Toppi

Saint-Acheul, 17 ; Comme un ours en furie ; Myetzko

Sur le front de la Somme, en Italie et en Galicie, trois récits sur la première guerre mondiale, trois facettes de la même misère humaine par delà les frontières. Devant l'imbécillité de l'immense boucherie organisée, la raison est impuissante, la bestialité ne peut être transcendée que ...

Warramunga

Le Major Duncan, viandard en pays Xhosa et le fermier Du Plessis, Boer négrier, sont des blancs unidimensionnels. Leur bible brûle au feu complexe de l'animisme, leur fusil même les désarme et c'est la savane par leurs pas souillés qui les engloutira. La main de Toppi ne tremble pas à nous des...

Le Collectionneur, Tome 4 : Le Calumet de pierre rouge

A la recherche du Calumet de Pierre Rouge, c'est en apparence tous les mythes de l'Ouest américain qui sont ici revisités. Mais cette chevauchée fantastique c'est un chemin de croix, et la rédemption du Collectionneur passera par Little Big Horn, ce Diên Biên Phu sans lendemain. Le Collectionn...

Voir tous les livres de Sergio Toppi

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Le Sceptre de Muiredeagh n'a pas la brillance de la dynastie Ottokar, ce n'est qu'un vulgaire morceau de bois, mais le collectionneur ne s'y est pas trompé, on ne s'entretue pas fortuitement pour sa possession : ce chétif végétal adopte le minéral, cette badine soulève des montagnes... et se mue en bois de justice pour châtier l'infâme ! Gare au retour de bâton ! Toppi ne nous ménage aucune issue, transformant ses vignettes en autant de pierres brutes finement taillées pavant son récit d'itinéraires défiants le temps et l'espace, pour finir par nous emmurer vivant dans l'ultime tombeau scellant sa longue traque narrative. On n'échappe pas au Collectionneur, ce maître du destion. On ne s'écarte pas davantage de la captivante ligne de fuite mise en scène par le démiurge Toppi...