share_book
Envoyer cet article par e-mail

Anatomie d'un désastre, baie des cochons, Cuba, avril 1961

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Anatomie d'un désastre, baie des cochons, Cuba, avril 1961

Anatomie d'un désastre, baie des cochons, Cuba, avril 1961

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Anatomie d'un désastre, baie des cochons, Cuba, avril 1961"

Dans les premiers jours de 1959, Fidel Castro a établi à Cuba un pouvoir sans partage, après avoir triomphé de la dictature militaire du général Batista. Commence alors une période trouble pendant laquelle le nouveau régime se rapproche de l'URSS, tandis que, dans la grande puissance tutélaire toute proche, se déroule une âpre bataille électorale au cours de laquelle Kennedy affronte Nixon. Un an plus tard, les jeux sont faits : le pouvoir cubain s'est durci, les intérêts économiques américains sont directement menacés dans l'île, les opposants au régime affluent à Miami, et le président nouvellement élu, instrumentalisé par le Pentagone et la CIA, donne son aval à une opération qui se solde par le débarquement désastreux de la baie des cochons. Durant cinq jours d'un combat sans pitié et sans gloire, les Américains ont laissé des combattants qu'ils avaient recrutés et entraînés se faire anéantir par les forces castristes. En cette soirée du 19 avril 1961, alors que les troupes de La Havane déferlent sur les plages tenues par les 150 hommes de la Brigade 2506, Kennedy, soucieux avant tout de donner le change, danse avec Jacky au bal de la Maison Blanche. La face du monde a changé, l'équilibre des forces est désormais favorable au bloc de l'est.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 192  pages
  • Dimensions :  1.6cmx14.6cmx19.4cm
  • Poids : 240.4g
  • Editeur :   Vendemiaire Paru le
  • Collection : Chroniques
  • ISBN :  2363580044
  • EAN13 :  9782363580047
  • Classe Dewey :  972

D'autres livres de Jacobo Machover

Cuba : mémoires d'un naufrage

Le régime castriste a cinquante ans. Pendant un demi-siècle, les exécutions, les arrestations arbitraires, les procès iniques, les bannissements, se sont déroulés dans une large indifférence de la communauté internationale, et sur un air de fête à l'intérieur de l'île : le Lider Maximo d...

Raul et Fidel : La tyrannie des frères ennemis

Raul Castro a pris officiellement les rênes de Cuba en 2008, mais il exerçait déjà le pouvoir depuis 2006. Qui est le "jeune frère" de Fidel ? Quelles relations les deux hommes ont-ils entretenues depuis leur enfance dans la conquête et dans l'exercice du pouvoir ? Que peut-on attendre de cett...

La face cachée du Che

Innombrables sont les intellectuels qui ont chanté le Che, sans avoir lu une seule ligne de ses écrits. Il semble déverser leurs propres fantasmes sur un personnage réduit à deux photos, celle d'un homme coiffé du béret à l'étoile solitaire, regardant au loin vers un avenir qu'il imaginait ...

Voir tous les livres de Jacobo Machover

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Dans les premiers jours de 1959, Fidel Castro a établi à Cuba un pouvoir sans partage, après avoir triomphé de la dictature militaire du général Batista. Commence alors une période trouble pendant laquelle le nouveau régime se rapproche de l'URSS, tandis que, dans la grande puissance tutélaire toute proche, se déroule une âpre bataille électorale au cours de laquelle Kennedy affronte Nixon. Un an plus tard, les jeux sont faits : le pouvoir cubain s'est durci, les intérêts économiques américains sont directement menacés dans l'île, les opposants au régime affluent à Miami, et le président nouvellement élu, instrumentalisé par le Pentagone et la CIA, donne son aval à une opération qui se solde par le débarquement désastreux de la baie des cochons. Durant cinq jours d'un combat sans pitié et sans gloire, les Américains ont laissé des combattants qu'ils avaient recrutés et entraînés se faire anéantir par les forces castristes. En cette soirée du 19 avril 1961, alors que les troupes de La Havane déferlent sur les plages tenues par les 150 hommes de la Brigade 2506, Kennedy, soucieux avant tout de donner le change, danse avec Jacky au bal de la Maison Blanche. La face du monde a changé, l'équilibre des forces est désormais favorable au bloc de l'est.